PAROLES & MUSIQUES | La chanson inédite « Singing from the Windows » de Dave Matthews offre des paroles poignantes. Inspirées par la quarantaine mondiale liée à l’épidémie de Covid-19, elles capturent bien l’angoisse vécue par des millions d’entre nous aujourd’hui. Partout dans le monde, les populations de tous pays ont encore du mal à accepter une nouvelle norme qui aurait été inimaginable il y a encore un an. Et sans véritable finalité visible à court terme, cette nouvelle norme est susceptible de durer plus longtemps que ce que l’on pourrait souhaiter.

Si elles sont des armes nécessaires pour lutter contre le virus, les mesures comme le confinement ou la quarantaine, apportent avec elles leurs lots d’effets néfastes : anxiété, stress, solitude, perte de lien sociale, et même parfois plus encore. Nous nous lamentons ainsi sur le passé, qui apportait plus d’innocence. Ce temps où écouter nos morceaux préférés avec des amis était simple, et où profiter d’un concert était un plaisir que nous tenions trop souvent pour acquis.

Pour beaucoup d’entre nous, la musique est une forme d’oxygène. Depuis la nuit des temps, les êtres humains ont joué et écouté de la musique, comptant sur elle pour se libérer ou pour y trouver un refuge dans des moments difficiles. Elle représente un langage universel et l’un des grands amours de chacune de nos vies. Quel autre mode d’expression a le pouvoir de toucher chaque parcelle de notre être comme le fait la musique ? Ou encore de capter nos émotions et de les faire monter au plus haut et descendre au plus bas ? De toutes les formes d’art, la musique seule a cette capacité de nous toucher si personnellement qu’elle nous transforme.

Rien d’étonnant donc à ce que les gens du monde entier aient ressenti un profond besoin de reconnexion à l’esprit musical pendant cette crise. Une étude récente a en effet révélé que la musique est la meilleure solution pour faire face à des situations stressantes. 81 % des personnes interrogées ont affirmé que la musique les avait aidées traverser la pandémie de COVID-19, tandis que 64,2 % d’entre elles ont déclaré que regarder des performances musicales virtuelles avait contribué à les connecter aux autres pendant le confinement. Encore plus révélateur, huit personnes interrogées sur dix ont révélé qu’elles ne pourraient pas vivre dans un monde sans musique.

Pour preuve de cette soif de musique en ces temps difficiles, l’incroyable popularité des concerts diffusés en direct, des apparitions virtuelles dans des jeux vidéo ou d’autres formats innovants. Les superstars de la K-pop, BTS, ont établi un nouveau record du monde en rassemblant 756 000 fans venant de plus de 100 pays lors de leur événement Bang Bang Con : The Live en juin. Dans le jeu en ligne de Fortnite « Battle Royale », l’intervention de Travis Scott a été vue par 12,3 millions de joueurs. Tomorrowland est devenu virtuel et plus d’un million de fans ont acheté leurs billets pour cette édition « Tomorrowland Around the World”, un festival numérique de deux jours avec huit scènes pour plus de 60 artistes. Des performances en direct et gratuites ont été assurées par Doobie Brothers, Modern English, Billie Eilish, Charlie CX and The Rolling Stones pour des millions de fans, donnant un aperçu des lieux de vie de leurs idoles musicales. L’album le plus vendu cette année, Folklore de Taylor Swift, qui a été écrit et enregistré pendant le confinement, l’a fait devenir la seule artiste de l’histoire à avoir vendu 7 albums à un demi-million d’exemplaires en seulement une semaine.

C’est évident, la musique est indispensable. Et notre envie de musique live est particulièrement présente. Cette expérience stimulante, émotionnelle et profondément humaine est enracinée dans les traditions les plus anciennes. Elle sollicite tous les sens et amène à un état d’exaltation dans lequel seuls le son et le rythme existent…. Pour beaucoup, ne pas pouvoir profiter de la musique live a été source d’une grande tristesse.

Pour profiter des avantages uniques des concerts, il faut réécouter les albums live et profiter de performances emblématiques telles que Stop Making Sense de Talking Heads, The Last Waltz de The Band, ou Nirvana – Unplugged à New York. Impossible d’assister à un festival de musique classique ? Pourquoi ne pas parcourir les meilleures séquences classiques réalisées en direct et disponibles en Hi-Res sur Primephonic. Créons, à la maison une véritable expérience pour reproduire cette ambiance unique en tamisant la lumière, éteignant son téléphone et laissons-nous porter par la musique.

Il est évident que les circonstances actuelles sont extrêmement difficiles, mais il faut se rappeler que cette situation finira par passer. Comme souvent, un défi cache aussi une opportunité, et plus le défi est grand, plus l’opportunité l’est également. C’est pourquoi il faut être optimiste quant à l’avenir de la scène musicale. Cette période particulière a le potentiel inégalé, non seulement de braquer les projecteurs sur les bienfaits émotionnels et physiques qu’offrent la musique, mais aussi de placer la musique au cœur d’un rétablissement collectif.

Dans ce contexte de distanciation sociale, la musique est un trait d’union. Dans les moments d’angoisse, la musique apaise. Dans les périodes de souffrance, la musique guérit. Les bienfaits de la musique n’ont jamais été aussi importants pour l’humanité, c’est pourquoi il faut que chacun agisse pour maintenir l’esprit de la musique en vie. PwC prévoit une croissance constante de la musique en live dans les années à venir. Ses dernières prévisions montrent ainsi que l’industrie de la musique live va rebondir en 2021, et connaîtra une reprise complète d’ici 2022. Une nouvelle qui est encourageante et qui permet de rester positif. Il faut donc soutenir les salles et les musiciens locaux, rester actifs et aider les organisations et les initiatives qui œuvrent pour protéger les lieux indépendants.

Tribune rédigée par Dave Rogers, President de HARMAN Lifestyle Division

<<< À lire également : Musique | Les grandes tendances qui vont s’imposer en 2021 >>>