Personne ne lance sa start-up pour qu’elle coule. Pourtant, très peu d’entrepreneurs font tout ce qu’il faut pour créer une entreprise florissante. En effet, la plupart des start-up meurent le jour même de leur création en raison du manque d’engagement de leurs fondateurs.

Transformer une idée en une solution valable qui fait la différence est un sentiment qui vaut la peine de chaque nuit blanche, mais combien de ces nuits êtes-vous prêt à vivre ? Voici donc cinq conseils qui vous aideront à construire votre start-up qui réussira.


 

  1. Ne perdez pas votre temps :

Que vous ayez ou non les ressources nécessaires pour commencer, mettez-vous rapidement au travail. Si les choses marchent, c’est très bien et si elles ne marchent pas, vous passez à l’entreprise suivante. Si vous avez besoin de financement, cherchez des fonds. Si vous n’avez pas réussi à obtenir de financement, trouvez une autre voie.

En effet, s’asseoir sur une idée ou un produit pendant des mois et des années vous coûte du temps et de l’argent. Lorsque vous ne vous libérez pas pour vous concentrer sur une entreprise dans laquelle vous vous êtes vraiment engagé, même si vous ne consacrez pas une minute ou un centime à votre projet actuel, vous perdez du temps, ce qui signifie que vous gaspillez l’argent généré par la valeur que vous pourriez créer avec un projet différent.

 

  1. Ne vous retrouvez pas toujours à la case départ :

Le cerveau d’un entrepreneur est une usine à idées. Il détecte un problème et pense instantanément à des solutions. S’il n’y a pas de problème, il commence à réfléchir à la façon d’améliorer les solutions existantes. Cet esprit de résolution des problèmes est une bénédiction et une malédiction.

Il y aura toujours l’opportunité de toute une vie, une offre que vous ne pouvez pas refuser, le prochain placement qui vaudra de l’or. Tous ces scénarios semblent au départ être un chemin beaucoup plus facile vers le succès. La vérité est que vous ne pouvez pas retourner une idée ou une opportunité. Vous ne pouvez pas acheter une idée sous-évaluée, la construire et la vendre du jour au lendemain. Saisir une nouvelle opportunité signifie commencer par le début. Cela signifie qu’il faut apprendre à connaître l’espace, les entreprises, les acteurs clés et le marché.

L’astuce est simple. Saisissez des opportunités dans des domaines qui vous sont familiers et tenez-vous-y aussi longtemps qu’il le faut pour créer une entreprise prospère, qu’il s’agisse de votre première ou de votre cinquantième idée. Lorsque vous connaissez le domaine, vous pouvez aller plus vite en faisant moins d’erreurs et en tirant parti de ressources comme les connexions que vous avez peut-être déjà passé des années à établir. De même, vous pouvez aller encore plus vite en engageant des personnes qui sont des experts dans votre domaine.

 

  1. Saisissez les opportunités :

Les entrepreneurs, par nécessité, recherchent des opportunités commerciales basées sur le rendement qu’ils peuvent potentiellement générer pour remplacer ou compléter leurs revenus. Cependant, il ne faut pas confondre cette recherche avec une activité secondaire ou des projets passifs générateurs de revenus. En effet, la différence réside dans la manière dont les entrepreneurs abordent l’opportunité. Une start-up fondée sur la nécessité signifie que l’on démarre une entreprise par nécessité de gagner de l’argent. De plus, les recherches montrent que les entreprises axées sur les opportunités ont plus de chances de réussir et de prospérer surtout lorsque les entrepreneurs privilégient les rendements à long terme plutôt qu’à court terme.

 

  1. Minimisez les coups de chance :

En tant que start-up, nombre de vos décisions seront fondées sur vos sentiments et votre instinct plutôt que sur des faits et des données concrètes. Tous les fondateurs les plus prospères d’aujourd’hui ont dû prendre de telles décisions. Et ils ont appris une chose ou deux au fil des ans. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide !

Vous pouvez toujours apprendre de vos erreurs en faisant le bon choix plus tôt grâce au soutien de mentors. Les recherches montrent que les entrepreneurs encadrés ont cinq fois plus de chances de créer leur start-up et 12 % de plus de chances de rester en activité après un an.

 

  1. Prenez des risques calculés :

Lorsque vous vous décidez enfin à construire votre start-up, le simple fait de prendre la décision de démarrer peut sembler une décision risquée. La relation entre le risque et le rendement est parfaitement claire : Si vous ne prenez pas de risques, vous devrez vous contenter de rendements médiocres, voire nuls.

Les entrepreneurs intelligents prennent des risques calculés. En effet, en vous concentrant sur des secteurs que vous connaissez bien, en créant une start-up axée sur les opportunités et en recherchant un mentor, vous prendrez des risques calculés. Enfin, n’oubliez pas de ne pas perdre votre temps !

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Abdo Riani

<<< À lire également : Santé : Les Entreprises En Font-Elles Plus Pour Les Clients Que Pour Les Salariés ? >>>