Les hommages affluent pour le prince Philip, le mari de la reine Elizabeth II, décédé vendredi matin au château de Windsor, a annoncé Buckingham Palace, quelques semaines après avoir été libéré d’un séjour à l’hôpital de deux semaines pour une intervention cardiaque.

 

Principaux faits

  • S’exprimant devant le 10 Downing Street, le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que le prince Philip « a gagné l’affection de générations ici au Royaume-Uni, dans le Commonwealth et dans le monde entier », ajoutant : « Nous rendons grâce, en tant que nation et royaume, pour la vie et le travail extraordinaires » du duc.
  • Les Maisons royales de toute l’Europe – notamment en Suède, au Danemark, en Norvège, en Belgique et aux Pays-Bas – ont exprimé leur sympathie, le roi Carl XVI Gustaf de Suède décrivant le duc comme un « grand ami ».
  • Le duc et la duchesse de Sussex, le prince Harry et Meghan Markle, ont rendu hommage au grand-père de Harry sur leur site Web Archwell, en écrivant : « Merci pour votre service… vous allez beaucoup nous manquer ».
  • Le président américain Joe Biden et la première dame Jill Biden se sont joints aux dirigeants du monde entier pour exprimer leurs condoléances, affirmant que l’héritage du duc se perpétuerait grâce à sa famille et aux nombreux projets caritatifs qu’il soutenait.
  • Le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré que le prince Philip « incarnait une génération que nous ne reverrons jamais » et a ordonné la mise en berne des drapeaux en l’honneur du duc, un geste que la Première ministre Jacinda Ardern a déclaré que la Nouvelle-Zélande observerait également.
  • Narendra Modi, Premier ministre de l’Inde, a déclaré que ses « pensées vont au peuple britannique et à la famille royale » à l’occasion du décès du duc, notant qu’ « il a eu une carrière distinguée dans l’armée et était à l’avant-garde de nombreuses initiatives de service communautaire ».

 

Ce qu’il faut surveiller

Le site Web de la famille royale a été temporairement supprimé pendant que des « modifications appropriées » sont effectuées.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Robert Hart

 

<<< À lire également : Le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, est mort à 99 ans >>>