Ces dernières semaines, des vidéos exhaustives portant sur la Model 3 sont apparues, fournissant des réponses aux questions impatientes que nombre d’entre nous se posent sur la voiture électrique de Tesla.

Une nouvelle vidéo a vu le jour vendredi dernier, apportant peut-être même plus d’informations qu’on ne veut en obtenir sur la Model 3. La vidéo est intitulée “Premier examen approfondi de la Tesla Model 3.” Les testeurs mettent en garde sur le fait que le logiciel de la voiture n’est pas “encore tout à fait fini.”


La vidéo, qui livre une analyse de la voiture dans le menu détail, s’attarde sur plusieurs éléments, comme par exemple les conduits servant à guider l’air autour des passages de roues (une fonctionnalité aérodynamique), les capteurs de pluie à l’endroit où la galerie de toit se trouvera sûrement, les subtilités telles que les jointures des portières, la façon d’ouvrir le coffre et sa taille (“pas caverneux, contrairement à la Model S”), le coffre avant, et sur des détails du dessous de la voiture. La vidéo répond aussi à des questions comme celle de savoir où se trouve le crochet de remorquage, tout en abordant, bien sûr, le sujet de la conduite elle-même.

 

 

Une autre vidéo, “Tesla Model 3 – Impression de conduite”, publiée le 18 octobre, partage l’expérience de conduite de la voiture.

“Le rayon de braquage rappelle énormément celui d’une voiture de sport de haute performance… il n’est pas excellent… si vous hésitez entre une S et une 3, vous devriez essayer les deux.” Des problèmes au niveau du régulateur de vitesse sont mentionnés, et le commentaire suivant est fait au sujet du bruit de roulement : “c’est comme conduire une S avec des pneus de 533 mm.” On y apprend également à quelle vitesse la Model 3 se chargera avec la supercharge.

En visionnant la vidéo, si vous allez directement à 7min33s, vous recevrez la synthèse rapide des impressions du conducteur sur la conduite de la Model 3.

 

 

Enfin, une autre vidéo est accessible depuis le début du mois d’octobre : elle offre un tour plutôt complet de l’intérieur de la Model 3, évoquant notamment l’utilité des deux boutons présents sur le volant. La vidéo désigne également quelques défauts, comme celui de l’habillage brillant de la boite-à-gants, véritable aimant à traces de doigt, et les inconvénients de l’écran unique.