D’après le calendrier chinois, le 12 février 2021, nous laisserons derrière nous l’année du Rat pour passer à celle du Buffle. Nous entrons donc dans une nouvelle année placée sous le signe chinois du Buffle, connu parmi le zodiaque comme un travailleur acharné, traçant sillons et rainures et avançant avec persévérance et optimisme. Des traits positifs qui peuvent nous insuffler une énergie renouvelée pour aborder notre propre chemin en 2021.

Nous pouvons également nous inspirer des enseignements de l’année écoulée : ceux qui construisent des ponts s’en sortent mieux. A une époque où les ponts contemporains se sont effondrés, nous empêchant de voyager, d’être avec nos familles et nos amis, d’accéder à la culture, de mener notre activité comme d’habitude, nous prenons de plus en plus conscience de la grande importance des voies de circulation et des routes qui nous relient à ces voies. Des passerelles qui peuvent nous mener à des chemins inimaginables, à des idées novatrices, à des opportunités inattendues. Des ponts qui relient les marchés, les individus, les cultures et qui permettent l’échange.

C’est précisément à cela que des entreprises comme Alibaba, contribuent, en particulier depuis un an : maintenir et renforcer les liens. L’année écoulée a entravé les voyages et mis à terre le pont culturel. Grâce à l’intelligence artificielle et à d’autres avancées technologiques émergentes telles que la diffusion en direct, plus de 500 millions de Chinois épris de culture ont pu profiter de rencontres culturelles virtuelles dans le monde entier, à l’image des visites VIP des splendeurs du Château de Versailles et du Trianon, de la Vénus de Milo, des joyaux de la Couronne, de la Joconde de Léonard de Vinci au Musée du Louvre ou encore des œuvres impressionnistes du Musée d’Orsay.

Des ponts qui nous permettent aussi d’accéder à un marché en pleine croissance. Les nouveaux consommateurs chinois sont toujours de plus en plus attirés par le « je ne sais quoi » de la culture française et de ses marques. Des milliers de marques françaises, grandes et petites, empruntent ces passerelles et découvrent aujourd’hui dans leur parcours de nouvelles voies pour toucher de nouvelles communautés de clients, pour expérimenter des formes de commerce inédites, pour se mondialiser autrement. De l’art de vivre français comme Christofle à la marque familiale française centenaire Lune de Miel avec sa diversité de miels floraux naturels, en passant par L’Artisan Parfumeur, pour ne citer que quelques exemples, les marques françaises issues de secteurs très variés participent à cette véritable vitalité culturelle.

Agilité et adaptabilité

En prenant part à ce dynamisme culturel, les marques françaises se sont montrées agiles et ouvertes aux nouvelles façons de faire des affaires, s’adaptant aux tendances émergentes et répondant aux grandes attentes du consommateur chinois connecté. La Chine est, selon de nombreux observateurs, un “hot spot” où l’e-commerce se façonne et se popularise. Le marché est vaste, inventif, et même divertissant. Les consommateurs chinois font leur shopping en ligne tant pour l’expérience qu’ils y vivent que pour tout simplement acheter. C’est ce qu’on appelle le « Shoppertainment », un mélange de shopping et de divertissement, mais ce n’est pas tout. C’est aussi du streaming en direct avec des hôtes virtuels qui présentent les produits en détails, conseillent et renseignent les consommateurs, le tout avec une touche de fantaisie technologique pour bousculer l’expérience client. Les achats en ligne en Chine intègrent également les paiements numériques dans une société de plus en plus sans monnaie, les réseaux sociaux, les jeux et les messageries instantanées.

La France se classe aujourd’hui parmi les dix premiers pays au monde exportateurs vers la Chine. Quelques 1300 marques françaises ont généré environ $US1,76 milliards en valeur brute de marchandises, rien qu’à l’occasion du « 11.11 Global Shopping Festival », le plus grand évènement commercial international, organisé en novembre 2020 depuis la Chine.

Une cohorte de marques françaises avant-gardistes a franchi le pas et adopté cette nouvelle approche commerciale. Accompagné par d’acteurs maîtrisant l’art subtil de la localisation, l’entreprise a permis aux commerçants français d’être en phase avec une expérience client réinventée, dans un contexte qui appelle à l’audace et à l’exploration de nouvelles voies. Et ils ont récolté les fruits de cet effort.

En s’appuyant sur les traits positifs du Buffle, sa persévérance, sa fécondité, son optimisme et en empruntant la voie du numérique pour saisir la myriade d’opportunités d’un marché en pleine expansion, plus de marques françaises, petites et grandes, pourront construire des ponts en 2021, circuler sur ces passerelles solides vers de nouveaux horizons et stimuler la vitalité culturelle, économique et sociale.

Tribune rédigée par Sébastien Badault, Directeur Général, Alibaba France

 

<<< À lire également : Les Confidences Du Fondateur De XPeng, Soutenu Par Alibaba >>>