Dans le milieu des start-up, l’exercice est assez habituel. Quand une jeune pousse se lance sur un secteur, sans succès, elle pivote. Et en bons entrepreneurs, David Mignot et Christophe Perrin ont pivoté. Ils ont transformé leur market place de vente de téléphones en reconditionneurs éco responsables.

Après avoir fait leur première partie de carrière dans la vente de smartphones neufs, pour Sony, David Mignot et Christophe Perrin ont d’abord lancé une « market place » pour mettre en relation acheteurs et vendeurs de téléphones, baptisée YesYes.

« Nous avions conscience du potentiel du marché de seconde main pour les téléphones, mais le produit n’a pas trouvé sa place » explique Christophe Perrin. « Les constructeurs ont pour modèle économique de lancer des smartphones tous les six mois en disant qu’ils étaient bien meilleurs que la précédente génération. Ça n’a pas de sens », regrette David Mignot en tordant une idée reçue sur l’obsolescence programmée. « Je n’ai jamais vu ça chez les fabricants. C’est nous, consommateurs, qui l’organisons en changeant de smartphone quand ce n’est pas nécessaire. »

Fin 2018, la société YesYes s’est donc réinventée en devenant reconditionneurs de smartphones. « Nous avons fait le constat qu’après avoir explosé, le marché du téléphone reconditionné stagne en France depuis trois ans », argumente David Mignot.
Et effectivement le marché du « refurbish » représente depuis trois ans environ 10 % du volume global des ventes de smartphones (soit 2,1 millions d’unités d’après une étude IFOP/SMAAART).  Un Français sur 5 a déjà acheté un téléphone reconditionné.

« Cette stagnation est due à l’opacité du marché » expliquent en chœur les fondateurs de YesYes. C’est vrai qu’entre les plateformes digitales qui se contentent de distribuer des produits comme Amazon, BackMarket ou Fnac et les vrais reconditionneurs comme ReCommerce ou YesYes, dotés d’ateliers, les clients peinent à savoir qui fait quoi dans ce marché.

Problème supplémentaire, les produits reconditionnés ne sont pas bons. « On a vu des stocks d’iPhone 10 reconditionnés avec des écrans LCD et non Oled comme prévu par Apple », regrette David Mignot. Sans parler des smartphones vendus avec des chargeurs tellement bas de gamme qu’ils en deviennent dangereux.

Pour changer la donne, YesYes a décidé de travailler exclusivement avec son propre atelier de déconditionnement à Caen pour tester chaque produit sur plus de 40 points de contrôle, avant de le certifier et le reconditionner avec une garantie d’un an. 10 000 téléphones en sortent chaque année. De quoi assurer un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros à l’entreprise. Leur activité tourne autour de deux marques : « Samsung et Apple qui représentent 95 % marché du reconditionné.

Pour répondre à de nombreuses sollicitations, YesYes a aussi décidé de faire de la réparation pour allonger la durée de vie des produits. La marque propose le changement de batterie à partir de 49 € et le changement écran dès 69 €, transport compris  par Chronopost.

Une démarche éco-responsable qui l’a aussi amenée à retravailler son emballage. Tous ses téléphones sont vendus dans un nouveau packaging réalisé exclusivement à partir de carton certifié FSC (issu de forêts éco-gérées), constitué de colle et d’encre végétales, et entièrement recyclable.
Mais surtout à changer la donne pour les accessoires. En partenariat avec Green_e, spécialiste des accessoires de charge éco-conçus, YesYes a fait le choix de développer ses propres chargeurs et câbles pour pouvoir parfaitement répondre à ses exigences de qualité et de sécurité. Ainsi, pour chaque smartphone vendu, la marque fournira gratuitement, présentés dans un petit sac en coton bio, un kit composé d’un chargeur rapide 2,4 A et d’un câble certifié MFi (Made For iPhone) par Apple pour ses iPhone.

Concernant la protection de ses smartphones, YesYes propose à la vente toute une gamme de coques éco-conçues, venant naturellement soutenir l’envie d’une consommation plus responsable liée à l’achat d’un smartphone reconditionné.

La livraison des smartphones sera par ailleurs assurée à compter de cet été par DPD et Colissimo du Groupe La Poste, garantissant ainsi la neutralité carbone intégrale de chaque envoi YesYes.

Enfin, pour conquérir le marché des entreprises, YesYes propose également une offre de location à moins de 20 euros par mois et par téléphone.