Google a lancé un avertissement sérieux à un certain nombre d’utilisateurs de Google Photos, affirmant que leurs vidéos privées avaient été accidentellement envoyées à des inconnus.

 

Cet avertissement va être un choc pour les utilisateurs qui ont utilisé le service pour stocker des vidéos qu’ils ne souhaitent pas rendre publiques, précisément en raison de la promesse de Google de protéger leurs données et de préserver la confidentialité des photos non partagées.

Selon l’avertissement, envoyé directement par e-mail à tous les utilisateurs concernés, la bévue a fait que le service « Téléchargez vos données » de Google a mal exporté certaines vidéos stockées vers les archives du mauvais utilisateur lors de leur regroupement pour le téléchargement.

Cela a conduit certains utilisateurs à télécharger des archives contenant des vidéos manquantes et, plus inquiétant encore, des vidéos appartenant à d’autres utilisateurs.

Google n’a pas révélé le nombre de comptes concernés, mais il semble relativement faible car il est limité à ceux qui ont utilisé « Téléchargez vos données » pendant une période spécifique de cinq jours, du 21 novembre au 25 novembre 2019. Cependant, même une petite proportion seulement des plus d’un milliard d’utilisateurs de Google Photos aura probablement pour conséquence un nombre total important de personnes affectées. Le libellé de l’e-mail suggère que Google est convaincu d’avoir identifié toutes les occurrences du bug et averti toutes les personnes concernées.

 

Que faire à ce sujet ?

La solution préférée de Google à ce problème consiste pour les utilisateurs à créer de nouvelles archives de données et à les télécharger à nouveau. Bien que cela aide les personnes dont les vidéos ont disparu à les récupérer, cela n’apporte aucun réconfort à celles qui n’ont désormais aucun moyen de savoir lesquelles de leurs vidéos, le cas échéant, ont été téléchargées et visionnées par des inconnus. Enfin, nous ne pouvons qu’espérer qu’il n’y ait pas d’autres cas de ce bug qui ne soient pas détectés.

 

 

<<< À lire également : Google Présente Le Pixelbook Go >>>