Sur son compte Twitter, Billboard a annonçait que Metallica occupait toutes les places du top 5 des meilleures ventes de vinyles cette semaine. Le magazine hebdomadaire américain a ajouté que cela faisait de Metallica le premier artiste à avoir revendiqué toutes les places du top 5 des ventes de vinyles, depuis les débuts du classement en 2011.

 

Voici le classement des 5 meilleurs ventes de vinyles de cette semaine :

  1. Ride The Lightning (1984)
  2. Metallica (The Black Album) (1991)
  3. And Justice for All (1988)
  4. Kill ‘Em All (1983)
  5. Master of Puppets (1986)

S’il n’est pas inhabituel de voir Metallica figurer dans un certain nombre de classements Billboard et d’autres revues de musique (le Black Album a récemment été classé dans le Top 200 du Billboard pour la 500ème semaine consécutive), il est assez particulier de voir la collection de disques classiques du groupe figurer en tête de tous les classements. D’un autre côté, ce qui est encore plus surprenant, c’est le classement des ventes des albums vinyles de cette semaine. Master of Puppets, qui a longtemps été présenté comme l’un des plus grands albums de métal de tous les temps, a apparemment été vendu plus cher que tous les autres classiques de Metallica, y compris leur premier album de 1983, Kill ‘Em All. Et pour aller plus loin, Ride The Lightning a fait chuter le Black Album pour lui voler la première place. Et comme le Black Album est de loin l’album de Metallica le plus vendu, il est agréable de voir l’un de leurs plus grands classiques monter sur le trône pour la première place.

Mais pour ce qui est de savoir comment Metallica a réussi à obtenir les cinq premières places pour cette semaine, il y a quelques détails cachés qui pourraient aider à expliquer cet exploit. Tout d’abord, Metallica se lance dans cette semaine après une performance enflammée au Super Bowl dans le cadre de The Late Show avec Stephen Colbert. Cela leur donne certainement un certain élan pour les ventes d’albums et les flux de cette semaine, mais ce n’est probablement pas la seule raison ou la force sous-jacente de leur montée en flèche des vinyles.

La principale raison doit être le fait que Metallica vient de sortir une série de vinyles colorés en édition limitée, exclusivement avec Walmart. De plus, cette édition limitée n’est que de l’époque classique (et la plus populaire) du groupe (à l’exception de l’album Hardwired… to Self-Destruct de 2016). Les fans de Metallica sont également très attachés aux formats physiques, auxquels le groupe n’hésite pas à s’intéresser. Leur dernier album live, S&M2, s’est classé en quatrième position du Top 200 du magazine Billboard et s’est vendu à 56 000 unités équivalentes, dont 53 000 en ventes pures.

La mise en perspective de ces éléments pourrait permettre de mieux comprendre comment Metallica a réussi à conquérir les hit-parades des ventes de vinyles cette semaine. Mais il faut aussi noter que ces raisons ne sont que des spéculations. Il n’y a pas eu de tableaux de ventes publiés par Metallica ou d’autres points de vente pour indiquer si les disques vendus par Walmart sont en fait la principale force derrière ces chiffres de ventes de vinyles. Il est possible que dans les jours ou les semaines à venir, il y ait des preuves plus concrètes, mais d’ici là, il semble que les stocks de Walmart commencent à s’épuiser pour les vinyles de Metallica, donc cette spéculation a un certain fondement.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Quentin Singer

<<< À lire également : Maintenir l&#8217;esprit de la musique au-delà de la pandémie >>>