Alors que les gens sont à la recherche d’intimité, d’évasion et de plaisir en ces temps d’isolement, l’audio porno est en plein essor. Les producteurs ont fait état d’un regain d’intérêt depuis que les restrictions de distanciation sociale ont été mises en place en mars, en Europe et en Amérique du Nord. Ils affirment que la pandémie a conduit les gens à se tourner vers l’audio érotique comme un soin auto-administré.

L’application d’audio porno Dipsea a remarqué une augmentation de 84% du nombre d’abonnés depuis le début du confinement. Sa co-fondatrice, Gina Gutierrez, explique que l’isolement a forcé les gens à puiser dans leur besoin de plaisir, et l’écoute d’une histoire érotique est un excellent moyen de se calmer en période d’anxiété.

« Les histoires sont si importantes en ces temps d’isolement », affirme Gina Gutierrez. « Elles nous transportent, nourrissent notre imagination et nous rappellent toutes les possibilités qui s’offrent à nous. La période n’est pas propice à rencontrer un étranger sur le quai du métro, mais c’est possible dans une histoire Dipsea. »

L’évasion semble être l’un des plus gros attraits de la proposition. Delvin Wylde est un auteur, interprète et producteur d’audio porno, dont le site web a connu une augmentation de 6000 % des visiteurs et de 300 % des abonnés qui payent. Son podcast, Wylde In Bed, lancé le week-end dernier, a été téléchargé près de 1000 fois au cours des douze premières heures.

Il a constaté que les histoires impliquant des lieux pittoresques tels que des plages ou des châteaux connaissent un vrai succès. « L’audio érotique est probablement la forme de divertissement sexuel la plus intime et sensuelle que vous puissiez appréciez seul(e) », raconte Wylde. « La chaleur de la voix, cette sensation de proximité, et l’évasion que procurent la visualisation d’un autre endroit, transforment la situation actuelle en une évasion extrêmement efficace et sensuelle. »

La popularité de l’audio porno n’a cessé de croître au cours des 15 dernières années. En 2019, les start-up de l’audio érotique ont récolté collectivement plus de 8 millions de dollars. La scénariste sexuelle britannique et producteur d’audio porno, Girl On The Net, affirme que c’est une erreur de considérer l’audio porno comme une alternative softcore au porno.

« En règle générale, les gens qui visitent mon site sont plus intéressés par des histoires BDSM », explique-t-elle. « Je pense qu’il y a une conception commune selon laquelle le porno audio est en quelque sorte plus doux ou plus délicat que la vidéo porno, mais ce n’est pas forcément le cas. Je pense que les histoires qui fonctionnent le mieux sont celles qui laissent l’auditeur deviner ce que l’auteur trouve d’excitant dans l’histoire qu’il raconte, et celles qui lui apportent au-delà du désir, le besoin urgent d’un acte charnel. »

Elle convient que l’audio offre quelque chose de différent de la vidéo, et pour beaucoup, écouter de l’érotique est un moyen de se détendre, tout en prenant son pied. « S’échapper de la réalité, mettre ses écouteurs et se perdre dans une relation intime peut être une belle façon de se détendre », dit-elle.

Andrea Oliver, PDG et co-fondatrice d’Emjoy, une application audio de bien-être intime, souligne également que pour les personnes qui ne connaissent pas le porno, les images peuvent être intimidantes. « Pour beaucoup de personnes qui découvrent la masturbation, le porno visuel peut être déroutant », dit-elle. « Je pense que l’érotisme audio est le pont que beaucoup recherchent. Il permet à l’auditeur de créer ses propres visuels, et c’est aussi plus pratique. Vous pouvez écouter un audio érotique à n’importe quel moment avec vos écouteurs. »

L’isolement est aussi une occasion pour les gens de se mettre à l’écoute de leur corps et de leurs fantasmes personnels. L’érotisme audio peut aider à mieux connaître ses désirs. En plus des nouveaux abonnés, Wylde a également constaté une augmentation de 200 % des demandes d’audio personnalisé. Les gens lui envoient les détails de leurs fantasmes et le paient pour produire un enregistrement juste pour eux.

« Tout est devenu beaucoup plus personnel depuis le confinement, avec un nombre croissant d’auditeurs qui recherchent plus d’intimité », dit-il. Il note que de plus en plus de gens téléchargent des pistes audio méditatives, ainsi que la masturbation guidée.

De même, Emjoy a vu son utilisation augmenter de 160 % depuis la mi-mars. Les téléchargements d’applications ont presque doublé, à 46 %, au cours de la même période, les utilisateurs se connectant à l’application en moyenne cinq fois par semaine. Depuis l’épidémie du COVID-19, la start-up a vu l’engagement dans des sessions liées au sexe conscient et à l’estime de soi augmenter de 55 %, tandis que l’utilisation de leurs histoires érotiques a augmenté de 30 %. « Le fait d’être à la maison pendant si longtemps signifie que les gens de tous âges trouvent qu’ils ont plus de temps pour eux », explique Oliver. « Beaucoup, peut-être pour la première fois, utilisent ce temps pour réfléchir à leurs besoins et pour se concentrer sur l’amélioration de leur propre vie, leur bien-être et une meilleure compréhension de leurs besoins mentaux et physiques. Les gens sont également à la recherche de nouvelles formes de divertissement passionnantes. »

La blogueuse sexuelle R. T. Collins est d’accord. Elle n’avait jamais essayé le porno audio avant la pandémie de coronavirus, mais elle a découvert que celui-ci offre un niveau de confidentialité que le porno conventionnel n’offre pas. Elle confie avoir écouté beaucoup d’histoires sur le site de Girl On The Net et qu’elle a commandé un enregistrement audio personnalisé à l’un de ses artistes adultes préférés. « Je pense que j’ai été attirée par ce genre de choses car je suis enfermée dans un espace restreint avec mon partenaire et je n’ai donc pas toujours envie de regarder quelque chose dans une autre pièce », dit-elle. « De plus, l’enfermement est un moment privilégié pour expérimenter de nouvelles choses sexy en général, étant donné qu’il n’y a pas beaucoup d’autres choses à faire ! »

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Franki Cookney

<<< À lire également : Comment l’IA Transforme Le Porno Et Le Divertissement Pour Adultes >>>