L’ESSENTIEL DE L’ECONOMIE  Retrouvez chaque jour des informations sélectionnées d’un monde en pleine transformation

LE CHIFFRE 44,6 milliards d’euros | C’est le chiffre d’affaires réalisé en 2020 par LVMH, soit une baisse contenue de 17% malgré la pandémie. Le bénéfice net du géant français du luxe a reculé de 34%, à 4,7 milliards d’euros. Le numéro un mondial du luxe reconnait dans un communiqué un « impact de la crise sur l’évolution des ventes partout dans le monde, avec cependant un second semestre marqué par une forte reprise en Asie, en croissance à deux chiffres, et une amélioration sensible des tendances aux Etats-Unis et au Japon ». Dans son communiqué, le groupe dirigé par Bernard Arnault indique encore qu’il a connu une « forte accélération des ventes en ligne ». LVMH dit aborder l’année 2021 avec une « confiance prudente ».


IL A DIT EMMANUEL MACRON : Au deuxième jour du Davos Digital, le président français, qui intervenait depuis Paris, s’est projeté dans le monde l’après-Covid :  « L’économie de demain, c’est une économie qui va devoir penser à la fois l’innovation, la vulnérabilité et l’humanité. Une économie qui va devoir construire notre compétitivité compatible et même aidant à la résolution des problèmes climatiques: réduction de CO2, adaptation de nos sociétés, agenda biodiversité… et qui devra être plus résiliente au choc et donc intégrer dans ses modes de protection des individus, dans ses organisations, des éléments de résistance « .


 
L’INFO LES CHAMPAGNES, CUVÉE AMÈRE : Avec un recul de 18% des ventes, avec 245 millions de bouteilles expédiées dans le monde, l‘Union des Maisons de Champagne, qui regroupe les professionnels, a qualifié l’année 2020 « d’année noire », même si les producteurs de champagne avaient craint une année plus sévère. Selon cette organisation, la perte sèche s’élève à environ à un milliard d’euros. Pour l’hexagone, la consommation a chuté de 20%, en raison de l’absence des touristes étrangers et surtout de la fermetures des  hôtels, cafés et restaurants. Autre conséquence de cette crise historique : les champenois ont d’ailleurs réduit leurs productions lors des dernières vendanges pour ne pas avoir trop de stocks.
 
 

<<< À lire également : 007 fait faux Bond | Vers un troisième confinement | Xi Jiping, Macron Merkel vedettes du Davos Digital >>>