Bruce Springsteen, la légende du rock, a eu 70 ans ce lundi. Sans surprise, de nombreux hommages lui ont été rendus par ses fans du monde entier.

La station de radio E Street Radio a notamment proposé un top 100 des meilleures chansons de The Boss, un classement qui a suscité la controverse chez de nombreux admirateurs. Pour voir notre top 10, rendez-vous à la fin de cet article.

L’âge du chanteur est probablement plus symbolique pour les fans que pour lui-même. Mais cet anniversaire offre l’occasion rêvée pour célébrer la musique de Bruce Springsteen et regarder en arrière vers le parcours de l’artiste qui a toujours entretenu une relation particulière avec son public.

Cet événement permet également de se pencher sur sa plus grande réussite, bien que sous-estimée. Depuis la sortie de Born To Run, qui a permis au chanteur de sortir de l’anonymat pour devenir un véritable phénomène en 1975, faisant la couverture de Time et de Newsweek la même semaine, Bruce Springsteen a toujours été dans l’air du temps, et ce depuis plus de 40 ans. Cet exploit impressionnant est sans doute inégalé dans l’histoire du rock. Que ce soit Bob Dylan, David Bowie, Paul McCartney ou Neil Young, tous ces artistes font partie des légendes de la musique et ont vendu plus d’albums que de raison.

Mais les ventes d’album ne font pas tout. Tous ces artistes restent incontournables dans l’industrie musicale, mais Bruce Springsteen a fait de même tout en perpétuant son succès commercial. Depuis l’année dernière, seuls les Beatles et Jay-Z ont eu plus d’albums en no1 des charts, tandis que The Boss partage la troisième place avec Barbara Streisand.

Le caractère unique de Bruce Springsteen se mesure donc à son succès commercial et critique, mais aussi à la qualité de ses représentations scéniques. Depuis 44 ans, le chanteur a produit neuf albums studio en première position des charts, et six autres parmi le top 10. Le seul qui n’a pas atteint le top 10 était l’album acoustique The Ghost of Tom Joad, qui s’est classé 11e mais qui reste culte.

Pour beaucoup, The Boss a connu un déclin dans les années 90. Pourtant, en examinant de plus près son parcours, on s’aperçoit que cela est simplement dû à la comparaison avec l’immense succès qu’il avait connu dans les années 80, quand Born In The U.S.A. a fait de lui la plus grande rock star au monde.

Ses deux premiers albums des années 90 (Human Touch et Lucky Town) ont tous les deux commencé en 5e position des charts, et ont été accompagnés d’une tournée des stades. En 1994, il remporte un Academy Award pour Streets of Philapelphia, qu’il avait composé pour le film Philadelphia de Jonathan Demme. En 1998, il fait paraître le coffret Tracks, puis termine la décennie en 1999 en faisant son entrée au Rock’n’Roll Hall of Fame. La même année, il entame également la tournée Reunion Tour, qui affichera 132 concerts à guichet fermé dans le monde entier.

Ce que certains estiment être sa pire décennie comporte en fait suffisamment d’accomplissements pour une carrière. N’importe quel artiste, si on lui posait la question, donnerait son âme pour connaître un « déclin » de la sorte.

Après le Reunion Tour, Bruce Springsteen a sorti The Rising, largement inspiré des attentats du 11 septembre 2001. Avec cet album, le chanteur atteint la première place des charts, remporte le Grammy du Meilleur Album Rock et il est même nommé pour l’Album de l’Année. The Boss confirme alors sa place au centre de la scène musicale rock et dans le cœur du public.

Depuis, son succès n’a pas faibli, avec une apparition au Super Bowl en 2009, sept albums studio tous classés parmi le top 3 des charts et le lancement, fin 2017, de sa résidence au Walter Kerr Theatre (New York) intitulée Springsteen on Broadway, qui enregistrera des ventes records et générera plus de 113 millions de dollars en 236 concerts.

Peu d’artistes de plus de 50 ans pourraient se targuer d’avoir huit albums classés dans le top 10 et d’avoir réinventé la résidence artistique, comme a pu le faire The Boss avec une année entière passée à Broadway. Paul McCartney pourrait peut-être y prétendre, mais il serait bien le seul. À un âge où de nombreux artistes se reposent sur leurs lauriers pour vivre de leurs succès passés, Bruce Springsteen se lance toujours plus de nouveaux défis. Même à 70 ans, après une carrière déjà inégalée dans l’industrie musicale, la rock star a toujours son appétit des débuts.

Dave Gahan, leader du groupe Depeche Mode, avait résumé pour nous il y a quelques années le succès continu de Bruce Springsteen depuis toutes ces années : « C’est pour ça que Springsteen va sur scène, vous voyez, parce qu’il vit la musique et qu’il respire la musique. Il adore ce qu’il fait et dans ce métier c’est essentiel ».

 

Retrouvez ci-dessous notre top 10 des meilleures chansons de Bruce Springsteen

Backstreets

Bobby Jean

Downbound Train

Iceman

Racing In The Street

Growing Up

Drive All Night

Prove It All Night (Live)

The Promise

Atlantic City