Sophie Bonvin, après être passée par une carrière dans la banque et la finance, a bifurqué vers la maroquinerie de luxe, sa passion et créé la très jolie marque « The Collector Genève » en Suisse à Genève en 2015.

 

Focus avec Katya Pellegrino

Sophie Bonvin s’est spécialisée dans la conception de pièces uniques et très haut de gamme et s’est entourée d’un artiste et designer décorateur de grand renom, Hom le Xuan, originaire du Vietnam et élevé à Paris. Il collabore avec Sophie et dessine des sacs où l’écologie et le développement durable sont sa priorité. Toutes les étapes de la fabrication sont contrôlées, et les peaux proviennent d’animaux d’élevage. Certaines d’entre elles peuvent même être recyclées.

 

The Collector
Sophie Bonvin – © Vincent Calmel @vincentcalmel

 

Qui est Sophie Bonvin ?

The Collector
Sophie Bonvin – LC collection zaha red alligator – © Annabelle Buron

 

J’ai grandi dans une station de ski suisse, à Crans Montana. J’ai fait une maturité commerciale (certificat d’études secondaires qui permet d’accéder directement aux universités) suivie d’une maîtrise bancaire à Genève, complétée par un Master en Business à l’INSEAD à Fontainebleau et à Singapour.

 

Quelle fut votre parcours avant de créer The Collector ?

The Collector
The Collector – Spatilepia pink close up – © Aristo Media Production

Je me suis bâtie une carrière de 12 ans au sein d’une grande banque comme gestionnaire de fortune, en Suisse, aux États Unis et en Amérique du Sud (Pérou). Puis associée dans une société de gestion de fortune (Family Office) à Genève ce qui m’a permis de développer en amont The Collector.

 

Quel fut le déclic qui vous a amené à créer The Collector ?

The Collector
The Collector – LC PAINTING MELETE GREEN – © Aristo Media Production

J’ai toujours été passionnée par la mode. Enfant mon jouet préféré était la Barbie et j’adorais choisir leurs tenues vestimentaires. J’ai toujours aimé m’habiller, changer régulièrement de tenue et bien entendu la maroquinerie faisait partie de mes accessoires indispensables. Je suis une consommatrice de mode et de luxe depuis longtemps et j’ai toujours su exactement ce que je voulais.
Il y a 5 ans, une de mes amies basée à Miami a commencé à dessiner des sacs en crocodile et j’ai totalement flashé sur ces produits. Comme elle ne savait pas comment les commercialiser, j’ai vu une opportunité à créer ma propre entreprise.

 

Que représente le sac à main pour vous ?

Melete alligator billon – The Collector – © Aristo Media Production

Le sac à main est en premier lieu un objet pratique et fonctionnel mais surtout un accessoire indispensable qui complète une tenue.
Il représente la touchet finale d’une femme et doit refléter en quelque sorte la personnalité de celle qui le porte.


Le sac est il une mémoire ou un accessoire ?

Oeil de Katya
Nobilis so bag alligator green matte – © Aristo Media Production

Cette question est plutôt difficile… il est les deux. Un accessoire et un objet de désir et de rêve. Et on peut en porter plusieurs à la fois !

Quelle est votre définition du luxe ?

The Collector
Nouveau Sac Chrysalis – The Collector Genève – © Aristo Media Production

Quelque chose d’unique, de grande qualité et qui fait rèver.


Quels sont vos projets à venir ? Des boutiques, ou bien peut-être ouvrir dans un grand hôtel ?

Sophie Bonvin – Pouch aligator glazed lilas – © Annabelle Buron

Le premier projet d’envergure est un projet sur lequel nous travaillons déjà depuis un an.
C’est une collaboration spéciale avec 6 artistes contemporains, toutes des femmes, telles que Joana Vasconcelos, Monica Bonvicini entre autres. Ces artistes ont chacune peinte ou décorée un de nos sacs qui sera vendu aux enchères en faveur de deux oeuvres de charité durant la foire de Art Basel en septembre prochain à Bâle.
Par ailleurs, nous sommes en train de nous développer aux Etats Unis avec un point de vente chez Dennis Basso à Madison à New York.
Nous sommes également en conversation avec une chaîne d’hôtel, très exclusive, pour signer plusieurs point de vente et peut-être une collection capsule.
Et concernant les produits, nous travaillons sur une nouvelle collection destinée aux homme, car elle n’existe pas actuellement. J’ai notamment remarqué que la maroquinerie pour homme reste très classique et je souhaite en créer une avec une touche d’humeur et de légèreté.

 

Quel est votre comble du luxe ?

Je voyage énormément et je déteste devoir préparer ma valise et me limiter dans ce que je prends. Mon comble du luxe serait d’avoir dans chaque hôtel à mon arrivée mes tenues vestimentaires préférées et mes sacs.
J’ai d’ailleurs toujours pensé qu’un hôtel ultra luxe devrait offrir à ses clients un choix de tenues vestimentaire et d’accessoires pour leur séjour, que l’on puisse présélectionner à l’avance.

https://www.thecollector.ch
Quai des Bergues 1,
1201 Genève, Suisse 

<<< À lire également : Les Coulisses du Luxe >>>