Les plantes adaptogènes, anti stress naturels, sont ultra tendances en ces périodes troublées où le confinement peut générer toutes sortes de tensions. Elles inspirent de jeunes start-up françaises, comme Hygée qui vient de se lancer sur ce marché !

 


Ashwagandha, rhodiola, reishi, brahmi… Derrière ces noms de plantes très exotiques se cache un marché très juteux : celui des remèdes anti stress naturels.

Connues depuis de nombreuses années, ces plantes dites adaptogènes auraient des vertus incroyables. Elles augmenteraient la capacité de l’organisme à résister et à s’adapter à tous types d’aléas physiques, environnementaux ou émotionnels. Elles participeraient à la lutte contre le stress oxydatif dû aux agressions diverses : UV, pollution, tabagisme.


Parmi ces super extraits végétaux, on trouve des racines (rhodolia, ginseng) ou des champignons comme le reishi.

En tout, il existerait 10, 20, voire 30 plantes adaptogènes, selon les différentes classifications des spécialistes. Un concept décrit pour la première fois dans les années 40 par un médecin russe pour qualifier les vertus du ginseng.

Le terme adaptogène désigne la capacité d’adaptation au stress que subit l’organisme. Concrètement, la même plante peut donner de l’énergie à un corps à bout de souffle le matin et l’aider à se reposer le soir.

“La plante soutient le corps afin qu’il s’adapte à chaque situation. Elle le rééquilibre en quelque sorte, en agissant notamment sur le système nerveux”, écrit Anne-Claire Meret, naturopathe, dans son ouvrage La Naturopathie c’est la vie ! (First Editions).

Chaque plante a un mode de fonctionnement unique, mais toutes aident le système nerveux à s’autoréguler. Le reishi, par exemple, comprend 200 principes actifs, faisant de ce « champignon de l’immortalité », un remède utilisé depuis deux mille ans par la médecine chinoise.

« Aucune plante n’est magique. C’est le corps qui l’est. Les plantes lèvent les blocages énergétiques qui empêchaient le corps d’aller mieux afin qu’il puisse s’autoguérir”, prend le soin de préciser Anne-Claire Meret.

Les plantes adaptogènes sont devenues ultra tendance outre-Atlantique avec la mouvance healthy. Notamment sous forme de poudre, à glisser dans les smoothies quotidiens. Gwyneth Paltrow, fan de la première heure, a converti Hollywood. Aujourd’hui, les recettes fleurissent sur les réseaux sociaux.

Et des marques se lancent sur ce marché juteux.

Dans le secret de son labo certifié de la Drome, un start-up française, Hygée, du nom de la déesse de la médecine préventive, développe depuis des mois avec son équipe scientifique des poudres adaptogènes.

Le hasard veut que les produits de la marque soient lancés en mars, en pleine période de confinement.

À l’origine de ce projet, Ehsane Cassam-Chenaï. Biberonné à différentes poudres médicinales par sa grand-mère indienne et entouré de pharmaciens passionnés par les plantes, c’est tout naturellement qu’il s’est intéressé à des solutions douces pour améliorer son quotidien soumis aux aléas d’un mode de vie effréné. En suivant quelques règles d’hygiène de vie simples à respecter et des compléments nutritionnels en soutien, il a rapidement constaté un mieux-être. Depuis, cette approche basée sur la connaissance de soi et un rapport raisonné à la médication le fascine.

Les produits qu’il conçoit sont entièrement naturels et issus de l’agriculture biologique. Ils se présentent sous forme de poudres à incorporer à vos rituels quotidiens café, thé, jus, smoothie, bol petit déjeuner, etc. À consommer en cure ou ponctuellement, séparément ou en synergie.

Hygée veut proposer ainsi un « shot » d’anti-oxydants et de vitamines pour un teint et des cheveux lumineux, à base de baies de Goji et d’Amla.

Autre produit phare : un remède énergétique pour recharger ses batteries et stimuler les performances intellectuelles. Ses principes actifs sont à base de Ginseng, Maca

Chacune des formules respecte la même construction : des adaptogènes concentrés en actifs pour l’effet recherché, accompagnés d’une base riche en antioxydants et en prébiotiques pour la soutenir Des formules courtes, allant à l’essentiel, et où chaque ingrédient a sa place et une fonction précise.