COVID-19 | Le pays est toujours en semi-confinement, les différentes régions appliquant des plans de réouverture différents pour les services publics et les entreprises privées.

 

Actuellement, tous les voyageurs doivent présenter un test covid-19 négatif à leur arrivée et observer une période de quarantaine de dix jours (cinq jours s’ils sont en provenance d’un pays de l’Union européenne ou de l’espace Schengen). Toutefois, le Premier ministre, Mario Draghi, a annoncé que le gouvernement prévoyait de rouvrir le pays à partir de la mi-mai et de supprimer l’obligation de quarantaine pour les « visiteurs pouvant prouver qu’ils sont négatifs, vaccinés ou immunisés. » L’Italie prévoit de faire appliquer cette mesure par la mise en place de sa version du certificat vert numérique européen, que les autorités du pays souhaitent lancer d’ici la mi-mai.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alex Ledsom

 

<<< À lire également : Voyager en Europe cet été : voici les cinq destinations les moins chères ! >>>