Si vous voulez avoir la tête dans les étoiles (ou dans la Lune) cette semaine, levez les yeux jeudi soir, juste après le coucher de Soleil.

Pendant un court instant, un croissant de Lune scintillera au crépuscule aux côtés des deux plus grandes planètes du système solaire (Jupiter et Saturne) avant que les trois corps célestes ne s’enfoncent ensemble dans l’horizon à l’arrivée de l’obscurité.


Dans cet article, comprenez où, quand et comment vous pouvez voir l’événement à l’œil nu cette semaine.

Quand la Lune rencontre Jupiter et Saturne

Le jeudi 19 novembre 2020, il sera possible de voir, juste après le coucher du soleil, une Lune éclairée à 28 %, à côté de Saturne (la plus haute) et de Jupiter (la plus basse). Les deux géantes gazeuses ne seront qu’à 3,5 º l’une de l’autre.

Depuis l’Europe, la vue sera un triangle presque parfait, tandis qu’en Amérique du Nord, le triangle sera fortement allongé, mais sera néanmoins spectaculaire.

À quand la prochaine fois ?

On parle de conjonction lorsque deux ou plusieurs objets célestes semblent être proches l’un de l’autre dans le ciel nocturne de notre point de vue sur Terre. Une seule autre conjonction de Jupiter, Saturne et la Lune sera observable cette année (et il s’agira de la dernière jusqu’en 2040).

Le mercredi 16 décembre 2020, un croissant de lune éclairé à 7 % sera visible juste en dessous des deux planètes. Cependant, la Lune sera si proche de l’horizon qu’elle nécessitera une vue très basse à l’horizon sud-ouest.

Le soir suivant, le jeudi 17 décembre 2020, sera le meilleur moment pour voir la conjonction, lors de laquelle un croissant de Lune éclairé à 13 % sera juste au-dessus de nous et au sud-ouest des planètes.

La grande conjonction de Jupiter et Saturne

Cependant, le véritable attrait de décembre n’est pas la conjonction finale des trois astres depuis 20 ans, mais le fait que Saturne et Jupiter ne seront qu’à trois jours de leur propre grande conjonction.

Le lundi 21 décembre 2020, Jupiter et Saturne ne seront plus qu’à 0,06º l’une de l’autre, soit la distance la plus proche jamais constatée depuis le 16 juillet 1623. La prochaine fois que les deux planètes seront aussi proches, ce sera le 15 mars 2080. En effet, elles ne se croisent dans le système solaire qu’une fois tous les 20 ans, ce qui est relativement rare, même au cours d’une vie humaine.

À l’œil nu, les deux planètes brilleront presque comme une seule le 21 décembre, même s’il sera facile de les voir individuellement à l’aide de n’importe quelles jumelles ou d’un petit télescope.

À quelle fréquence la Lune rencontre-t-elle Jupiter et Saturne ?

Il s’agit d’un phénomène courant dans le ciel nocturne en 2020. Notre Lune est en conjonction avec une planète presque tous les mois, parce qu’elle orbite autour de la Terre à peu près sur le même plan que le système solaire (que l’on appelle le plan écliptique), qui est aussi la trajectoire du Soleil dans notre ciel diurne.

Les conjonctions sont des événements en visibilité directe, causés par les vitesses relatives des planètes, y compris la Terre, lorsqu’elles orbitent autour du Soleil. Par exemple, Jupiter met 12 années terrestres pour accomplir une orbite, tandis que Saturne a besoin de 29 années terrestres. Tous les 20 ans, elles s’alignent donc dans le système solaire.

Les deux planètes étaient en fait alignées entre elles et avec le Soleil le 2 novembre 2020, mais de notre point de vue sur la Terre, Jupiter a dépassé Saturne de l’intérieur cette année, de sorte qu’elles semblent être proches l’une de l’autre dans le ciel.

La Terre s’éloigne maintenant des planètes géantes, donc la conjonction de décembre est aussi la dernière chance pour apercevoir Jupiter et Saturne si proches l’une de l’autre dans la voûte céleste.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jamie Carter

 

<<< À lire également : Tourisme Spatial : 225 000 Euros Pour Le Premier Billet Pour l’Espace ! >>>