The Langham Hotels and Resorts a été fondé en 1865 avec The Langham London, le premier «Grand Hotel» d’Europe. Celui-ci a pris le nom de son fondateur Sir James Langham, dont le manoir se trouvait sur le site d’origine dans le centre de Londres. Le Langham Nymphenburg Residence Munich est la dernière ouverture imprégnée d’histoire royale bavaroise. Entretien à bâtons rompus avec Stefan Leser, PDG de Langham Hospitality Group.

 


Après avoir passé 6 ans chez Swissair, 10 ans à Kuoni, sans parler de vos expériences avec Burj Al Arab et Jumeirah, quelle(s) raison(s) avez-vous eu de rejoindre le Langham Hospitality Group ?

 
Stefan Leser : J’ai eu l’opportunité de diriger le Langham Hospitality Group basé à Hong Kong il y a deux ans et demi et j’ai été intrigué par le potentiel des marques d’hospitalité de luxe du groupe, The Langham Hotels & Resorts et Cordis Hotels & Resorts. Construite sur des bases solides, l’entreprise est concentrée et agile, avec l’une des meilleures et des plus passionnées équipes avec lesquelles j’ai jamais travaillé dans le secteur. En tant que PDG du Langham Hospitality Group, je suis très honoré d’avoir la possibilité de rendre les gens heureux, ce qui me donne beaucoup d’énergie et d’influence positive sur la vie des personnes, qu’ils soient clients, invités ou collègues.
 
 
Comment votre expérience à Kuoni ou Jumeirah peut-elle apporter un éclairage supplémentaire sur Langham ?

Je crois que chaque expérience professionnelle que vous avez acquise dans la vie contribuera à votre prochain emploi, quel que soit votre métier. Mon expérience à Kuoni, une entreprise de tourisme, m’a permis de travailler et d’entrer en contact avec les différents opérateurs de l’industrie du voyage dans un environnement de haute technologie. Je sais combien il est important de planifier une expérience de voyage complète, qu’il s’agisse d’affaires ou de loisirs, du début à la fin (de la destination, des vols, de l’hébergement, des itinéraires sur les lieux de visite et de restauration aux transferts), en la personnalisant en fonction des besoins et des préférences des clients.
D’autre part, avec Jumeirah, ce fut mes débuts dans l’hospitalité de luxe. Avec des hôtels de luxe dans toute l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie, mon séjour à Jumeirah m’a permis de mieux comprendre le marché de l’hospitalité de luxe.

La Langham Nymphenburg Residence, à Munich, est le premier projet de résidence privée de ce groupe. Ce lancement signifie-t-il qu’il est le prélude à d’autres résidences ?

Vue aérienne du Langham, Nymphenburg Residence, Munich

Nous envisageons sans aucun doute d’accroître notre présence en Europe et nous ne cessons de croître. La Langham Nymphenburg Residence Munich est notre première résidence privée et nous sommes ouverts à l’introduction à d’autres de ces résidences privées exclusives. Nous constatons un intérêt croissant pour ces logements uniques qui sont non seulement beaux mais qui ont une histoire à raconter – de l’architecture à la décoration intérieure, en passant par les œuvres d’art, le lieu et la destination. Avec la pandémie, les gens voyagent en jet privé et en charter, et ces résidences privées offrent plus d’espace et d’intimité. Elles sont également parfaites pour les voyages de motivation et les événements (mariages).

Avez-vous déjà des projets en Europe et pourquoi pas en France ?

Nous ferons bientôt d’autres annonces et nous nous penchons sur la France, l’Italie et d’autres villes d’Allemagne.

De nombreux groupes hôteliers lancent la construction de résidences privées. A votre avis, qu’est-ce qui peut différencier ces résidences des groupes concurrents ?

The Langham, Nymphenburg Residence, Munich

Les résidences privées exclusives comme le Langham Nymphenburg, à Munich, fourniront les services et les commodités d’un séjour en hôtel de luxe avec les touches personnalisées d’une maison privée. Nos clients disposeront de beaucoup d’espace, d’intimité et d’exclusivité, ainsi que de tous les services caractéristiques du Langham dans un cadre magnifique.
Et contrairement à une construction générique de résidences, nos résidences privées sont uniques et ont une histoire à raconter. Imprégné de l’histoire royale bavaroise et situé sur le terrain de la Manufacture de Porcelaine de Nymphenburg, de renommée mondiale, The Langham Nymphenburg, Munich est un manoir du XVIIIe siècle qui a été méticuleusement restauré pour en faire une résidence privée sur-mesure pour ses hôtes. La résidence bénéficie d’un emplacement inégalé, avec une vue directe sur le majestueux domaine impérial de 490 hectares du château de Nymphenburg, des œuvres d’art artisanales uniques dans chaque pièce, des sculptures de Damien Hirst à un lustre Lindsey Adelman en or brossé combinés à la plus fine porcelaine de Nymphenburg.

 Selon vous, que doit offrir un hôtel ou une résidence pour obtenir ce “label” de luxe ?

Le luxe n’est pas une question d’uniformité de service, d’ostentation ou de richesse – il s’agit de la constance d’un excellent service. Prenez The Langham par exemple, le service est l’ADN de notre marque, le cœur de ce que nous sommes.
Ainsi, l’épine dorsale de The Langham a toujours été et sera toujours le service personnalisé. Oui, il y a de beaux, grands et luxueux hôtels sur tous les marchés où nous sommes présents ; cependant, si vous regardez nos hôtels sous l’angle de leur conception et de leur service, et si vous examinez nos systèmes de valeurs fondamentales, vous verrez que nous évoluons vers les besoins de nos clients, en nous efforçant toujours d’être pertinents. Notre quête de l’excellence illustre parfaitement le fait que, même si The Langham continuera à fournir des produits et des caractéristiques de conception de qualité, elle revient toujours au service chaleureux et discret que nous fournissons au quotidien.
Il s’agit d’un concept d’une simplicité trompeuse qui exige une adhésion sans faille à des normes élevées et des efforts constants : pour dire les choses simplement, nos clients du Langham veulent un service qui dépasse leurs attentes, et ils veulent qu’il soit cohérent, personnalisé et authentique. Le luxe ne se limite pas au produit. Il s’agit d’offrir un service personnalisé et de créer des souvenirs inoubliables et des histoires heureuses pour chaque client.

Comment voyez-vous l’évolution du luxe au cours des dix prochaines années, notamment dans l’industrie hôtelière ?

L’industrie de l’accueil doit évoluer. Nous devons être capables de surprendre et de créer une expérience mémorable pour le client dès le début – donc, nous devons planifier le voyage de nos clients et nous assurer que nous connaissons leurs préférences et que nous le faisons bien, en veillant à ce qu’ils puissent anticiper leur expérience de voyage et rester à l’hôtel avant leur arrivée.
Nous devons envisager de mettre en œuvre le luxe de manière durable, car il est plus important que jamais que nous prenions soin de l’environnement dans lequel nous vivons et que nous protégions les communautés dans lesquelles nous opérons.

Dans le contexte actuel, quelles mesures exceptionnelles mettez-vous en place pour donner confiance à vos clients ?

Dans les hôtels de luxe, nous avons déjà mis en place une routine d’hygiène rigoureuse, mais nous avons augmenté la fréquence des opérations de désinfection et mis en place des mesures de précaution (par exemple, capteurs thermiques, désinfectants pour les mains, masques, purificateurs d’air) pour protéger nos clients et nos collègues. Nous travaillons également à la mise en place d’enregistrements sans contact, d’applications pour les repas en chambre et pour que les clients puissent communiquer avec le concierge et le personnel de l’hôtel par le biais d’applications.

 

 

<<< A lire également : Le Couvent Des Minimes Hôtel & Spa L’Occitane, Un Sommet De Bien-Être >>>