Malgré le confinement, des entreprises continuent à recruter. Habituées au télétravail, ces organisations n’ont pas eu de difficulté à mettre en place des processus de recrutement à distance. 

Alors que près d’une entreprise sur deux a recours au chômage partiel en France, quelques-une d’entre elles résistent encore à la crise économique. Au point même de recruter pour accueillir de nouveaux employés. Alan, l’assurance santé 100% mobile créée en 2016, a annoncé avoir recruté 21 collaborateurs depuis le début du confinement. De son côté, Sarbacane, entreprise spécialisée depuis le début 2001 dans l’email marketing, assure que d’ici le début du mois de juin, 5 nouveaux collaborateurs auront rejoint ses rangs. Et ce, à des postes clés, comme l’explique Cécile Delabre, responsable RH de Sarbacane : “Nous accueillons une chargée de relation client, deux commerciaux, un SEO manager et un responsable délivrabilité. Ainsi que 2 stagiaires au marketing. Ce n’est pas rien pour une PME comme la nôtre qui compte aujourd’hui 90 salariés. Ces chiffres ne sont d’ailleurs pas figés car nous avons toujours une dizaine de postes à pourvoir pour notre siège près de Lille ainsi que notre bureau à Barcelone, notamment au commerce, au service client, au marketing et à la R&D.”


Ces entreprises ont déjà un avantage sur les autres : le confinement ne met pas à mal leurs activités. “Nous avons la chance de poursuivre notre croissance pendant cette période difficile car nos clients, les entreprises, ont plus que jamais besoin de communiquer par email, sms ou chat. Il est donc vital pour nous de continuer à recruter pour répondre à la demande”, explique Cécile Delabre. Du côté d’Alan, le temps n’est pas vraiment à la disparition des mutuelles de santé. 

En visio pour recruter

Ces recrutements à distance se sont appuyés sur des processus parfois entièrement dématérialisés, comme pour cinq des 21 nouveaux collaborateurs de chez Alan. C’est ce que raconte à Forbes, Diane Rivière, People and Culture Lead de la start-up : “Notre processus de recrutement, qui s’articule en 5 grandes étapes (sélection, entretien comportemental, entretien métier, prise de références et journée de cas pratique “full-day”), a entièrement été pensé pour pouvoir être mené à distance. Ainsi, les entretiens se font par visioconférence. Par ailleurs, le “full-day”, qui correspond à la dernière étape de notre processus de recrutement et qui se déroule habituellement en présentiel dans nos locaux de Paris, a été très rapidement adapté pour assurer la continuité de nos recrutements en cours. Les exercices pratiques, les échanges informels avec l’équipe et les entretiens, tout a lieu par visioconférence ! Nous avons aussi prévu la livraison du repas pour le candidat à son domicile pour que son ressenti soit le plus possible de la convivialité que nous exprimons normalement lors de son arrivée.”

D’après nos interlocuteurs, les candidats n’ont guère été décontenancés par ces modes de recrutement : “Les candidatures affluent toujours avec une vingtaine de CV qui arrivent en moyenne chaque semaine depuis le début du confinement, observe Cécile Delabre. On observe même une accélération début avril avec une centaine de réponses reçues rien que sur la première quinzaine du mois. Les talents sont au rendez-vous et nous sommes prêts à les accueillir.”

On-boarding

A une époque où la culture d’entreprise est un enjeu majeur, l’accueil et l’implication des nouveaux collaborateurs n’est pas aisée, surtout quand certains d’entre eux n’ont même encore jamais mis les pieds dans les locaux de leur nouvelle entreprise. Chez Alan, “l’embarquement” ou “on-boarding”, s’adapte à la distanciation : “Nous avons, en l’espace de deux jours, entièrement aménagé notre “onboarding” afin d’intégrer 11 nouveaux collaborateurs, et ce dès le 16 mars, depuis chez eux, raconte Diane Rivière de chez Alan. L’onboarding est une étape clé de l’expérience-employé, qui doit les placer dans les meilleures conditions pour réussir au sein de l’entreprise. Dans un tel contexte, nous n’avons pas hésité à communiquer étroitement avec nos nouveaux collaborateurs : que ce soit par email en amont de la journée d’arrivée, par un appel du coach, ou encore en créant un channel Slack dédié aux nouveaux venus dès le matin.” Alan assure également la livraison d’ordinateurs et casques audio au domicile des nouveaux collaborateurs, accompagnés du mot manuscrit de bienvenue rédigé par l’équipe, le tout dans un tote bag aux couleurs d’Alan. En outre, les séances de bienvenue, de paramétrage des outils et de formation sont réalisées par visio-conférence en petits groupes. Des moments de partage et d’échanges ont été organisés afin que les nouveaux arrivants aient très rapidement le sentiment de faire partie de l’équipe.