Voici comment commencer l’année du bon pied, en d’autres termes voici la recette du plaisir à bord de l’iconique roadster Mazda MX-5. Un jouet qui réunit pas mal de critères pour être la voiture plaisir la plus abordable de cette dernière décennie.


En vidéo, l’essai de cette Mazda MX-5

 

La MX-5 ND n’a pas pris une ride (ou presque) malgré ses 6 années d’existence. Une auto qui arrive à séduire un public toujours autant passionné. Je vais essayer de comprendre pourquoi plaît-elle toujours autant. Direction les très belles routes touristiques du Champagne, entre brouillard et soleil couchant pour un essai passionnant.

Le temps ne s’y prête pas forcément pour découvrir la capote de ce joli roadster japonais. À noter, ce modèle spécifique offre dans cette robe unique la célébration du centenaire du constructeur nippon.

 

Essai Mazda MX5 30th anniversary 132 ch sur Cars Passion

 

Esthétiquement, le design de cette MX-5 fait tourner les têtes. Avec ses lignes en mouvement, un design si singulier propre à Mazda, elle ne passe pas inaperçue dans les rue de Reims. La configuration de mon modèle d’essai se distingue par cette très belle capote rouge qui contraste du plus bel effet avec la teinte carrosserie Crystal White Pearl.

Un caractère sportif illustré par un châssis proche du sol, un capot moteur sculpté, des jantes de 16 pouces, et une double sortie d’échappement viennent terminer la panoplie de cette MX-5.

 

Essai Mazda MX5 30th anniversary 132 ch sur Cars Passion

 

L’intérieur soigne son apparence avec des sièges en cuir Rouge Bourgogne chauffants. On retrouve de nombreux badges « 100ème anniversaire » incrustés aux 4 coins de l’habitacle. Les ajustements des matériaux sont justes, et côté technologie, seul le système d’info-divertissement semble avoir pris un coup de vieux, mais son point fort est ailleurs.

Grâce à son petit gabarit de moins de 4 mètres, la MX5 se faufile aisément en ville. Il faudra sortir des pavés urbains d’Epernay pour apprécier à sa juste valeur le pedigree de cette nippone iconique.

Alors vous allez sûrement réagir face aux 132 chevaux annoncés, certes, il existe plus puissant avec la version 184 chevaux, mais dites vous que ce petit roadster plaisir ne pèse que 996 kg. Agile, et légère, la Mazda MX-5 se targue même d’avoir une répartition des masses parfaite, 50% à l’avant et 50% à l’arrière.

 

Essai Mazda MX5 30th anniversary 132 ch sur Cars Passion

 

Au volant, j’ai le sourire, une machine à plaisir sur ces routes champenoises entre champs de vignes et brumes locales, une ambiance magique. Très important quand vous roulez en MX-5, oublier les voies rapides et privilégier les routes sinueuses, bien plus plaisantes à conduire. Ce roadster à sensation aime les montées en régime, un moteur atmosphérique qui peut facilement atteindre les 7000 trs/min pour notre plus grand plaisir auditif !

Le plaisir prend tout son sens aux passages des rapports qui se font à la volée, la boite mécanique à 6 rapports offre un bon guidage. En conduite dynamique, l’auto prend du roulis, rien d’inquiétant, mais le châssis communicatif procure de bonnes sensations. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une véritable propulsion, le train arrière prend parfois quelques petites libertés gentiment rattrapées par l’ESP qui veille au grain.

 

Essai Mazda MX5 30th anniversary 132 ch sur Cars Passion

 

La MX5 permet aussi de rouler paisiblement, de faire de belles balades cheveux au vent, d’ailleurs, je vous conseille de décapoter et d’activer les sièges chauffants si les températures sont trop basses pour profiter du plaisir à bord de cette japonaise pas comme les autres.

Bien entendu, cette voiture correspondant à un certain style de vie, des compromis sont à faire pour apprécier les sorties en Mazda MX-5. Le coffre de 130 litres permet d’accueillir quelques sacs et bagages afin de partir en week-end simplement.

 

Essai Mazda MX5 30th anniversary 132 ch sur Cars Passion

 

Au quotidien, je dirais qu’il faut être joueur pour rouler en MX5, l’assise est très basse, peu de rangements, et la visibilité avec ce long capot n’y aide pas vraiment, mais une fois au volant, elle vous prend par les sentiments.

Il y a cette chose inexplicable, le désir de conduire ce roadster,  peu importe le temps, la MX-5 est une des rares autos qui possède une âme, un feeling à tout instant. L’envie de partir loin pour s’évader rapidement participe aussi à ce charme que possède ce cabriolet 2 places.

Côté finance, la MX5 est peu gourmande en carburant, les consommations sont raisonnables, proches des 6 litres aux 100 km, raison de plus pour profiter des longs trajets à son volant. L’autonomie n’excède pas les 650 km.

La Mazda MX-5 de dernière génération marquera son époque, une voiture plaisir accessible financièrement autour des 30 000€ en version 132 chevaux. C’est aussi et surtout une voiture attachante au quotidien.

 

Essai Mazda MX5 30th anniversary 132 ch sur Cars Passion

 

Fiche technique et performance : Mazda MX-5 1.5L 132 ch

  • Moteur : 4 cylindres 1,5 L – 16s Atmosphérique
  • Puissance 132 CH à 7 000 trs/min
  • Couple : 152 NM à 4 500 trs/min
  • Boîte mécanique à 6 rapports
    Transmission : propulsion
  • Accélération 0 à 100 km/h en 8,3s
  • Vitesse maximale : 204 Km/h
  • Réservoir : 45 litres
  • Consommations réelles mixtes : 6 Litres aux 100 km
  • Coffre : 130 Litres
  • Longueur : 3, 91m
  • Largeur : 1,73m
  • Hauteur : 1,22m
  • Poids : 996 kg
  • Prix : à partir de 29 100 €
  • Prix de ce modèle Maza 100th anniversaire: 34 750€
  • Emission C02 : 142 grammes

<<< À lire également : En route vers 2022 | Voici les plus beaux endroits du monde >>>