Novavax, une société de biotechnologie spécialisée dans le développement de vaccins contre les maladies infectieuses, a annoncé lundi qu’elle entamait un essai clinique de phase 1 de son candidat vaccin COVID-19 en Australie. Les résultats de l’essai sont attendus en juillet 2020.

« L’administration de notre vaccin aux premiers participants de cet essai clinique est une réalisation importante, qui nous rapproche du besoin fondamental d’un vaccin dans la lutte contre la pandémie mondiale de COVID-19 », a déclaré Stanley C. Erck, le PDG et président de la société, dans un communiqué.


Novavax, basée dans le Maryland, est l’une des nombreuses entreprises de biotechnologie qui se battent pour développer un vaccin contre le COVID-19. Deux autres entreprises, Moderna et BioNTech (en partenariat avec Pfizer) ont déjà commencé les essais cliniques de vaccins.

Cependant, ces deux autres sociétés développent des vaccins à ARNm, un nouveau type de vaccin qui n’a pas encore fait ses preuves. Bien qu’il existe plusieurs candidats vaccins à ARNm, aucun n’a encore été approuvé pour être mis sur le marché. Ces vaccins utilisent l’ARNm pour stimuler l’organisme à produire des copies de la « protéine de pointe » des coronavirus afin de stimuler une réponse immunitaire.

En revanche, Novavax développe un vaccin « sous-unitaire », qui envoie des copies de la protéine de pointe du virus directement dans l’organisme pour stimuler une réponse immunitaire. Il s’agit d’une technologie de vaccin bien établie qui est déjà utilisée contre des maladies telles que le HPV, l’hépatite B et le zona.

Au cours de cet essai de vaccin, 130 personnes en bonne santé âgées de 18 à 59 ans seront soumises à un essai contrôlé aléatoire. Certains participants recevront un placebo tandis que d’autres recevront le vaccin candidat de Novavax. L’essai testera deux dosages différents du vaccin, et testera également des doses avec et sans adjuvant de vaccin, un composé qui peut aider à stimuler la réponse immunitaire d’un vaccin. Si les résultats sont positifs, la société affirme qu’elle passera immédiatement à la phase suivante de tests dans le monde entier.

Le mois dernier, Novavax a annoncé qu’elle recevra jusqu’à 388 millions de dollars (352 millions d’euros) de la Coalition for Epidemic Preparedness (CEPI) pour l’aider à développer et à fabriquer le vaccin. Cette décision est basée sur le succès que son candidat vaccin a connu sur des modèles animaux, et la société affirme qu’une partie de ce financement sera utilisée pour soutenir les prochains essais cliniques. Les autres fonds sont principalement consacrés à la fabrication. Novavax déclare qu’elle vise à ce que 100 millions de doses de son vaccin soient prêtes d’ici la fin de l’année, et un milliard d’ici la fin 2021.

« Notre investissement dans Novavax nous permet de nous concentrer sur la fabrication en parallèle avec le développement clinique du vaccin », a déclaré le Dr Richard Hatchett, PDG de la CEPI, dans un communiqué. « Si le vaccin s’avère sûr et efficace, pour que nous puissions mettre les doses à la disposition de ceux qui en ont besoin sans délai ».

 

Article traduit de Forbes US- Auteur : Alex Knapp 

<<< À lire également : Vaccin Contre Le Covid-19 : Le Laboratoire Français Sanofi Servira-T-Il Les États-Unis En Premier >>>