Si les membres de la famille royale britannique ont jusqu’à présent été extrêmement mesurés quant à la série à leur sujet The Crown, la quatrième saison, sortie dimanche, aurait provoqué une telle colère que le silence a été rompu par des initiés du palais qui ont ouvertement attaqué la série Netflix.

The Mail on Sunday a notamment écrit : « Des amis du prince Charles ont lancé une attaque virulente contre The Crown, accusant les producteurs de la série à succès Netflix de “se servir d’un budget hollywoodien” » et présentant la fiction comme des faits réels.


La quatrième saison, la plus controversée à ce jour, traite de la vie de la famille royale entre 1979 et 1990, y compris la relation tumultueuse entre le prince Charles et la princesse Diana.

 

 

Les sentiments de la famille royale évincés

L’article en question, qui a été largement commenté dans les médias britanniques, cite des initiés de la famille royale qui déplorent : « C’est un drame et un divertissement à des fins commerciales, fait sans tenir compte des personnes réellement impliquées, qui voient leur vie détournée et exploitée ».

« Dans ce cas, il s’agit de faire remonter à la surface des événements qui se sont déroulés dans des moments très difficiles, il y a 25 ou 30 ans, sans que l’on pense aux sentiments de qui que ce soit. Ce n’est ni juste ni correct, en particulier lorsque tant de choses dépeintes ne représentent pas la vérité ».

Parmi les « initiés royaux » auxquels le journal britannique fait référence, on trouve « certains des plus proches confidents du Prince Charles, qui ont accusé Netflix d’exploiter la douleur de la famille royale pour des gains financiers et ont présenté la fiction comme la réalité dans sa version tordue des événements ».

En plus de traiter du mariage maudit du prince Charles avec la princesse Diana, sa liaison avec Camilla Parker Bowles, qui deviendra sa femme et la duchesse de Cornouailles des années plus tard, mais aussi les troubles alimentaires de Diana, la quatrième saison relate d’autres événements importants, comme l’assassinat de Lord Mountbatten en 1979 et l’éviction de Margaret Thatcher en 1990.

Le Daily Mail rapporte : « Mais c’est la représentation d’un Charles insensible et égoïste, qui rencontre et épouse une Diana innocente tout en maintenant sa liaison avec Camilla Parker-Bowles, alors mariée, qui a suscité une telle colère ».

La nouvelle saison a également déclenché des critiques au sein des royalistes du pays, qui estiment que la série a « trompé les téléspectateurs en leur faisant croire que la série était un portrait fidèle de ce qui s’est réellement passé ».

 

La réaction du prince William

Selon The Express, le prince William, duc de Cambridge ne serait : « Pas très content. Il a le sentiment que ses deux parents sont exploités et présentés d’une manière fausse et simpliste pour réaliser des bénéfices ».

En quatre saisons, The Crown a fait la chronique de la vie de la reine Élisabeth II à partir de peu avant son couronnement, en 1952. Dans la nouvelle saison, Olivia Colman revient pour jouer la monarque comme dans la troisième saison, l’acteur Josh O’Connor est le prince Charles et la nouvelle venue, Emma Corrin, joue la princesse Diana. Au total, six saisons sont prévues par Netflix.

 

Harry et Meghan collaborent avec Netflix

Parmi les questions qui ajoutent à la controverse dans les médias britanniques, il y a aussi le fait que le prince Harry et Meghan Markle, le duc et la duchesse du Sussex, qui vivent maintenant en Californie, ont signé un contrat de plusieurs millions de dollars pour produire des films, des documentaires et des émissions pour enfants avec Netflix.

En comparant la série Netflix à un documentaire de 1969, qui avait « capturé de vraies personnes, qui essayaient de révéler juste assez de leur vie privée sans compromettre leur rôle digne, avec pour résultat qu’elles semblaient à la fois creuses et idiotes », un critique de The Guardian constate que « la version dramatisée est libre (ou presque libre, dans les limites de l’exactitude historique et de la loi sur la diffamation) de fabriquer des vies intérieures, et cette invention semble plus réelle que la réalité pourrait ne jamais l’être ».

 

<<< À lire également : Découvrez L’Angleterre Dans Les Pas De La Série The Crown >>>