L’iOS 11 d’Apple regorge de fonctionnalités (dont plusieurs sont cachées), mais à la suite de rapports mentionnant certains dysfonctionnements nous avions conseillé aux utilisateurs d’iPhone de patienter avant d’effectuer la mise à jour. Un conseil bien avisé, nous le savons à présent, car voilà que l’iOS 11 fait des siennes…

Un rapport tout frais de la société de sécurité mobile Wandera met le doigt sur le problème : l’iOS 11 est un  tueur de batterie.

Tout en écartant les plaintes usuelles publiées en ligne par les utilisateurs d’iPhone et d’iPad concernant la durée de vie de leur batterie après une mise à jour iOS, Wandera a trouvé des preuves concrètes de sérieuses dégradations causées par le système d’exploitation. La société est parvenue à ce résultat en surveillant l’activité “d’un groupe de 50 000 personnes faisant un usage modéré à très fréquent d’iPhones et d’iPads” sur son réseau exploitant l’iOS 11 et l’ iOS 10.

L’expérience a permis de constater que la durée de vie de la batterie des appareils sous iOS 11 se dégrade plus de deux fois plus vite que celle des appareils sous iOS 10.

En expliquant les résultats obtenus, Wandera rapporte que les iPhones sous iOS 10 peuvent être utilisés pendant 240 minutes en moyenne avant que la batterie ne vienne à manquer, contre seulement 96 minutes en moyenne pour les iPhone iOS 11, soit une dégradation importante de 60%.

“En d’autres mots, le taux de dégradation pour l’iOS 10 est de 0.006958% par seconde, alors qu’il est de 0.01739% par seconde pour l’iOS 11”, souligne le rapport Wandera.

Wandera attribue cet écart aussi bien à la réindexation de Spotlight sur iOS 11 qu’à la volonté des utilisateurs d’essayer toutes les nouvelles fonctionnalités en même temps, mais cela ne peut justifier l’ampleur générale du dysfonctionnement. Ainsi, l’entreprise suggère aux utilisateurs sévèrement affectés de modérer le problème en limitant le nombre d’applications fonctionnant en arrière-plan et accédant à la location du téléphone, jusqu’à ce qu’Apple trouve une solution.

Cependant, ayant conscience du potentiel limité de ces options, Wandera fait le constat suivant: “le mode batterie faible pourrait être la meilleure option jusqu’à ce qu’Apple mette en service de nouvelles mises à jour qui, espérons-le, viendront remédier au déchargement excessif de la batterie.”

Certaines personnes étant passées à l’iOS 11 ont minimisé les dégâts en optant pour une action plus drastique qui consiste à réinitialiser leurs iPhones, mais cette option comporte un bémol : on ne peut réinitialiser puis restaurer le téléphone à partir d’une sauvegarde précédente, mais seulement configurer le portable comme un tout nouvel appareil. Cela implique la perte de toutes les applications, des données, et des réglages – et encore, cela ne fonctionne pas pour tout le monde.

Curieusement, je n’ai vu aucun rapport faisant état de problèmes rencontrés avec les iPhones 8 et iPhones 8 Plus récemment sortis. Il semble donc que les victimes des dysfonctionnements ne soient que les utilisateurs ayant fait la mise à jour.

Par conséquent, si vous êtes passé à l’iOS 11 et n’avez constaté aucun effet secondaire, réjouissez-vous. En revanche, si votre téléphone est touché ou si vous n’avez pas encore fait la mise à jour, il ne vous reste qu’à attendre l’iOS 11.1 ou l’iOS 11.0.1, en espérant que l’attente ne soit pas trop longue, ce dont on se permet de douter…