Le mois d’août a plié bagage, mais les rives du lac de Côme, dans le nord de l’Italie, sont toujours occupées par de nombreux vacanciers qui profitent du microclimat tempéré de la région.

 

La charmante ville médiévale de Bellagio est encore pleine de touristes qui se promènent tranquillement le long du lac ou sirotent un cocktail en terrasse. À l’extrémité de la ville, le resplendissant Grand Hôtel Villa Serbelloni s’étend le long des berges du lac de Côme. Rénové en 2019 pour devenir le centre de villégiature no 1 en Italie, cet hôtel cinq étoiles de luxe est le refuge idéal pour explorer la région.

La terrasse du Grand Hôtel Villa Serbelloni donne directement sur le lac, avec comme toile de fond les Alpes. Le lac de Côme est synonyme de luxe et ses rives sont sillonnées de villas opulentes et d’hôtels majestueux. Parmi les célébrités propriétaires de résidence dans la région l’on retrouve George Clooney et Richard Brenson. D’autres stars comme l’actrice Sophia Bush, les top models Joan Smalls et Irina Shayk ou encore la chanteuse Nicole Scherzinger étaient de passage cet été.

En 150 ans d’histoire, la Villa Serbelloni a vu passer de nombreuses célébrités. Le président John Fitzgerald Kennedy, les Rothschild ou Al Pacino, tous ont séjourné dans cet hôtel mythique. Pour autant, rien ne sert d’être une star pour profiter d’un séjour à l’hôtel. La clientèle va du couple de retraités aux familles, dont beaucoup sont des habituées qui reviennent chaque année pour se reposer au bord du lac de Côme. En réalité, comme l’indique le prix décerné par le magazine Travel & Leisure, la Villa Serbelloni est plus un centre de villégiature qu’un hôtel. L’établissement à l’architecture néoclassique compte 95 chambres, un majestueux salon pour le petit-déjeuner, un spa, une salle de sport, une piscine intérieure, une piscine extérieure et un accès privé au lac.

 

lac de Côme
Vue de la terrasse et de la piscine extérieure du Grand Hôtel Villa Serbelloni. | Source : GRAND HÔTEL VILLA SERBELLONI

 

À tout juste 31 ans, Jan Bucher est à la tête de ce vaste établissement historique après avoir succédé à son père. Il ne semble guère accablé par cette responsabilité et adore raconter des anecdotes sur l’histoire de l’hôtel. La famille Bucher gère l’hôtel depuis 1918 et l’atmosphère familiale qui règne en ces lieux est très certainement due au fait que la famille vit dans une aile du bâtiment.

Bien que ne vivant pas dans l’établissement, un autre membre de l’équipe de l’hôtel pourrait s’y sentir aisément chez lui. Le chef Ettore Bocchia dirige le restaurant Mistral, étoilé au Michelin, depuis 30 ans. Cette longévité lui a permis de « s’approvisionner auprès des meilleurs fournisseurs » pour ravir les convives. Cela se voit avec le menu dégustation qui comprend des crevettes rouges provenant de la zone de pêche exclusive du chef en Sicile, un foie gras éthique provenant de la ferme d’Eduardo Sousa en Espagne, et du caviar de Pologne. Le menu comprend également un plat riche et puissamment parfumé de raviolis au paon, où toutes les parties de l’oiseau sont utilisées dans les différents éléments, de la garniture des pâtes à la sauce. En tant que pionnier de la cuisine moléculaire, Ettore Bocchia propose aussi du turbot cuit dans du sucre, ce qui permet à l’intérieur du poisson de rester tendre et crémeux, avec une texture presque crue.

 

lac de Côme
Certaines tables du Mistral donnent directement sur le lac. | Source : GRAND HÔTEL VILLA SERBELLONI

 

Le directeur de la restauration du Mistral, Carlo Pierato, se souvient d’une cliente, une Américaine d’un certain âge, qui avait séjourné à l’hôtel lorsqu’elle avait dix ans avec sa grand-mère : « Bien que certaines choses aient changé, les montagnes sont les mêmes et l’hôtel est comme une maison », tels étaient les mots de cette femme. Les entreprises et les habitants de Bellagio sont déterminés à préserver le calme intemporel de la région. Carlo Pierato explique qu’une immense villa en ruine située juste à l’extérieur du centre-ville a reçu une proposition de rénovation pour en faire un casino. La ville a catégoriquement refusé l’idée.

Le luxe, le calme et la volupté ne s’arrêtent pas aux portes de l’hôtel. Pour une expérience incroyable, rendez-vous chez Da Luciano, le repaire local de George Clooney. Ce bar charmant, mais sans prétention, est situé au bord du lac de Côme et dispose de tables placées au bord de l’eau, à l’ombre d’un arbre. Le bar possède également un ponton privé pour que les clients puissent directement arriver par le lac.

S’il est impossible de voir la Villa Oleandra de George Clooney, située juste en bas de la route menant chez Da Luciano, l’on peut se faire une idée de la vie au bord du lac à la Villa Melzi, près de Bellagio, et à la Villa del Balbianello, près de Tremezzina. Bien que les jardins soient ouverts au public, la Villa Melzi est toujours une propriété privée. La maison de style palladien se trouve en plein cœur d’un paysage vallonné. La propriété possède un étang japonais, des statues de style classique et une chapelle. Elle a inspiré le compositeur Franz Liszt et l’écrivain Stendhal, qui y ont tous deux séjourné.

 

Lac de Côme
Villa del Balbianello. | Source : Getty Images

La Villa del Balbianello, située sur un promontoire en amont de chez Da Luciano, est un manoir du XVIIIe siècle doté de jardins paysagers. Considérée comme un refuge pour des retraites littéraires de luxe par son propriétaire d’origine, la Villa del Balbianello a accueilli de nombreux hommes politiques et des écrivains de renom tels qu’Alessandro Manzoni, dont le roman Les Fiancés (I promessi sposi, en italien) est considéré comme l’un des grands chefs-d’œuvre de la littérature mondiale. Plus récemment, la villa et les jardins en terrasses ont servi de décors spectaculaires pour plusieurs films, dont Casino Royale (2006) et Star Wars, épisode II : L’Attaque des clones (2002).

De retour au Grand Hôtel Villa Serbelloni, promenez-vous dans les jardins donnant sur l’eau. Depuis les jardins, l’on ne voit que le lac et les montagnes. Difficile d’imaginer que la métropole de Milan, où tout va très vite, n’est qu’à une heure au sud.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Rebecca Ann Hugues

<<< À lire également : Prolongez l’été à la Masseria Calderisi, un hymne à la dolce vita en plein cœur des Pouilles >>>