Avoir un tatouage vous tente ? Le phénomène est tendance ! L’industrie du tatouage ne s’est jamais aussi bien portée. Zoom sur ce succès !

Le marché du tatouage : un secteur en pleine expansion

Il y a encore quelques années, le tatouage semblait être l’apanage des rebelles, des stars de hard rock ou encore des punks. Aujourd’hui, les choses ont grandement évolué et l’industrie du tatouage s’est développée à l’ensemble de la population. Il est même dorénavant perçu comme un art à part entière. Focus sur ce marché en plein développement !

Une industrie du tatouage qui se porte bien

La dernière étude menée par l’Ifop dans ce domaine a révélé que plus de sept millions de Français sont tatoués ce qui représente 14 % de la population des plus de 18 ans. En six ans, ce chiffre a augmenté de deux millions, témoignant du succès du tatouage.

Si certains sont réalisés en France, les amateurs n’hésitent pas à se rendre à l’étranger pour bénéficier d’un tatouage de grande qualité en se rendant chez des professionnels de renom.

La barrière de la langue n’est d’ailleurs pas un réel problème car de nombreux français sont partis tenter leur chance dans le monde du tatouage à l’étranger, notamment en Irlande où on trouve des salons tenus par des expatriés comme The Black Hat Tattoo Studio, un salon en plein centre de Dublin.

Dans l’industrie du tatouage, les pays qui attirent le plus les Français qui désirent se faire tatouer sont d’ailleurs l’Irlande mais aussi la Thaïlande pour les routages Yantra qui doivent vous apporter protection et chance. Ils sont aussi nombreux à se rendre au Biggest Tattoo Show On Earth où ils ont la possibilité par les plus grands tatoueurs internationaux de renom.

De plus en plus de femmes se font tatouer

Le succès de l’industrie du tatouage ne concerne plus seulement les hommes mais touche aussi les femmes. En effet, il y a huit ans, seules 9 % des femmes étaient tatouées. Un chiffre est qui est aujourd’hui de 16 % alors que les hommes ne sont à peine plus de 10 % à être marqués par l’encre indélébile.

De plus, elles ont un rapport au tatouage différent car plus de la moitié d’entre elles (61 %) considèrent leur tattoo comme une œuvre artistique alors que les hommes ne sont que 49 % à le considérer comme tel.

D’ailleurs, comme indiqué sur cette page, sur la totalité de la population, 55 % considèrent que le tatouage est un art et chez les 18-24 ans, ils sont 80 % à le penser.

Les emplacements du tatouage

Comme le révèle l’industrie du tatouage, certaines parties du corps sont plus sollicitées que d’autres pour recevoir ces dessins à l’encre indélébile. Ainsi, 67 % des personnes interrogées par l’Ifop ont déclaré privilégier un emplacement discret qui peut être caché. La tendance est d’ailleurs au tatouage discret qui, comme expliqué sur mondandy.fr, doit son succès à son élégance et le nombre de motifs reste tout de même assez important pour que chacun trouve celui qui lui plaît que ce soit une date en chiffres romains, un signe astrologique, un trèfle à quatre feuilles, des flèches, des motifs géométriques…

Comme a pu le constater l’industrie du tatouage, les demandes concernant les motifs varient en fonction des régions. Ainsi, en Bretagne, ce sont les motifs ancestraux qui ont le plus de succès, tout comme les emblèmes celtiques.

Par ailleurs, ils sont 43 % à choisir une zone visible comme le visage, le cou ou la main et seulement 4 % une zone intime qui n’est jamais exposée.

Les raisons d’un tel engouement

Selon David Le Breton, chercher au laboratoire cultures et sociétés en Europe, si l’industrie du tatouage connaît un tel succès c’est parce que les sociétés contemporaines accordent une grande importance à l’apparence et impose de créer un look. Le tatouage devient alors un moyen de s’individualiser. Mais, il doit, avant tout, être un morceau de soi, de son histoire pour avoir une âme, ce qui en fait sa beauté.