Moderna prévoit de soumettre des données aux organismes de réglementation après qu’un essai clinique a montré que son vaccin Covid-19 génère une forte réponse immunitaire chez les enfants âgés de 6 à 11 ans, a déclaré la société, alors que les organismes de réglementation américains sont sur le point de rendre le vaccin de Pfizer accessible aux jeunes enfants après avoir conclu que les avantages de la vaccination l’emportent sur les risques.


 

Principaux faits

  • Les premiers résultats de l’essai, qui a porté sur 4 753 enfants âgés de 6 à 11 ans et qui n’a pas fait l’objet d’un examen par les pairs, ont montré que le vaccin produisait une réponse immunitaire « robuste » d’anticorps neutralisants.
  • Les injections, deux fois moins puissantes que les doses administrées aux adultes, ont présenté un « profil de sécurité favorable » chez les enfants, a ajouté Moderna, la plupart des effets secondaires étant de nature légère ou modérée.
  • Les effets secondaires les plus fréquents étaient la douleur au point d’injection, la fatigue, les maux de tête et la fièvre, a précisé Moderna.
  • La société a indiqué qu’elle prévoyait de soumettre les résultats à la Food and Drug Administration américaine, à l’Agence européenne des médicaments et à d’autres organismes de réglementation dans le monde à « court terme ».

 

Le contexte

Bien que les enfants et les adolescents aient beaucoup moins de chances de développer une maladie grave ou de mourir à cause du Covid-19, ils peuvent développer et développent effectivement une maladie potentiellement mortelle à cause du Covid-19 et les experts s’accordent à dire que les avantages de la vaccination l’emportent sur les risques. Outre la maladie, les enfants infectés sont également capables de propager le virus, ce qui constitue un risque pour les adultes qui sont plus exposés à une maladie grave et à la mort.

Pfizer et BioNTech ont également développé un vaccin pour les jeunes enfants âgés de 5 à 11 ans. Les données cliniques d’un essai à un stade avancé montrent qu’il est efficace chez les enfants, qu’il provoque une « forte réponse immunitaire » et qu’il est également « sûr » et « bien toléré ».

 

Chiffre important

28 millions. C’est le nombre d’enfants qui seront éligibles au vaccin Covid-19 s’il est approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans, selon la Maison Blanche.

 

Ce qu’il faut surveiller

Le groupe consultatif de la FDA doit se réunir et discuter de l’opportunité d’approuver l’utilisation du vaccin de Pfizer et BioNTech chez les enfants âgés de 5 à 11 ans. Cette décision influencera, sans être contraignante, la décision de la FDA d’accorder une autorisation d’urgence au vaccin pour cette tranche d’âge. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies se réuniraient début novembre pour discuter du déploiement du vaccin. La Maison Blanche espère que les vaccins seront distribués « dans les jours qui suivent » l’autorisation et prévoit de travailler avec les districts scolaires et les hôpitaux pour mettre en place des sites de vaccination.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Robert Hart

 

<<< À lire également : Moderna, le vaccin qui veut anticiper l’avenir ? >>>