Jeudi, le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a ordonné le confinement pour tout l’État de Californie. C’est jusqu’ici l’action la plus radicale jamais prise pour stopper la propagation du coronavirus aux États-Unis. 

Gavin Newsom a été clair : « la loi entre en vigueur ce jeudi à minuit et sera en place jusqu’à nouvel ordre ». La consigne pour les californiens est de rester chez eux autant que possible. La population peut se rendre dans les supermarchés, pharmacies, stations essence et les laveries automatiques qui resteront ouvertes pour subvenir à aux besoins. Toutefois, lors de chaque sortie, il est recommandé de respecter une distance de plus d’un mètre avec les autres. Comme en France et en Italie, les restaurants, les bars, les centres de loisirs, salle de gyms et autres événements publics seront fermés ou annulés dans tout l’État.

Cette directive reprend l’ordre de « shelter in place » (état d’urgence) élaborée plus tôt cette semaine à San Francisco, et s’applique à la totalité des 40 millions d’habitants californiens. Le gouverneur a déclaré que cette mesure ne serait pas renforcée et a demandé aux californiens de faire usage de pression sociale pour encourager la population à rester chez elle. Il explique que sans ces mesures de protection, plus de 56 % de la population de l’état pourrait être contaminée par le virus. 

« Il faut inverser la tendance, et pour ce faire, il faut reconnaître la gravité de la situation en Californie », a déclaré Gavin Newsom lors d’une conférence de presse, puis a ajouté qu’il prenait des « décisions drastiques ».

De plus en plus d’États et de villes prennent des décisions radicales pour ralentir la propagation du virus et éviter de submerger le système de santé américain dans le cas d’un pic de contamination. New York a ordonné la fermeture de tous commerces non essentiels, et le gouvernement fédéral a déconseillé les rassemblements de plus de 10 personnes. Mais l’État de Californie est le premier à avoir mis en vigueur un ordre de confinement. 

 

<<< À lire également : Coronavirus : Trump Déclare L’Urgence De Santé Publique >>>