« La meilleure réponse à la crise, c’est l’investissement » a clamé l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, lors de l’inauguration du Club Med de La Palmyre, mi octobre. Et en matière d’investissement, la crise sanitaire ne semble pas affaiblir le Club Med qui inaugure trois villages en moins de six mois, dont deux en France.

Fort de ses bons résultats en 2019, le Club Med a décidé de poursuivre ses investissements à marche forcée. « On est entré dans la crise avec un modèle économique rentable et du cash-flow » explique Henri Giscard d’Estaing, le président du Club Med qui souligne la capacité de résilience du Club Med. En 2019, l’opérateur a vu son volume d’affaires progresser de plus de 5 %, à 1,7 milliard d’euros avec  1,49 million de clients, soit le niveau le plus élevé depuis 2002, en croissance de 3,2 % sur un an. La part de la clientèle étrangère, à 67 %, confirme l’amplification de l’internationalisation de Club Med. Le groupe a, en outre, continué à améliorer sa rentabilité avec un excédent brut d’exploitation (Ebitda) qui a bondi à 306 millions d’euros, contre 139,5 millions en 2018.


Après plusieurs années de discussion et de négociation et 11 mois de travaux, marqués par une interruption liée à la Covid-19, le resort du Club Med à La Palmyre, près de Royan, agrandi et transformé, a finalement pu ouvrir en juillet dernier quasiment dans les temps et accueillir ses premiers clients avec seulement deux semaines de décalage par rapport à la date initiale prévue.

Pour le propriétaire du resort, la SEM Patrimoniale 17 et ses actionnaires, le Conseil départemental de Charente-Maritime, la Banque des Territoire, la Caisse d’Epargne, le Crédit Mutuel et le Crédit Agricole, l’agrandissement et la transformation du Club Med La Palmyre Atlantique en 4 Tridents représentent un investissement de 36 millions d’euros qui a permis, notamment, de rénover toutes les chambres, d’en construire 27 nouvelles de catégorie supérieure et de créer un tout nouvel Espace Zen, un restaurant Gourmet Lounge, un spa Payot et un centre de convention. Le bail qui le lie au Club Med court jusqu’en 2038. Ce projet a permis la création de près de 60 nouveaux emplois, le recrutement de près de 400 personnes cet été, dont la moitié localement.

Le 13 décembre prochain, direction La Rosière, dans la vallée de la Tarentaise, où un nouveau fleuron du Club Med à la montagne va aussi être inauguré. Un resort premium propriété de foncières locales qui a nécessité 130 millions d’euros d’investissements. Il est doté de 395 chambres (Supérieures et Deluxes) et sera ouvert hiver comme été. Ce nouveau Club est situé sur le domaine skiable franco-italien de San Bernardo – un domaine réputé de 3 000 hectares parmi les plus enneigés et les plus ensoleillés des Alpes du Nord. Les skieurs pourront profiter de 160 km de pistes qui se répartissent entre la France (La Rosière) avec des pistes douces et ensoleillées, et l’Italie (station de La Thuile), avec des pistes plus techniques et pentues, en passant par le légendaire col du Petit Saint-Bernard.

club med la rosière

Facilement accessible depuis les aéroports internationaux de Genève et de Lyon (2h30) ou depuis la gare TGV de Bourg-Saint-Maurice (35 min), le Club Med de La Rosière est un village famille qui offre des infrastructures dédiées : 75% des chambres du resort « famille », un encadrement complet pour les enfants de 4 mois à 17 ans, et un « Family-Lounge » en accès libre proche du Mini Club.

Dès le début 2021, si les conditions sanitaires le permettent, le Club Med va ouvrir un resort aux Seychelles sur l’Ile de Saint-Anne. La marque au trident partenaire du groupe NMH (New Mauritius Hotels) reprend et reconstruit entièrement le Beachcomber Hotels pour le faire passer de 87 chambres à près de 300 chambres.

2021 marque aussi l’arrivée du Club Med au Canada avec l’ouverture d’un village à Charlevoix dans la région de Québec.

Les premiers coups de pioche vont également commencer à Tignes et à Valloire, dans les Alpes, pour la construction des deux prochains villages du Club à la Montagne. Val d’Isère de son côté va être agrandi, rénové pour passer dans la catégorie 5 tridents.

Entre temps, l’entreprise s’anime pour rouvrir ses clubs en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Pour la Toussaint, Marackech devrait accueillir ses premiers clients post confinement. L’Ile Maurice devrait suivre.

 

<<< A lire également : Comment Le Club Med Met Le Wellness Au Cœur Des Nouvelles Expériences Clients >>>