Les vaccins Pfizer et AstraZeneca sont tous deux efficaces contre le variant Delta du covid-19, qui est désormais la souche dominante dans plusieurs pays. Toutefois, l’efficacité de ces vaccins diminue considérablement chez les patients qui ne reçoivent qu’une seule des deux doses.

 

Selon une étude menée par Public Health England sur 19 000 patients et publiée mercredi 21 juillet, les deux doses des vaccins Pfizer et AstraZeneca protègent contre les symptômes des variants Alpha et Delta du covid-19, à des taux comparables.
Les résultats de cette étude montrent que deux doses du vaccin Pfizer ont une efficacité de 93,7 % contre les formes symptomatiques du variant Alpha, et de 88 % pour le variant Delta. Concernant le vaccin AstraZeneca, deux doses du vaccin sont efficaces à 74,5 % contre les formes symptomatiques du variant Alpha, et à 67 % pour le variant Delta.
L’efficacité de ces vaccins contre le covid-19 chute si le patient n’a reçu qu’une seule dose : 48 % d’efficacité après une dose contre le variant Alpha, et seulement 30 % d’efficacité contre le variant Delta.
Selon les chercheurs, ces résultats confortent la théorie selon laquelle le fait de donner la priorité aux deuxièmes doses, en particulier chez les patients à risque, est un moyen efficace de lutter contre le covid-19.
Le vaccin unidose Jonhson & Johnson n’a qu’une efficacité de 33 % contre le variant Delta, selon une étude de la New York University publiée mardi 20 juillet. Une étude réalisée par Moderna le mois dernier suggère que son vaccin offre également une protection contre le variant Delta du covid-19.
Le variant Delta, dont les experts estiment qu’il est plus contagieux que les variants antérieurs du covid-19, serait à l’origine d’une nouvelle vague d’infections dans plusieurs pays. L’ancien directeur de la FDA, le Dr Scott Gottlieb, a déclaré que la « majorité » des Américains non vaccinés finiraient probablement par contracter le variant Delta. La recrudescence de nouveaux cas a poussé certaines villes comme Los Angeles et Las Vegas à réintroduire l’obligation du port du masque dans certains espaces intérieurs.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Carlie Porterfield

<<< À lire également : Pfizer et Moderna : une protection de plusieurs années contre la Covid-19 ? >>>