Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Como, a annoncé le lancement de l’Excelsior Pass, une application numérique gratuite et facultative, développée en partenariat avec IBM, qui permettra de vérifier si un utilisateur a reçu le vaccin contre la Covid-19 ou s’il a récemment été testé négatif à la Covid-19.

 

L’objectif de la plateforme est d’accélérer la réouverture des stades, des salles de concert, des restaurants et autres lieux accueillant du public et dont la capacité est limitée à cause de la pandémie de Covid-19, conformément aux directives du département de la Santé de l’État de New York.

« Le dilemme “santé publique ou économie” a toujours été un faux débat. La réponse est évidemment les deux », a déclaré Andrew Cuomo dans un communiqué. « Alors que de plus en plus de New-Yorkais se font vacciner chaque jour et que les principaux indicateurs de santé publique continuent d’enregistrer régulièrement les taux les plus bas depuis des mois, l’Excelsior Pass, première mesure de ce type aux États-Unis, marque le début de notre processus de réouverture, fondé sur des arguments scientifiques. »

L’Excelsior Pass est disponible pour les utilisateurs d’iPhone et d’Android et fonctionne sur le même modèle qu’une carte d’embarquement numérique. Les utilisateurs reçoivent un laissez-passer numérique avec un QR code sécurisé, qu’ils peuvent imprimer ou enregistrer sur leur smartphone en utilisant l’application Excelsior Pass Wallet. Ensuite, les entreprises ou les organisateurs d’évènement peuvent utiliser une autre application pour scanner le QR code et vérifier le statut Covid de l’utilisateur, tout en préservant la sécurité et la confidentialité des données.

Dans le cadre du lancement initial de l’application, les New-Yorkais sont invités à utiliser l’Excelsior Pass pour prouver leur statut Covid et accéder à différents évènements publics ou privés. Les principaux sites de l’État de New York, dont le Madison Square Garden (20 000 places) et le Times Union Center (17 500 places), prévoient déjà d’utiliser cette application. À partir du 2 avril, l’Excelsior Pass s’étendra également aux petites galeries d’art ainsi qu’aux lieux de divertissement et d’évènements plus petits.

« Le Times Union Center est impatient d’utiliser cette plateforme et de mettre cette merveilleuse technologie à disposition pour de futurs évènements », a déclaré Bob Belber, directeur du Times Union Center. « Cela changera la donne pour la poursuite du processus de réouverture et pour les New-Yorkais. »

L’Excelsior Pass a été développé sur le modèle du Digital Health Pass d’IBM (Passeport de santé numérique, NDLR). Cette technologie vise à vérifier les documents de santé tels que les résultats de tests et les dossiers de vaccination, sans avoir à partager les informations médicales et personnelles sous-jacentes. Des technologies sécurisées, comme la chaîne de blocs ou le cryptage, sont intégrées dans cette application afin de protéger les données. Par ailleurs, aucune donnée de santé privée n’est stockée ou suivie sur l’application.

« L’État de New York montre au reste du pays comment les nouvelles avancées technologiques peuvent contribuer à redynamiser l’économie en toute sécurité, tout en protégeant la santé publique », a déclaré Steve LaFleche, directeur général d’IBM Public and Federal Markets.

Selon Steve LaFleche, cette technologie est flexible et elle peut être étendue à d’autres États afin qu’ils rejoignent la plateforme à l’avenir.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Suzanne Rowan Kelleher

<<< À lire également : Passeport vaccinal : atout pour le tourisme ou vecteur de discrimination ? >>>