Cela fait un mois que les actions ont atteint leur niveau le plus bas suite à la fermeture économique, sans précédent, imposée par la pandémie de coronavirus. Et bien qu’ils soient toujours en dessous des sommets de février, le Dow Jones Industrial Average et le S&P 500 ont chacun augmenté d’environ 25% depuis le 23 mars, date à laquelle ils ont tous deux atteint la moyenne la plus faible de la pandémie. Alors que les marchés se remettent du traumatisme, la fortune des dix plus gros milliardaires bénéficiaires a fait un bond massif de 125,9 milliards de dollars (116 milliards d’euros), soit 24 %, au cours du mois jusqu’au 23 avril.

La plupart des plus grands gagnants de ce mois sont les magnats des plus grandes entreprises technologiques du monde, qui ont récolté les fruits de participations importantes et concentrées dans les grandes valeurs technologiques en hausse. 


Grâce à sa participation de 11% à Amazon, l’homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, est le plus gros gagnant du mois. Bien que les actions d’Amazon aient baissé par rapport aux prix records de la semaine dernière, et que les manifestations des employés pour de meilleures conditions de travail attirent de plus en plus l’attention, l’entreprise est toujours en plein essor en raison de l’augmentation de la demande des consommateurs. Bezos, qui possède une fortune estimé à 144,5 milliards de dollars (133,2 milliards d’euros), est aujourd’hui presque aussi riche qu’il l’était avant que son divorce en 2019 ne l’oblige à donner un quart de sa part d’Amazon à son ex-femme MacKenzie Bezos. En ce qui la concerne, elle n’a jamais été aussi riche, avec 47,1 milliards de dollars (43,4 milliards d’euros), soit une augmentation de 9,7 milliards de dollars (8,9 milliards d’euros) au cours du mois dernier, ce qui la place au septième rang des bénéficiaires parmi les milliardaires.

Mukesh Ambani, l’homme le plus riche d’Inde, est le deuxième plus gros investisseur en termes de dollars (et le plus gros en pourcentage) après que Facebook a annoncé mercredi qu’il investissait 5,7 milliards de dollars (5,2 milliards d’euros) chez Reliance Jio à Mumbai, une filiale de télécommunications du conglomérat en expansion, fondé par le défunt père d’Ambani. Les actions de Reliance Industries ont augmenté de plus de 15 % depuis, et la fortune d’Ambani a fait un bond de 17,1 milliards de dollars (15,8 milliards d’euros). Cet investissement a fait d’Ambani, qui possède une fortune estimé à 49,9 milliards de dollars (46 milliards d’euros), la personne la plus riche d’Asie, reprenant le titre du cofondateur d’Alibaba, Jack Ma.

À l’autre bout de l’affaire, Mark Zuckerberg possède le troisième plus gros gain du mois. Conformément à l’évolution du marché, les parts de Facebook ont augmenté de 25 % au cours du mois dernier, faisant grimper la fortune de Zuckerberg de 13,4 milliards de dollars (12,3 milliards d’euros). Désormais, sa fortune est estimée à 68,5 milliards de dollars (63,1 milliards d’euros). 

Malgré les gains massifs de ces magnats, seuls Jeff et MacKenzie Bezos possèdent une richesse plus grande qu’avant la chute des fortunes liée au coronavirus. Le seul autre à s’en approcher est Larry Ellison, président d’Oracle. Les récentes mises à jour des analystes ont loué Oracle pour ses solides flux de revenus récurrents, qui ont contribué à faire augmenter la fortune d’Ellison de 9,3 milliards de dollars (8,6 milliards d’euros) au cours du mois dernier. Sa fortune est maintenant estimée à 65,3 milliards de dollars (60,2 milliards d’euros), soit un peu moins que les 66 milliards de dollars (60,9 milliards d’euros) par rapport à la mi-février.

Voici les dix milliardaires dans le monde qui ont le plus gagné au cours du mois dernier :

Jeff Bezos

Source de richesse : Amazon

Pays : États-Unis

Valeur nette : 144,5 milliards de dollars (105,6 milliards d’euros), en hausse de 27,5 milliards de dollars (25,3 milliards d’euros)

Mukesh Ambani

Source de richesse : Pétrochimie, pétrole et gaz

Pays : Inde

Valeur nette : 49,9 milliards de dollars (46 milliards d’euros), en hausse de 17,1 milliards de dollars (15,8 milliards d’euros)

Mark Zuckerberg

Source de richesse : Facebook

Pays : États-Unis

Valeur nette : 68,5 milliards de dollars (63,1 milliards d’euros), en hausse de 13,4 milliards de dollars (12,3 milliards d’euros)

Steve Ballmer

Source de richesse : Microsoft

Pays : États-Unis

Valeur nette : 61,9 milliards de dollars (57 milliards d’euros), en hausse de 10,5 milliards de dollars (10 milliards d’euros)

Bernard Arnault et sa famille

Source de richesse : LVMH

Pays : France

Valeur nette : 91,5 milliards de dollars ( 84,2 milliards d’euros), en hausse de 10,2 milliards de dollars (9,4 milliards d’euros)

Warren Buffett

Source de richesse : Berkshire Hathaway

Pays : États-Unis

Valeur nette : 73,3 milliards de dollars (67,5 milliards d’euros), en hausse de 10,1 milliards de dollars (9,3 milliards d’euros)

MacKenzie Bezos

Source de richesse : Amazon

Pays : États-Unis

Valeur nette : 47,1 milliards de dollars (43,4 milliards d’euros), en hausse de 9,7 milliards de dollars (8,9 milliards d’euros)

Elon Musk

Source de richesse : Tesla

Pays : États-Unis

Valeur nette : 36,7 milliards de dollars (33,8 milliards d’euros), en hausse de 9,6 milliards de dollars (8,8 milliards d’euros)

Larry Ellison

Source de richesse : Les logiciels

Pays : États-Unis

Valeur nette : 65,3 milliards de dollars (60,2 milliards d’euros), en hausse de 9,3 milliards de dollars (8,6 milliards d’euros)

Larry Page

Source de richesse : Google

Pays : États-Unis

Valeur nette : 58,1 milliards de dollars (53,5 milliards d’euros) , en hausse de 8,7 milliards de dollars (8 milliards d’euros)

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jonathan Ponciano

<<< À lire également : Ces Pays Où Le Nombre de Milliardaires Explose >>>