Alors que Noël approche à grands pas et que les iPhone 11 devraient trouver leur place au pied du sapin, Apple planche déjà sur l’iPhone 12. Prévu pour septembre 2020, le modèle suivant devrait représenter un pas en avant bien plus important que son prédécesseur.

Il semble que la batterie soit au cœur de toutes les attentions et l’iPhone 12 devrait donc avoir bien plus d’autonomie que tous les smartphones jamais commercialisés par la marque. Le site sud-coréen The Elec a publié des détails sur un nouveau « type de protection de batterie » pour l’iPhone 12. Il s’agirait d’une batterie plus petite que celle de la gamme iPhone 11 (48 % plus compacte que celles actuellement utilisées), ce qui permettrait de libérer de la place à l’intérieur de l’appareil.

Joe Rossignol précise : « Le rapport Apple montre que le module plus petit serait fourni par l’entreprise coréenne ITM Semiconductor. Un circuit de protection de la batterie permet d’éviter les surcharges et les décharges excessives. Le nouveau module d’ITM Semiconductor combine le circuit de protection avec un transistor à effet de champ à grille isolée (MOSFET) et un circuit imprimé, éliminant ainsi le besoin d’un boîtier-support ».

Aujourd’hui, l’iPhone 11 est livré avec une batterie de 3110 mAh. En comparaison, le Galaxy S10 dispose d’une batterie de 3400 mAh et le OnePlus 7T d’une batterie de 3800 mAh. L’iPhone 11 est donc moins puissant que ses concurrents. Et bien qu’iOS 13 soit économe en énergie, les iPhone prévus pour 2020 vont tous voir leur autonomie augmenter, notamment parce qu’ils proposeront de la 5G, ce qui sollicitera davantage la batterie.

Apple pourrait donc n’avoir comme option que d’augmenter la taille de ses batteries, afin de proposer une autonomie digne de la concurrence et pour s’assurer que les clients ne perdent pas en qualité à cause de nouvelles fonctionnalités gourmandes en batterie. La société semble faire un pas en avant pour rattraper Android, avec qui la guerre à l’innovation fait rage depuis plusieurs années.