Selon une nouvelle étude britannique, il est sûr et efficace de se faire vacciner contre la grippe en même temps que contre le Covid-19, ce qui conforte les autorités sanitaires américaines dans leur volonté de déployer les rappels de vaccins contre le coronavirus tout en incitant les gens à se protéger contre les dangers de la grippe.


 

Principaux faits

  • L’essai, qui a surveillé les effets secondaires et les réponses immunitaires de 679 personnes au Royaume-Uni après la vaccination avec les deux vaccins, n’a soulevé « aucun problème de sécurité » concernant l’administration simultanée des vaccins contre la grippe et le Covid-19, ont déclaré les chercheurs.
  • Les effets secondaires signalés – dont la fatigue, la douleur au point d’injection et les maux de tête – étaient pour la plupart « légers ou modérés » et conformes à ce que l’on attend de l’un ou l’autre des vaccins individuellement, selon l’étude pré-imprimée, qui n’a pas encore été examinée par des pairs ni publiée dans une revue scientifique.
  • Les analyses de sang des volontaires, qui avaient déjà reçu une dose du vaccin Covid-19 d’AstraZeneca ou de Pfizer et qui ont été testés en recevant leur deuxième dose de vaccin Covid-19 en même temps qu’un placebo ou l’un des trois vaccins antigrippaux différents, n’ont indiqué aucun effet négatif sur l’immunité pour les deux vaccins.
  • Compte tenu de la nouveauté de la technologie utilisée pour fabriquer les vaccins de Pfizer et d’AstraZeneca, les chercheurs ont prévenu que les résultats de l’étude pourraient ne pas s’appliquer aux autres vaccins Covid-19 de la même catégorie (comme le vaccin Moderna).
  • La combinaison des vaccins Covid-19 avec les vaccins antigrippaux devrait contribuer à « réduire la charge sur les services de santé », selon les chercheurs, et permettre aux vaccins d’atteindre plus efficacement ceux qui en ont le plus besoin.

 

Ce qu’il faut surveiller

Les résultats complets de l’étude devraient être publiés dans la revue médicale Lancet.

 

Le contexte

Tout au long de la première année de la pandémie, les experts ont mis en garde contre l’imminence d’une « twindémie », un mélange dévastateur de Covid-19 et de grippe. Cela ne s’est pas produit. Les mesures de santé publique mises en place pour contrôler le Covid-19 ont permis d’éradiquer pratiquement la grippe aux États-Unis, ainsi qu’un certain nombre d’autres maladies respiratoires courantes. Cependant, maintenant que les restrictions ont été assouplies, les experts sont divisés quant à ce qui se passera quand, et non pas si, il reviendra. Il pourrait être moins dangereux car il n’a pas eu beaucoup de chance d’évoluer ou il pourrait rencontrer une population plus vulnérable qui n’a pas été exposée au virus. Les experts conseillent à chacun de se faire vacciner contre les deux maladies et préviennent que les épidémies de grippe pourraient mettre à rude épreuve les systèmes hospitaliers déjà débordés.

 

Chiffre important

650 000. C’est à peu près le nombre de personnes tuées par la grippe chaque année dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé. Elle provoque environ 5 millions de cas de maladie grave.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Robert Hart

 

<<< À lire également : Moderna, le vaccin qui veut anticiper l’avenir ? >>>