Le retard de la mise à la vente du Galaxy Fold sera de courte durée car si le Mate X de Huawei possède un meilleur design, celui-ci est au prix d’une extrême fragilité. Samsung a retardé la disponibilité à la vente au détail, mais la durée de ce retard dépendra de ce qu’il se passera lorsque la presse mettra la main sur le Mate X et le décortiquera.

Samsung et Huawei ont tous deux fait des choix différents en ce qui concerne leurs téléphones pliables : Samsung a placé l’écran pliable à l’intérieur tandis que Huawei l’a placé à l’extérieur. Lorsque l’on considère les avantages et les inconvénients de l’un ou l’autre choix, il est clair que mettre l’écran à l’extérieur est de loin la meilleure option de conception. Avec quelques réserves néanmoins. Et voici pourquoi :

Tout d’abord, un écran : Avec l’écran à l’extérieur et possibilité de le rabattre sur lui-même, un seul écran est nécessaire pour l’ensemble de l’appareil. Cela rend l’appareil plus mince et plus léger et permet une conception logicielle plus simple car il n’est pas nécessaire d’intégrer un deuxième écran.

Deuxièmement, l’ergonomie : L’utilisation d’un seul écran permet d’obtenir un appareil plus élégant et une bien meilleure expérience utilisateur lorsqu’il est fermé. En revanche, le Galaxy Fold dispose d’un deuxième écran à la forme étrange et inesthétique à l’extérieur qui est très difficile à utiliser. En utilisant un seul écran, le Mate X assure une expérience utilisateur sans cadre, que l’appareil soit ouvert ou fermé.

Par conséquent, il est évident que le téléphone pliable de Huawei est le bon choix, alors pourquoi Samsung n’a-t-il pas choisi cette voie ? Probablement parce qu’un écran pliable doit être fabriqué en plastique, ce qui, combiné à l’ajout de pièces mobiles, rend le téléphone extrêmement fragile.

L’échelle de Mohs mesure la dureté des matériaux. Le verre durci se raye au niveau 6 avec des griffures plus profondes au niveau 7. Le plastique, en revanche, se raye au niveau 3, ce qui signifie que l’écran d’un téléphone pliable pourrait finir par être 3 à 5 fois plus sensible aux rayures qu’un smartphone ordinaire. En ayant l’écran placé à l’intérieur de l’appareil, le degré de protection est beaucoup plus élevé lorsque le téléphone n’est pas utilisé.

Malheureusement, il semble que cela ne soit pas suffisant car ces écrans sont aussi beaucoup plus fragiles en général, ce qui rend le choix d’avoir l’écran à l’extérieur extrêmement risqué. Samsung aura pris en compte ce choix de conception et l’aura rejeté précisément pour cette raison. Quand il s’agit de concevoir et de comprendre les écrans de smartphone, Samsung est le leader mondial incontesté et il est donc tout à fait correct d’avoir rejeté ce choix de conception.

Par conséquent, il est fort probable que le Mate X recevra de vives critiques, si ce n’est autant que le Galaxy Fold. Si Huawei fait les choses intelligemment, la société retardera le lancement pour ensuite examiner les options qui feraient du Mate X un produit viable. C’est l’occasion pour Huawei de faire pression sur Samsung qui devrait connaître une année très difficile.