Le pionnier de l’information par câble CNN va tenter de rattraper la révolution du streaming en lançant un service d’abonnement CNN+ dans le courant de l’année, avant la fusion de la société mère WarnerMedia avec Discovery.

 

La semaine dernière, AT&T a annoncé qu’elle allait transformer WarnerMedia en une holding commune avec Discovery Media, qui sera dirigée par David Zaslav, PDG de Discovery, trois ans seulement après que l’opérateur de téléphonie mobile a acquis l’un des plus grands studios d’Hollywood dans le cadre d’une transaction colossale de 85 milliards de dollars. L’opération fusionnée s’appellera Warner Bros. Discovery, a déclaré M. Zaslav aux employés aujourd’hui lors d’une réunion publique.
Lorsque WarnerMedia a lancé HBO Max il y a environ un an, la programmation de CNN était notablement absente des offres encyclopédiques du service.
Aujourd’hui, CNN+ sera lancé en tant qu’opération distincte, selon le Wall Street Journal, et avec des perspectives incertaines sur un marché déjà encombré. CNN+ proposera des programmes entièrement nouveaux, y compris ceux des stars actuelles comme Anderson Cooper et Don Lemon, qui ont négocié des augmentations de salaire pour le travail supplémentaire qu’ils effectueront.
Cette approche permet à la société de ne pas enfreindre les accords qu’elle a conclus avec les distributeurs par câble. C’est un peu la même chose que ce que Fox News a fait avec le service d’abonnement Fox Nation, lancé il y a environ 18 mois. Fox Nation présente également des vedettes établies du réseau dans différents contextes, généralement des émissions sur le style de vie, la cuisine et d’autres programmes similaires.
Les dirigeants de Fox ont déclaré que Fox Nation avait été conçu pour servir au mieux ses plus grands fans, bien que des estimations extérieures situent les niveaux d’abonnement à quelques centaines de milliers de clients payants. Le service crée également un point d’ancrage numérique pour les fans de Fox, plus jeunes et plus férus de numérique, à un moment où la diffusion en ligne fait époque pour toutes les entreprises de médias.

CNN, qui vient de fêter son 40ème anniversaire en tant que pilier de la télévision par câble, est une filiale de Warner depuis la fusion, dans les années 1990, des activités de Warner et de Ted Turner. Mais elle a pris du retard par rapport à ses concurrents dans le domaine des chaînes d’information en continu, qui n’ont pas réussi à s’imposer sur le marché du streaming par abonnement.
Outre le service en ligne de Fox News, les réseaux MSNBC et CNBC de Comcast sont tous deux présents sur son service de streaming hybride Peacock.
ViacomCBS ne dispose pas d’un service d’information en continu parmi ses nombreuses participations dans le câble, mais a créé un secteur important pour les programmes de CBS News, notamment une version améliorée de 60 Minutes, pour son service Paramount+.
Le lancement est également compliqué par les plans de retraite encore incertains du directeur de CNN, Jeff Zucker, à qui l’on doit d’avoir redressé la chaîne ces deux dernières années et d’avoir obtenu les meilleures audiences pendant les élections. Cependant, l’audience de la chaîne a baissé en 2021, pour se retrouver en troisième position parmi les trois géants de l’information en continu.
Elle devra maintenant à la fois consolider les opérations existantes et embaucher et intégrer des centaines d’employés supplémentaires pour alimenter le nouveau service.
En outre, des questions se posent quant à l’avenir de Jeff Zucker. Il avait déjà annoncé au personnel qu’il quitterait l’entreprise à la fin de l’année 2021, mais il est un ancien collègue et ami de David Zaslav, ce qui laisse penser qu’il pourrait rester dans le coin au-delà du lancement de CNN+ et de la fusion globale.
Un CNN+ distinct soulève également de nombreuses questions quant à sa viabilité à un moment où l’on s’interroge déjà sur la manière dont Warner Bros. Discovery présentera et facturera ses autres services.
HBO Max est déjà le service le plus cher du marché, à 14,99 dollars par mois. Discovery+ coûte 4,99 dollars de plus par mois. Le prix de CNN+ n’est pas encore connu, mais le coût de l’abonnement combiné se situerait dans les 20 dollars par mois pour un ménage.

À titre de comparaison, l’offre groupée de Disney comprenant Disney+, Hulu et ESPN+ coûte 13,99 dollars par mois, et l’offre la plus populaire de Netflix est à 13,99 dollars par mois. Amazon Prime Video coûte 8,99 dollars par mois, ou 12,99 dollars pour le service Prime plus large qui inclut la musique, les livres, les magazines, la livraison gratuite et d’autres avantages.
Selon une étude de PwC publiée la semaine dernière, Warner Bros. Discovery, Disney+, Amazon et Netflix constituent « les quatre grandes plateformes », un quatuor émergent de services omnibus dominants dans l’esprit des consommateurs, qui se tailleront probablement la part du lion en matière d’abonnements, de programmation et d’attention.
Selon l’étude, les autres services – même ceux qui sont relativement importants comme Peacock, Apple TV+ et Paramount+ – seront probablement confrontés à des problèmes de désabonnement et de fidélisation des abonnés, car ils se battent pour une part du marché avec des offres moins importantes.
Il y a de la place sur le marché pour des services de niche, a déclaré Greg Boyer de PwC, associé dans le domaine des technologies, des médias et des télécommunications, en particulier si les revenus du streaming passent rapidement de 8 milliards de dollars en 2020 à 11 milliards de dollars.
Cependant, les défis probables à court terme incluent une économie qui se rouvre, avec des gens qui se concentrent sur autre chose que de regarder des vidéos en streaming depuis chez eux.
« Je pense qu’il y a de la place pour les services de niche », a déclaré M. Boyer, en parlant de manière générale. « C’est un aspect difficile si vous voulez être autonome. »
Dans cette optique, la grande opportunité pour CNN+ pourrait être de faire partie d’une offre groupée liée à une paire d’applications de streaming supplémentaires éventuellement réorganisées, l’une axée sur le divertissement et comprenant la majeure partie de la gamme de HBO Max, l’autre axée sur la réalité et les programmes sans script comme Discovery+.
Une chose est sûre, CNN+ s’aventure sur un terrain déjà bien occupé. 

Article traduit de Forbes US – Auteur : David Bloom

 

<<< À lire également : Pourquoi Amazon a décidé d’investir davantage pour racheter la MGM que Disney pour Star Wars et Marvel ? >>>