Virginie Fleuriel est créatrice de sa propre marque de maillots de bain. Leurs particularités ? Ils filtrent les UV, comme le fait une protection solaire indice 50. Avec ses collections, Virginie Fleuriel a relevé le pari de l’élégance, de la tendance et du made in France. En prime, elle prône un engagement RSE fort, qui passe, entre autres, par le choix de l’écoresponsabilité et d’une rétrocession de 2 € par maillot de bain vendu au centre de recherche contre le cancer Gustave-Roussy. L’entrepreneuse a créé ses collections avec un but : lutter contre le cancer de la peau ; et des impératifs : ne pas se priver des bienfaits du soleil, se sentir belle. Elle revient sur la genèse de son entreprise et nous explique la création de ses produits.
 
 
Comment l’idée de créer des maillots de bain filtrant les UV vous est-elle venue ? 
J’ai eu cette idée alors que je voyageais au Mexique. Je portais des maillots de bain pas adaptés et peu couvrants. Je dois préciser, avant toute chose, que j’ai eu trois cancers de la peau, donc que j’ai subi par trois fois des opérations d’ablation de mélanomes, et que ma mère est décédée en 2014 d’un mélanome nodulaire. Me protéger du soleil était une préoccupation permanente, mais je ne voulais pas pour autant me priver de voyager ou de profiter des plaisirs de la plage. C’est au retour de ce séjour que j’ai eu l’idée de créer une ligne de maillots de bain anti UV. Ça a été un déclic : pendant le vol retour, je dessinais déjà mes premières créations.
 
 
Comment avez-vous conçu vos collections ?
J’ai pensé à la protection, bien sûr : elle est au cœur de ma démarche. J’ai donc cherché une matière qui ne laisse passer ni les UVA ni les UVB, ces fameux rayons nocifs. Je suis très attachée au design de mes créations : je veux que mes maillots de bain apportent une touche d’élégance et sublime le corps des femmes. Je veux aussi que mes maillots soient durables, dans les deux sens du terme : qu’ils tiennent dans la durée en résistant au chlore et à l’eau de mer, et qu’ils soient écoresponsables. Les matières utilisées sont fiables, respectueuses de la santé des femmes et de l’environnement. Enfin, j’ai veillé à créer un produit 100 % français, avec une fabrication française, mais aussi des matières et accessoires sourcés en France.
 
Virginie Fleuriel Ses maillots de bain filtrent les UVA et UVB
Virginie Fleuriel Ses maillots de bain filtrent les UVA et UVB
 
 
Comment créez-vous un nouveau maillot de bain  ? 
Pour tous les modèles, nous suivons le même processus. D’abord, il y a une phase de création. Ensuite, j’étudie le produit en collaboration avec une modéliste. Une fois le design du modèle validé, nous choisissons les matières et accessoires. Nous faisons certifier notre projet auprès de l’IFTH (l’Institut français du textile et de l’habillement), puis nous passons à la réalisation du prototype.
 
 
Qui sont vos clientes ? 
Nos clientes sont des femmes qui recherchent un produit de très bonne qualité. Elles sont soucieuses de leur peau et de leur santé ; elles souhaitent prendre soin d’elles. Elles aiment le côté pratique du maillot (inutile de renouveler la crème sur les parties couvertes par le maillot toutes les deux heures), elles aiment les voyages, elles aiment la natation et pratiquent des sports nautiques. Elles privilégient des marques françaises. 
 
 
Quels sont vos projets de développement ? 
Après la France, je souhaiterais développer ma marque en Europe et à l’étranger. Je souhaiterais aussi trouver des solutions de distribution en magasin, pour être accessible et visible de toutes les femmes. Actuellement, mes maillots de bain sont disponibles sur notre boutique en ligne. Ils peuvent être livrés dans toute la France. Nous avons aussi agrandi notre vestiaire avec de jolies robes filtrant les UV.
 
Après trois ans d’activité, Virginie Fleuriel redouble d’envies pour faire évoluer sa marque. Elle voit plus loin, plus varié, toujours plus beau, toujours plus design. Aujourd’hui, elle veut s’entourer. Elle pense à s’associer, elle songe à solliciter des financements. Il ne fait aucun doute qu’une entreprise aussi ancrée dans ses valeurs saura attirer à elle les énergies et sympathies qui la feront grandir.