L’interview de Meghan et Harry réalisée par Oprah Winfrey, Oprah with Meghan & Harry: A CBS Primetime Special, a reçu une nomination aux Emmy Awards dans la catégorie « Meilleure série ou émission spéciale non romanesque avec animateur ».

Au cours de cette interview de deux heures, réalisée en plein air dans la vaste propriété de Harry et Meghan à Montecito (Californie), le couple a livré sa version des évènements qui ont précédé et suivi leur départ de la famille royale l’année dernière.

Harry et Meghan ont ainsi fait plusieurs révélations qui ont eu l’effet d’une bombe. Ils ont notamment affirmé que des membres de la famille s’inquiétaient de la couleur de peau de leurs futurs enfants métis. En outre, le couple a indiqué que Buckingham Palace avait refusé les demandes de traitement de Meghan Markle pour sa santé mentale lorsqu’elle avait des pensées suicidaires. Enfin, ils ont déclaré que le personnel du palais n’avait pas réussi à protéger la Duchesse de Sussex contre la couverture médiatique négative dont elle a fait l’objet par la presse britannique.

En cas de victoire dans cette catégorie, ce serait le deuxième Emmy Awards d’Oprah Winfrey.

L’interview est en compétition avec ces autres programmes : Stanley Tucci: Searching For Italy, My Next Guest Needs No Introduction With David Letterman, United Shades Of America With W. Kamau Bell et Vice sur Showtime.

Au total, l’interview de Harry et Meghan a été suivie par 17 millions de téléspectateurs américains lors de sa diffusion en mars dernier. Au Royaume-Uni, 11,3 millions de téléspectateurs ont regardé le programme.

L’émission spéciale d’Oprah Winfrey n’est pas le seul programme impliquant la famille royale britannique à attirer l’attention des Emmy Awards cette année. La quatrième saison de la série Netflix The Crown, qui met en scène la mère de Harry, la princesse Diana, luttant pour s’adapter à la vie royale après avoir épousé le prince Charles, a reçu 24 nominations.

L’interview accordée à Oprah Winfrey était la première sortie médiatique de Harry et Meghan depuis leur prise de distance avec la famille royale et leur déménagement en Amérique du Nord. Après la diffusion de l’émission spéciale, la famille royale a publié une déclaration au nom de la reine Elizabeth, la grand-mère de Harry, affirmant que la famille était « attristée » d’apprendre « toute l’étendue » des difficultés auxquelles le couple a été confronté. « Les problèmes soulevés, notamment celui de la race, sont préoccupants », peut-on lire dans le communiqué. « Bien que certains souvenirs puissent varier, [ces allégations] sont prises très au sérieux et seront abordées par la famille en privé. »

Depuis la diffusion de l’interview, Harry a retrouvé sa famille à deux reprises : aux funérailles de son grand-père, le prince Philip, en avril, et à l’inauguration d’une statue de la princesse Diana dans les jardins de Kensington à Londres, en juillet.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Carlie Porterfield

<<< À lire également : Secret de Buckingham | Harry et Meghan Markle, le couple qui valait (déjà) un milliard >>>