Contrairement à ce que l’on peut lire sur Internet, un nouveau signe du zodiaque ne vient pas d’être découvert. Chaque année, une « nouvelle » selon laquelle la NASA vient de découvrir un nouveau treizième signe du zodiaque circule en ligne et les gens, malheureusement, y croient.

 

C’est encore arrivé cette semaine et la NASA a été obligée de tweeter à ce sujet le fait qu’elle n’a changé aucun signe astrologique. Votre signe astrologique est différent parce que le ciel s’est déplacé. « Non, nous n’avons pas changé les signes du zodiaque », a déclaré la NASA sur Tumblr. « Lorsque les Babyloniens ont inventé les constellations il y a 3 000 ans, ils ont choisi de laisser de côté un 13ème signe. Nous avons donc fait le calcul. »

Apprendre pourquoi le ciel s’est déplacé – et les échecs ultérieurs de l’astrologie occidentale – vous ouvrira à une compréhension profonde non seulement du ciel nocturne, mais aussi du voyage de la Terre dans l’espace.

Voici donc ce que nous allons faire.

Définissons la différence entre l’astrologie et l’astronomie, étudions l’origine du zodiaque, comparons-le à la réalité du ciel nocturne… et trouvons ensuite le 13ème et soi-disant « nouveau » (qui ne l’est pas) signe du zodiaque – la constellation d’été d’Ophiuchus.

Vous pourrez alors trouver Ophiuchus dans votre ciel nocturne ce soir et vous extasier sur les merveilles de la précession et la beauté de la lumière zodiacale… et oublier l’astrologie pour toujours.

 

Astrologie occidentale et astronomie

Si vous voulez ennuyer un astronome, appelez-le astrologue. L’astrologie occidentale n’est que de la vieille science. Plus précisément, la science des anciens Babyloniens qui vivaient en Mésopotamie, dans les actuels Irak et Syrie, il y a environ 3 000 ans.

Cependant, il ne s’agit pas seulement d’une vieille science qui a divergé de l’astronomie – une science moderne d’observation – vers le 17ème siècle. Il y a quelques éléments clés que vous devez savoir sur l’astrologie :

  • Les astrologues occidentaux pensent que les observations de la ligne de visée ont une incidence sur la vie des gens. Comment les positions apparentes (et non réelles) du Soleil, des planètes ou de la Lune – selon une ligne imaginaire allant de la Terre au Soleil et au-delà – peuvent-elles avoir un quelconque effet sur… quoi que ce soit ?
  • Le Soleil n’est même pas en face des signes astrologiques quand les horoscopes disent qu’il l’est, non seulement parce que les limites sont mal définies par l’astrologie, mais aussi parce que la Terre s’est avancée au cours des 3 000 dernières années (nous y reviendrons plus loin).

Le résultat ? Non seulement votre horoscope, mais aussi votre signe astrologique – aussi insignifiant soit-il – sont complètement faux… pour les 23 000 prochaines années.

 

Qu’est-ce que le zodiaque ?

Il s’agit d’une ceinture de constellations situées dans le ciel de part et d’autre de l’écliptique où le Soleil (ainsi que les planètes et la Lune) semble se déplacer.

Les Babyloniens de l’Antiquité, et de nombreuses autres civilisations avant eux, ont observé ce que le Soleil faisait apparemment, mais malheureusement pour nous, ils ont énormément simplifié ce qu’ils ont vu.

Les Babyloniens divisaient l’écliptique – la trajectoire apparente du Soleil dans le ciel – en douze secteurs de 30° et attribuaient chacun d’eux à l’une des douze constellations ou « signes » qui le croisaient.

Le chiffre 13 étant considéré comme malchanceux, l’une des constellations a été retirée de la mythologie – la constellation massive d’Ophiuchus. Elle a été fusionnée avec le Sagittaire et le Scorpion.

Signes du zodiaque et ciel nocturne

L’astrologie occidentale compte 12 signes du zodiaque, mais le Soleil traverse 13 constellations chaque année :

Bélier, Taureau, Gémeaux (où se trouve actuellement le Soleil), Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Ophiuchus, Sagittaire, Capricorne, Verseau et Poissons.

Malheureusement, en plus d’ignorer Ophiuchus, les astrologues se trompent dans les dates attribuées aux signes astrologiques. Voici ce qui, selon l’astrologie, se passe dans le ciel nocturne, et qui constitue la base de ses « intuitions » en ligne de mire sur les humeurs et le destin des humains :

Voici position du soleil dans le ciel selon l’astrologie :

Voici où et quand les astrologues prétendent que le Soleil se trouve dans le ciel, définissant ainsi ce que la plupart des gens pensent être leur signe astrologique de naissance :

– Capricorne : 22 décembre – 19 janvier

– Verseau : 20 janvier – 18 février

– Poissons : 19 février – 20 mars

– Bélier : 21 mars – 19 avril

– Taureau : 20 avril – 20 mai

– Gémeaux : 21 mai – 20 juin

– Cancer : 21 juin-22 juillet

– Lion : 23 juillet-22 août

– Vierge : 23 août – 22 septembre

– Balance : 23 septembre – 22 octobre

– Scorpion : 23 octobre – 21 novembre

– Sagittaire : 22 novembre – 21 décembre

Voici la position réelle du Soleil dans le ciel :

Il s’agit de la période où le Soleil se trouve réellement dans les constellations – donc votre véritable « signe astrologique » – avec quelques chevauchements mais beaucoup de surprises :

– Capricorne : 20 janvier-16 février

– Verseau : 16 février – 11 mars

– Poissons : 11 mars – 18 avril

– Bélier : 18 avril – 13 mai

– Taureau : 13 mai – 21 juin

– Gémeaux : 21 juin – 20 juillet

– Cancer : 20 juillet-10 août (21 jours)

– Lion : 10 août-16 septembre

– Vierge : du 16 septembre au 30 octobre (45 jours)

– Balance : 30 octobre – 23 novembre

– Scorpion : 23 novembre – 29 novembre (une semaine seulement)

– Ophiuchus : 29 novembre – 17 décembre (ce n’est pas un signe astrologique du zodiaque, mais il existe tout de même)

– Sagittaire : 17 décembre – 20 janvier

Votre horoscope est peut-être faux car le Soleil n’est probablement pas dans le signe du zodiaque quand l’astrologie le dit. Bien sûr, cela n’a aucune importance, mais comprendre pourquoi vous permettra de mieux appréhender la planète sur laquelle vous vivez. Cela s’appelle la précession.

 

Qu’est-ce que la précession ?

La Terre tourne comme une toupie et, pour cette raison, les « idées » de l’astrologie n’ont plus rien à voir avec la position du Soleil sur la toile de fond des étoiles.

Comme elle tourne comme une toupie sur son inclinaison de 23,5º, elle précède une fois tous les 25 800 ans. Le point le plus au nord de cette toupie – le pôle Nord de la Terre – pointe actuellement vers Polaris, l’étoile polaire, dans la constellation d’Ursa Minor, la petite ourse.

Cependant, lorsque l’astrologie et le zodiaque ont été définis il y a 3 000 ans, l’axe nord de la Terre pointait vers l’étoile Thuban dans la constellation du dragon (Draco).

C’est l’influence gravitationnelle du Soleil et de la Lune sur l’équateur terrestre qui provoque la précession. Lorsque la position du pôle nord céleste change, l’emplacement apparent des étoiles, des constellations et des points d’équinoxe et de solstice change également. De plus, la précession entraîne un léger décalage du plan de l’écliptique.

Il en résulte que les signes astrologiques ne sont pas synchronisés avec le ciel nocturne, et le resteront pendant les 23 000 prochaines années, lorsque Thuban sera à nouveau l’étoile polaire et que la trajectoire apparente du Soleil dans le ciel sera à nouveau en phase avec les principes de base de la pensée astrologique.

Cependant, il reste toujours le problème de la 13ème constellation « manquante ».

 

Qu’est-ce que le 13ème signe du zodiaque ?

Le 13ème signe du zodiaque est la constellation géante d’Ophiuchus, mais vous ne trouverez pas Ophiuchus dans votre horoscope. Située entre le Sagittaire et le Scorpion, ce n’est pas une nouvelle constellation, mais c’est la treizième constellation « oubliée » du zodiaque que l’astrologie ignore complètement.

Le Soleil entre dans la région sud d’Ophiuchus le 29 novembre de chaque année, et y reste jusqu’au 18 décembre environ. Donc si vous pensez être un Sagittaire, vous êtes probablement un « orphelin d’Ophiuchus ».

 

Comment trouver Ophiuchus dans le ciel nocturne ?

Il est très facile de trouver Ophiuchus à cette période de l’année. Sortez ce soir et regardez généralement vers l’est, puis vers le haut et vous verrez le « Triangle d’été » – défini par les trois étoiles brillantes Véga, Deneb et, en dessous, Aquila. Trouvez maintenant Jupiter et Saturne au bas de l’horizon sud-est. Ophiuchus est une vaste constellation en forme de maison, située à droite d’une ligne entre Jupiter et Véga.

Rasalhague, distante d’environ 50 années-lumière, est l’étoile la plus brillante d’Ophiuchus.

 

Qu’est-ce que la lumière zodiacale ?

La lumière zodiacale est connue sous le nom de « fausse aube » et de « faux crépuscule » lorsqu’elle apparaît autour des équinoxes de septembre et de mars, respectivement. La lumière zodiacale est la lumière du soleil qui se reflète sur la poussière du système solaire – les blocs de construction des planètes et les restes des comètes.

Donc, non, la NASA ne vient pas de trouver un 13ème signe du zodiaque. La science est, comme d’habitude quand il s’agit d’astrologie, beaucoup plus intéressante.

Je vous souhaite un ciel dégagé et des yeux grands ouverts.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jamie Carter

<<< À lire également : L’Année du Buffle : construire des ponts vers de nouvelles routes >>>