Ne vous fiez pas aux apparences ! Avec sa silhouette pharaonesque, son sommet pyramidal doré et son bâtiment en forme d’obélisque, tout donne à croire que c’est avec l’Egypte que vous avez rendez-vous… Et pourtant, c’est bien dans un établissement porte-étendard du made in France que vous ferez villégiature. Au Sofitel Dubaï The Obelisk, on cultive la french touch à tous les étages. Forbes vous partage son dernier coup de cœur.

 

Ce nouveau venu dans la skyline dubaïote fait le pari de nous balader entre Louxor, Paris et les Emirats avec l’idée de nous en mettre plein la vue et les papilles ! Installé au cœur de Wafi City, temple du shopping, et à 10 minutes de l’aéroport, The Obelisk jouxte le célèbre Raffles, sa mythique ‘grande sœur’ érigée quinze ans plus tôt par le même propriétaire égyptophile. De l’or, du marbre, des sculptures de faucons XXL, d’immenses miroirs et jarres : à l’intérieur des deux adresses, tous les symboles emblématiques du pays de Cléopâtre sont convoqués.

 

© Sofitel Dubaï The Obelisk

 

Le lobby, parlons-en ! Au Sofitel The Obelisk, ce sont deux immenses piliers de hiéroglyphes et de bas-reliefs qui accueillent les guests, tandis que deux majestueux lustres en vitraux inspirés des lampes Tiffany Art Déco, en forme de fleur de lotus du Nil, défient les lois de la gravité. Le spectacle est aussi au-dessus de votre tête avec ce plafond monumental. Dans cette petite Alexandrie reconstituée flotte un parfum de France qui vous interpelle. Au sein du hall, on assiste à un élégant ballet d’hôtesses parées de jolis tailleurs cintrés qui, tout sourire, vous installent dans un cocon pastel. Il s’agit de la pâtisserie Bijou, un paradis de douceurs à l’atmosphère feutrée rappelant les plus beaux salons de thé parisiens.

 

© Sofitel Dubaï The Obelisk

 

Odeurs, saveurs, onctuosités transportent les becs sucrés au royaume des délices dont le chef d’orchestre s’appelle Romain Castet. Un chef esthète qui revisite tous les desserts signatures tricolores, belle manière d’atterrir de son voyage. Dans un cérémonial parfaitement exécuté, les serveurs vous tendent une boîte à bijoux où se cache une clef… Rien que pour vous, un coffret de gourmandises sucrées et salées à se damner ! Le check-in ? Oui, mais pas maintenant. D’entrée de jeu, le Sofitel vous envoie un bon baiser de France, premier clin d’œil hexagonal.

En seulement quelques mois, la pâtisserie Bijou s’est imposée comme l’adresse incontournable pour savourer son afternoon tea. La nouvelle enseigne a été à bonne école en apprenant de sa sister property, le Raffles Dubaï et de son tea-time très créatif décliné sur le thème floral. L’un des plus primés de l’Emirat gourmet. En 2018, l’établissement s’est associé à Forever Rose, un détaillant exclusif de fleuristerie et de roses opérant dans la région pour lancer le tout premier thé floral de l’après-midi. Une double expérience à ne pas manquer durant son séjour.

 

© Sofitel Dubaï The Obelisk

 

Dès lors, vous l’avez bien compris, le Sofitel Dubai The Obelisk entend bien brouiller les pistes en vous baladant de surprise en surprise. On se hâte à présent de retrouver un peu d’intimité dans ses appartements, impatients de découvrir le design d’intérieur. L’établissement abrite 498 clefs dont 68 suites de luxe avec majordome, de même que 97 appartements meublés et entièrement équipés, parfaits pour les courts séjours en ville, comme pour les séjours prolongés, et idéal pour les tribus. Des chambres et suites transposant à merveille ce dialogue entre Orient et Occident à travers son mobilier épuré et ses murs revêtus de tons neutres, mais agrémentés d’arabesques Art déco.

 

© Sofitel Dubaï The Obelisk

 

Les sols à motifs tourbillonnants évoquent par leur graphisme le désert d’Arabie. Le cinq étoiles a aussi à cœur de soigner votre sommeil  en proposant une literie sur-mesure signée Sofitel MyBed. De quoi ne pas se réveiller du mauvais pied. La touche chic vient de la découverte de la salle de bains agencée avec une baignoire et une douche séparées où trônent des produits d’hygiène Lanvin ou Hermès. Paris is in the air !

Dans la ville qui ne dort jamais, on se réjouit d’apprendre que l’hôtel dispose d’un Kids Club ‘Le Petit Prince’ inspiré du best-seller d’Antoine de Saint-Exupéry. On aime cette perspective de confier junior à des animateurs dynamiques francophones prêts à explorer un monde d’activités avec votre progéniture : AstroKids, aire de jeux, bowling, ateliers artistiques, accès aux cinémas VOX et à Magic Planet dans le centre commercial Wafi… C’est l’esprit serein qu’on peut partir à l’assaut de la cité futuriste pour découvrir le dernier lieu tendance ou bien encore pour satisfaire ses caprices de fashionistas ou son amour des arts en visitant une exposition.

 

© Sofitel Dubaï The Obelisk

 

Les retrouvailles familiales ou amicales se font à la Brasserie Boulud. Un nom qui ne vous est pas inconnu, le Sofitel a fait appel à une star des fourneaux : le chef Daniel Boulud, déjà prophète à New York avec son restaurant Daniel, deux étoiles Michelin. A Dubaï, il se fait l’ambassadeur culinaire du terroir tricolore avec ses mets de style bistrot chic mettant à l’honneur la Méditerranée. Mention spéciale pour la très instagrammable déco qui participe à sublimer le moment.

Le lendemain, nul besoin de quitter l’hôtel pour varier les expériences puisque l’on peut déguster l’excellente cuisine japonaise du chef Schilo van Coevorden à la table du Taiko. Un coup double pour la griffe française qui s’attache les services d’une autre pointure internationale. Le chef Schilo van Coevorden règne en empereur sur la scène hollandaise avec son concept japonisant à l’hôtel Conservatorium d’Amsterdam, il faut dire que sa maîtrise de la gastronomie nippone est phénoménale.

 

© Sofitel Dubaï The Obelisk

 

Son utilisation du wasabi, du yuzu et du ponzu vous ouvre un monde de plaisirs gustatifs inexplorés. Quant à ses recettes de bœufs Wagyu, soupe de miso, sushis et autres tatakis ainsi que ses fameux plats signatures Oma – Kase, elles vous laissent un goût mémorable en mixant influences locales et asiatiques. Bref, il n’y a pas de débat : ce sera l’une de vos meilleures expériences culinaires de l’année !

 

© Sofitel Dubaï The Obelisk

 

Après une escale chez Epicure, on prend date avec Venus au Spa L’Occitane. Le groupe ACCOR a scellé une collaboration exclusive avec la marque tricolore qui s’implante pour la première fois dans un hôtel émirati. Exit le désert et l’embouteillage de gratte-ciel. Dans les murs du Sofitel, l’hôte est invité à vivre à l’heure provençale le temps d’une retraite sensorielle. Lavande, citronnelle, huiles essentielles enchantent les sens, prolongeant ainsi ce délicieux voyage. On s’offre une renaissance après de longs mois d’interdits ! La suite ? Direction la sublime piscine, en forme d’ânkh égyptienne, bordée d’un restaurant méditerranéen, pour un bain de mer décoiffant.

 

© Sofitel Dubaï The Obelisk

 

Le Sofitel Dubaï The Obelisk est bien parti pour s’imposer comme un must de l’hôtellerie dubaïote.

Sofitel Dubai The Obelisk
Wafi, Sheikh Rashid Rd

Umm Hurair 2 – Dubaï
Tél. +971 4 324 9999
www.sofitel-dubai-theobelisk.com

 

<<< À lire également : ME Dubaï, nouveau hotspot de la ville jet-set >>>