Le réseau social Twitter a annoncé qu’il allait tester une nouvelle fonctionnalité appelée « Communities », permettant aux internautes de rejoindre des groupes en fonction de leurs intérêts et d’envoyer directement des messages sur ces sujets, à l’instar des groupes Facebook. Il s’agit de la dernière initiative en date de l’entreprise pour accroître son audience après l’échec d’autres projets comme « Fleets ».

 

Faits marquants

  • Les personnes possédant un appareil Apple IOS pourront accéder à cette fonctionnalité par le biais d’un onglet situé en bas de l’application, mais les utilisateurs d’Android devront attendre, et aucune date n’a encore été annoncée quant à sa disponibilité pour eux.
  • Seules quelques communautés Twitter, sur des sujets tels que les chiens, la météo, les baskets, les soins de la peau et l’astrologie, sont disponibles au lancement, mais la société a déclaré qu’elle s’attendait à ce que d’autres soient créées chaque semaine.
  • Chaque communauté Twitter aura des modérateurs capables d’ajouter des personnes au groupe, et toute personne au sein du groupe sera en mesure de tweeter directement à d’autres personnes dans la communauté au lieu de tweeter à leurs followers.
  • Les tweets de la fonction « Communities » ne sont pas privés et toute personne extérieure à la communauté pourra voir les tweets du groupe.
  • Les personnes intéressées par la création de leur propre communauté pourront remplir un formulaire d’intérêt sur le site Web de la société, et Twitter a déclaré qu’il « créerait et mettrait à jour » la fonction « Communities » par rapport aux commentaires du public.

 

Citation essentielle

« Il y a toujours eu un large éventail de conversations sur Twitter, mais nous n’avons pas déployé assez de moyens pour aider à connecter les gens entre eux, en fonction de leur centres d’intérêt. Aujourd’hui, c’est ce que nous essayons de faire », a écrit David Regan, chef de projet du personnel de Twitter, mercredi.

 

Contexte clé

Twitter a initialement teasé la sortie de la fonctionnalité « Communities » en février, en même temps que les « Super Follows », qui ont été lancés la semaine dernière et permettent aux utilisateurs de Twitter de faire payer les gens pour avoir accès à du contenu supplémentaire. Twitter a déclaré à l’époque que son objectif était de passer à 315 millions d’utilisateurs actifs quotidiens monétisables et d’atteindre un chiffre d’affaires annuel de 7,5 milliards de dollars d’ici à la fin de 2023, selon CNBC. Jusqu’à présent, l’entreprise a déclaré qu’elle était sur la bonne voie en ce qui concerne l’ajout d’utilisateurs. Dans son dernier appel à résultats, elle a fait état d’une croissance de 11 % du nombre d’utilisateurs actifs quotidiens monétisables, à la suite du lancement de « Super Follows ». Cependant, la plateforme a globalement eu du mal à accroître sa base d’utilisateurs au cours des dernières années, même si elle a connu des hausses occasionnelles de trafic. Au cours du premier trimestre de cette année, Twitter a fait état de 199 millions d’utilisateurs actifs quotidiens monétisables, soit un peu moins que les 200 millions attendus. Cela a entraîné une baisse de 11 % de la valeur de l’action de la société.

 

Tangente

Twitter a également trébuché sur le lancement de nouvelles fonctionnalités pour attirer davantage d’utilisateurs. Il a lancé les « Fleets » en novembre, un miroir des populaires stories d’Instagram et de Snapchat, mais a fini par supprimer la fonctionnalité huit mois après son lancement, en déclarant qu’elle n’était finalement pas populaire parmi les utilisateurs. Les tweets toxiques et abusifs ont également été un problème constant sur la plateforme, conduisant certains utilisateurs comme la personnalité des médias sociaux Chrissy Teigen à quitter temporairement la plateforme, et poussant Twitter à publier de nouveaux outils pour donner aux utilisateurs le contrôle sur ceux qui les mentionnent.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Kimberlee Speakman

<<< À lire également : Facebook lance Bulletin, son concurrent Substack >>>