L’été bat son plein et Paris se vide de ses habitants… pour mieux se laisser admirer par celles et ceux qui ont bien compris que la belle saison est sans doute la plus agréable pour vivre des instants suspendus, perchés sur les hauteurs de la capitale. La preuve avec ces 5 adresses aussi magiques qu’exclusives.

 

Le bar « The Shed » – Hôtel des Grands Boulevards

Le bar « The Shed » – Hôtel des Grands Boulevards (Crédits : Karel Balas)

 

Le lieu : Légèrement en retrait de l’agitation du quartier, l’hôtel des Grands Boulevards surprend en premier lieu par son calme. Un contraste qui place le visiteur dans les meilleures conditions pour se laisser charmer par l’atmosphère du lieu. Décoré par Dorothée Meilichzon, le bâtiment 18e siècle séduit par son cachet historique, twisté de références décoratives. Si le restaurant installé sous la verrière du rez-de-chaussée vaut clairement le déplacement, l’expérience se joue cette fois sur les hauteurs de l’hôtel. Situé au dernier étage, le rooftop est sans doute l’un des refuges les plus confidentiels de Paris. A peine franchi le pas de porte, on se laisse emporter par la musique entraînante jusqu’à notre table, dissimulée de nos voisins par une végétation généreuse. Pour vivre heureux, vivons caché.

La carte : Fidèle à la réputation des lieux signés par l’Experimental Group, le bar « The Shed » ne déroge pas à la règle de proposer une carte de cocktails signature. Le « Water Meloni » – servi glacé – ou le « Fleuri en Ville » seront parfaits en ouverture de soirée. La carte inclus également un choix de cocktails sans alcool qui mixent épices et agrumes pour titiller les papilles. Des boissons à accompagner de plats à partager aux influences franco-italiennes comme un ceviche, une assiette de poulpe grillé à la plancha ou encore une burrata et sa charcuterie italienne. Et basta !

The Shed, Hôtel des Grands Boulevards, 17 Boulevard Poissonnière, 75002 Paris

 

Le Bar sur le toit – Hôtel Rochechouart

Le Bar sur le toit – Hôtel Rochechouart (Crédits : Romain Ricard)

 

Le lieu : Situé au cœur du 9e, l’établissement fait partie des spots incontournables de Pigalle. Ancien haut lieu de la nuit parisienne, le troisième hôtel de la marque hôtelière Orso a été revisité dans une ambiance au style Art Déco par le duo FESTEN et les architectes Anouk et Louis Solanet. On se glisse dans l’ascenseur vitré d’époque, direction le 9e étage pour découvrir un jardin suspendu avec une vue à 360e sur tout Paris, de Montmartre à la Tour Eiffel. Lovés dans les banquettes cosy du bar, et Paris à vos pieds, la soirée ne peut que bien commencer.

La carte : En semaine, la carte fait la part belle aux cocktails, comme le Marguerite (la spécialité), et aux Mocktails servis généreusement, ainsi qu’une sélection de propositions culinaires pour combler les petites faims. Le week-end, le bar laisse sa place au Gril sur le Toit pour accueillir sa clientèle dans une ambiance familiale. Côté douceur, on ne résiste pas à l’assiette de fraises et framboises, servie avec une chantilly vanille. 

Le Bar sur le Toit, Hôtel Rochechouart, 55 Boulevard de Rochechouart, 75009 Paris

 

La Penthouse Suite Experience – Four Seasons Hôtel George V, Paris

Rooftop `
La Penthouse Suite Experience proposée par Christian le Squer, chef du Four Seasons Hôtel George V, Paris (Crédits : Anne Emmanuelle Thion)

 

Le lieu : Niché au dernier étage d’un des plus beaux palaces de la Capitale, la Penthouse Suite Experience offre une vue à couper le souffle : de la Tour Eiffel au Dôme des Invalides en passant par la voûte du Grand Palais. Aux manettes de cette expérience hors normes, on retrouve l’équipe du restaurant le Cinq, emmené par le chef triplement étoilé Christian Le Squer, qui signe une partition culinaire de haute volée. L’adresse idéale pour célébrer une occasion particulière. 

La carte : Pour cette balade trois étoiles sous le ciel parisien, le chef Christian Le Squer a imaginé un menu en 5 plats teinté de références à la Bretagne, la région qui a bercé son enfance. On retrouve ainsi les langoustines bretonnes, mayonnaise tiédie et galettes de sarrasins ou la pièce de Turbot servie meunière, relevée de délicates saveurs marines. Autre surprise de la carte, les galets de foie gras, la création en trompe-l’œil signature du chef, qui compte parmi les plats emblématiques du restaurant Le Cinq. Point d’orgue de la soirée, le croquant de pamplemousse, dont les notes rafraichissantes prolongeront le voyage des sens.

La Penthouse Suite Expérience, Four Seasons Hôtel George V, 31 Avenue George V, 75008 Paris

 

Le Rooftop de l’Hôtel Molitor

Rooftop
Le Rooftop de l’Hôtel Molitor (Crédits : Sébastien Giraud)

 

Le lieu : Évasion garantie avec le rooftop de l’Hôtel Molitor, dont la vue imprenable sur une des piscines les plus exclusives de la Capitale, et a minima la plus instagrammable, justifie à elle seule le déjeuner. Avec le bleu pour unique horizon, et confortablement installé dans une banquette cosy, on se croirait déjà en vacances. Nouveauté cette saison, Molitor accueille au sein de l’espace solarium un Bar en collaboration avec la marque française de Vodka premium Grey Goose. Peu importe si la météo est capricieuse, cet été, on prend ses quartiers au rooftop du Molitor, bercé par les sets rythmés des DJ en résidence tous les week-ends.

La carte : Le Chef Martin Simolka, aux commandes des cuisines de l’établissement, imagine pour le restaurant du rooftop une nouvelle carte estivale et gourmande composée de produits de saison. Au programme, houmous aux petit pois, citron vert, sumac et chips de pain, caviar d’aubergines grillées ou encore stracciatella des Pouilles accompagnée de tomates de pleins champs. Mention spéciale au thon rouge mi-cuit de Méditerranée, piperade au basilic, condiment à la cébette et gingembre, un des plats signature du Chef.

Le Rooftop Molitor, 6 Avenue de la Porte Molitor, 75016 Paris

 

La Table Cachée par Michel Roth – Le BHV Marais

Rooftop
La Table Cachée par Michel Roth – Le BHV Marais

 

Le lieu : Un nom des plus à propos pour une table qui ne demande qu’à se laisser découvrir. Pour la trouver, il faudra monter au 5e étage du grand magasin de la rue de la Verrerie et passer le fameux rideau vert. Là, dans cet espace chaleureux, dont la décoration mixe teintes de vert profond réchauffées de notes d’ocre, s’anime la table de Michel Roth, Bocuse d’Or et Meilleur Ouvrier de France. Fervent défenseur de la gastronomie française, le chef y dévoile ici une carte inventive et gourmande, conviviale et accessible. La preuve, les prix des plats oscillent entre 22€ et 34€. Ouverte uniquement à l’heure du déjeuner, il se murmure qu’à compter du mois de septembre, la table cachée jouerait les prolongations le soir. Raison de plus pour se laisser tenter…

La carte : Pour imaginer la carte du restaurant, Michel Roth s’est entouré des jeunes chefs Thomas Cherbit et Morgan Keuleyan. Les plats de saison font la part belle aux produits du terroir comme le foie gras mi-cuit à la rhubarbe, chutney de fraise au vinaigre balsamique ou encore la volaille fermière en deux cuissons, servie avec un fricassé de champignons aux petits pois et son capuccino de pommes de terre. S’il ne fallait en retenir qu’un ? Sans hésiter, le sauté de veau en effiloché parfumé à l’estragon, coquillettes aux artichauts et lard fumé, d’une gourmandise totalement régressive.

La Table Cachée par Michel Roth, BHV Marais, 52 rue de la Verrerie, 75004 Paris

 

<<< À lire également :Rooftops : Les 10 Meilleurs Hôtels À Travers Le Monde >>>