En psychologie, on pense que l’on progresse quand on explore son passé, alors que le coaching personnel se concentre sur le présent et l’avenir. Mais d’après Maya Angelou, « tu ne peux pas savoir où tu vas tant que tu ne sais pas où tu as été. » Le passé de votre famille, surtout les choses que vous ne connaissez pas, ont un grand impact sur ce que vous percevez comme « normal » dans vos attitudes et vos relations. 

Est-ce que votre tendance à vouloir absolument contrôler votre équipe en entreprise a un rapport avec votre enfance où vous ne vous sentiez pas en sécurité ? Retracer votre arbre généalogique peut vous permettre d’examiner plus facilement le passé de votre famille. 

À première vue, cet exercice peut vous sembler très banal. Pendant combien de temps vos ancêtres ont-ils vécu et comment sont-ils morts ? Quel genre de relation votre père avait-il avec son père ? Quels étaient leurs métiers ? Avec le temps, un schéma va se former dans votre arbre généalogique qui vous aidera à comprendre quelle est votre idée d’un mariage « normal », une carrière « normale », une vie « normale » selon ce qui semblait normal dans le passé de votre famille. 

Dans une famille où personne n’est allé à l’université, suivre des études après le lycée peut sembler remarquable, alors que dans une famille où les dernières générations ont été universitaires, arrêter les études peut être vu comme un décrochage.
Beaucoup comprennent que la famille a un rôle important dans le développement de notre identité. Remy Blumenfield, un coach personnel, a produit des films sur la vie de sa mère (Hard BeautyHelaine Blumenfield SKY Arts, 2018) et son grand-père (The Man Who Shot Beautiful Women, Erwin Blumenfeld. BBC4 2013)L’expérience de s’immerger dans leurs vies et d’interviewer d’autres membres de sa famille lui ont permis de comprendre beaucoup de choses sur lui. Avant son enquête, il pensait que son grand-père avait toujours été photographe, mais en réalité, il n’avait commencé le métier qu’à la quarantaine, au même moment où lui avait décidé de devenir coach. Il a appris à quel point il avait été difficile pour sa mère de laisser ses enfants en Angleterre alors qu’elle partait en Italie pour travailler. C’est seulement en regardant la constellation de toute sa famille qu’un schéma s’est établit, souvent venant de petits détails. 

Il a pu percevoir comment les valeurs artistiques et intellectuelles de son père ont dominé les idéologies de sa famille, créant des attentes d’être “extraordinaire”. Du côté de sa mère, la famille était composée de commerçants, de marchands et de constructeurs. Et même le côté maternel de la famille de son père était marchand depuis des siècles, mais leurs histoires ont été largement ignorées. Comment l’image que Blumenfield a de lui-même s’est-elle développée en comprenant que la plupart des membres de sa famille étaient aussi “ordinaires” que lui ?

En retraçant son arbre généalogique, il a réussi à examiner les relations fraternelles et a remarqué la relation brisée entre son grand-père et sa sœur,  entre son père et sa sœur. Comment ce passé lui permet-il de contextualiser la relation avec son frère ? 

Quand il a analysé la relation de ses parents, oncles, tantes et grands-parents, il a pu observer à quel point ils étaient harmonieusement mariés sans divorces de chaque côté de la famille. Mais comment Remy Blumenfield peut-il se comparer à sa famille, alors qu’il est homosexuel non marié et dans sa deuxième relation longue ? 
Il a remarqué l’absence d’alcoolisme ou d’autres addictions et des espérances de vie longue dans sa famille. Si, comme son oncle Carl, son père venait à vivre jusqu’à ses 105 ans, comment cela affecterait-il sa vie ? 

Avant de retracer le passé de sa famille, il pensait que ses proches étaient 99 % des juifs européens. Cependant, découvrir les détails lui a permis de se rappeler qu’après avoir immigré aux Etats-Unis, le père de son oncle et le cousin de sa mère se sont mariés à des Afro-Américains avec qui ils ont eu des enfants et des petits-enfants. 

Il ne faut pas être un expert pour retracer son passé familial. Le processus commence avec vous et votre famille directe et ensuite vous fouillez jusqu’aux familles de vos parents. Ecrivez leurs dates de naissance, avec qui ils se sont mariés, les enfants et les professions de chacun. Si la personne est décédée, il faut indiquer la date de décès. Il faut aussi noter les raisons de relations brisées au sein de la famille. 

Roger Hill, le PDG de Vantage Hill Partners, vous conseille aussi de vous poser des questions sur l’ouverture d’esprit de votre famille, les émotions, le rôle des parents dans la vie des enfants, la mort d’un proche qui aurait pu avoir un impact ou des changements de richesse. 

Reconstituer le passé de la famille a aidé un client de Remy Blumenfield à comprendre comment sa compulsion au travail, qui a affecté sa santé et sa famille, était liée à son père qui avait fait faillite quand le client de Remy Blumenfield était encore un étudiant. Une autre cliente a révélé que sa mère avait été une grande alcoolique, ce qu’elle n’avait pas relié à sa tendance à “être une bonne petite fille”, essayant toujours de calmer son patron féminin.
Pour reprendre George Bernard Shaw, « si vous ne pouvez pas vous débarrasser des squelettes de vos ancêtres, alors faites-les danser. »

<<< A lire également : L’Histoire La Plus De La Famille Derrière Le Plus Beau Succès de Wall Street >>>