Pfizer et BioNTech ont demandé à la Food and Drug Administration (FDA) d’accorder à son vaccin Covid-19 une autorisation d’urgence pour les enfants âgés de 5 à 11 ans, a annoncé Pfizer jeudi matin.

 

Principaux faits

  • Les enfants de 5 à 11 ans ont obtenu d’aussi bons résultats avec le vaccin que les adolescents plus âgés et les jeunes adultes, ont déclaré les sociétés dans un dépôt de données d’essai à la FDA fin septembre.
  • La demande d’autorisation d’utilisation d’urgence obligerait les sociétés à obtenir ultérieurement une autorisation permanente, à l’instar du processus d’autorisation des vaccins pour les groupes d’âge plus élevés.
  • Le vaccin de Pfizer a été autorisé sur une base similaire pour les enfants de 12 à 15 ans en mai et, à la fin du mois d’août, il a reçu une autorisation complète pour les personnes de 16 ans et plus.
  • Les enfants de moins de 18 ans sont devenus une part plus importante des cas de Covid-19, représentant 16% des cas cumulés aux États-Unis et 27% des cas au cours de la dernière semaine de septembre, selon l’Académie américaine de pédiatrie.

 

Le contexte

Les vaccins Covid-19 de Moderna et Johnson & Johnson sont autorisés pour les personnes âgées. Moderna en est aux dernières étapes d’un essai du vaccin chez des enfants âgés de 6 mois à 11 ans. L’ancien commissaire de la FDA, le Dr Scott Gottlieb, a déclaré à CBS News en septembre qu’il s’attendait à ce que le vaccin de Pfizer soit approuvé en octobre ou novembre.

 

Chiffre important

44%. C’est la proportion de parents d’enfants âgés de 5 à 11 ans qui ont déclaré qu’ils demanderaient probablement à leur enfant de recevoir le vaccin Covid-19 une fois éligible, selon un sondage Axios/Ipsos de fin septembre. Presque la même proportion de parents (42%) ont déclaré qu’il était peu probable que leur enfant reçoive le vaccin.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Graison Dangor

 

<<< À lire également : Il n’y a pas de danger à se faire vacciner contre la grippe et le Covid en même temps, selon une étude >>>