De nombreuses personnes sont actuellement clouées au sol à cause de la pandémie, mais le covid disparaîtra un jour et voyager sera à nouveau possible. Pour tous ceux qui craignent de ne pas avoir les moyens de partir à l’étranger, voici une bonne nouvelle : il existe un certain nombre d’entreprises qui vous aideront à parcourir le monde gratuitement, et d’autres qui vous paieront pour voyager.


 

Il est vrai que peu de choses dans la vie sont réellement gratuites. Cependant, si vous êtes prêt à travailler un peu durant vos vacances, plusieurs entreprises vous verseront une aide voire une rémunération, ce qui offre un tout nouveau sens à l’expression « voyage d’affaires ».

 

  • Prendre un emploi saisonnier

Le site CoolWorks.com répertorie tous les emplois sympas dans des endroits superbes, qu’il s’agisse de travailler dans une station de ski du Colorado, un hôtel en bord de mer en Floride ou un parc national. Certains emplois sont des offres à court terme pour les vacanciers à la recherche d’un voyage gratuit, tandis que d’autres sont à temps plein. La plupart des offres comprennent le gîte, le couvert, les activités et même une aide financière. D’autres entreprises proposent également des offres pour les travailleurs saisonniers, comme ResortJobs.com, SeasonWorkers et AdventureWork.

  • Faire du bénévolat

Avec Workaway, vous pouvez non seulement voyager gratuitement (et parfois être payé pour le faire), mais aussi vous immerger dans une culture et rendre service aux communautés et aux lieux que vous visitez. Voici comment cela fonctionne : un large éventail d’entreprises ayant besoin d’aide (des hôtels, des ONG et même des familles) postent des annonces sur le site. Ces entreprises peuvent être à la recherche de travaux de bienfaisance ou de construction, d’enseignants de langue, d’un coup de main pour le jardinage ou pour des projets créatifs avec les enfants, de gardiens de maison… la liste est infinie ! En général, vous devrez aider environ cinq heures par jour en échange du gîte et du couvert. Certains hôtes peuvent vous verser une aide financière pour s’assurer qu’ils vous offrent au moins le salaire minimum dans leur pays.

  • Voyager grâce à son talent

En 2016, Nicolás Jurado Allende et un groupe d’amis ont passé quelques semaines à faire du bénévolat dans un château en ruines en Dordogne. Il s’est rapidement rendu compte qu’il ne s’agissait pas d’une opportunité unique en son genre, puisque de nombreuses autres entreprises dans le monde ont des besoins similaires. Il a donc fondé Dotrotter AB, un site où les utilisateurs peuvent publier des projets pour lesquels ils ont besoin d’aide et où les voyageurs peuvent se porter volontaires. En échange, le voyageur bénéficie gratuitement du gîte et du couvert, d’un accès à des expériences locales ainsi qu’à une myriade de moyens d’améliorer sa carrière simplement en usant de son talent.

  • Travailler dans une ferme biologique

Si vous aimez vous salir les mains, le concept de WWOOF (World Wide Opportunities on Organic Farms) est fait pour vous ! L’idée est simple : des propriétaires d’exploitations agricoles du monde entier publient des offres d’emploi pour trouver des volontaires capables de tout faire, de la fabrication du fromage à la cueillette des fruits et légumes. Vous travaillez quelques heures par jour, et ensuite vous avez du temps libre pour faire ce que vous voulez. En contrepartie, les fermes vous offrent le gîte et le couvert. WWOOF propose des offres partout dans le monde, du Costa Rica à la Nouvelle-Zélande.

  • Aider la planète et ses habitants

En 2008, Shannon O’Donnell a décidé de tout quitter et de faire le tour du monde pendant un an, en faisant du bénévolat en chemin. C’est à cette occasion qu’elle a eu l’idée de créer le site Grassroots Volunteering, qui propose aux voyageurs soucieux de préserver l’environnement et d’aider les communautés qu’ils rencontrent de prendre part à des projets éthiques et durables. Des liens forts se créent ainsi entre les voyageurs et les causes et communautés locales. Par ailleurs, de nombreuses entreprises offrent aux voyageurs le gîte et le couvert en échange de leur travail.

  • Enseigner l’anglais à l’étranger (ou toute autre langue)

Si vous être prêt à enseigner l’anglais comme langue étrangère à des non-anglophones, alors le monde est rempli d’opportunités. TEFL.com est l’une des plateformes d’offres d’emploi les plus populaires dans le domaine de l’enseignement de l’anglais. Vous avez ainsi accès à une sélection unique de postes d’enseignants à l’international. La durée des missions va généralement de neuf mois à deux ans, ce qui constitue un excellent moyen de prendre des vacances payées prolongées. Outre les offres d’enseignant d’anglais, le site propose également des postes dans le domaine du markéting, des conférences, etc. Une autre excellente ressource pour les chercheurs d’emploi qui souhaitent enseigner l’anglais dans le monde entier est ESL Cafe, fondé par Dave Sperling. Après avoir enseigné dans le monde entier et obtenu un master en linguistique en 1995, Dave Sperling a créé cette entreprise pour permettre aux enseignants et aux étudiants d’anglais seconde langue et d’anglais langue étrangère de se rencontrer. ESL Cafe propose des annonces partout dans le monde, ainsi que des tableaux d’offres d’emploi dédiés à la Corée et à la Chine.

  • Parler anglais à l’étranger

Voici une autre opportunité pour les anglophones : Pueblo Ingles, offre des vacances gratuites aux anglophones prêts à se rendre dans de petits villages d’Espagne et d’Allemagne pour aider les étrangers à pratiquer l’anglais. Vous passerez la majeure partie de la journée à bavarder et serez « rémunéré » avec le gîte et le couvert, des fêtes, des pièces de théâtre et bien plus encore. Angloville propose également aux anglophones de voyager dans divers endroits en Pologne.

  • Faire un road trip

Vous souhaitez partir en road trip ? Pensez à vous inscrire auprès d’une société comme Auto Driveaway, qui vous paiera pour transporter une voiture, et éventuellement des objets, vers une destination. C’est simple : le plein d’essence est fait et vous disposez d’un certain temps pour arriver à destination. Auto Driveaway est toujours à la recherche de chauffeurs qualifiés pour déplacer les véhicules de ses clients aux États-Unis. L’entreprise compte plus de 40 sites à travers les États-Unis et réalise des dizaines de milliers de voyages par an.

  • Organiser un voyage de groupe

Voici un moyen génial de voyager gratuitement : organiser un séjour pour un groupe d’amis. De nombreuses entreprises prennent en charge vos frais si vous agissez en tant que chef de groupe, et Contiki est l’une d’entre elles. Par exemple, cette société a récemment lancé un nouveau voyage baptisé « Senior Year Gets a Second Chance (in Greece) » (littéralement, les élèves de terminal ont une seconde chance en Grèce) après que le confinement a empêché de nombreux voyages de fin d’études. Pour un groupe de dix amis, le responsable du séjour peut voyager gratuitement. Parmi les autres entreprises proposant cette même prestation figurent YMT Vacations et Grand Circle Cruise Line.

  • Organiser un voyage éducatif

Appel à tous les enseignants : après avoir appris à vos élèves ce qu’il fallait savoir sur le monde qui les entoure, pourquoi ne pas leur faire découvrir le monde tout en leur offrant un voyage gratuit ? Plusieurs entreprises de voyages éducatifs offrent des voyages gratuits aux enseignants qui organisent des séjours pour leurs élèves. Les meilleures entreprises en la matière sont EF, CHA Educational Tours et Explorica.

  • Garder une maison

Voici un excellent moyen d’obtenir un logement gratuit pendant vos vacances : prenez soin de la maison ou de l’animal de quelqu’un d’autre dans la ville où vous vous rendez. Des entreprises comme Trusted Housesitters et HousesCarers mettent en relation des voyageurs et des propriétaires de maisons et d’animaux dans le monde entier.

 

Remarque : Si vous prévoyez de vous rendre dans l’une des destinations évoquées dans cet article, souvenez-vous que les déplacements durant la pandémie peuvent être limités ou difficiles dans certains endroits. Veillez à toujours vérifier les réglementations en vigueur sur votre lieu de séjour et à prendre des précautions pour vous protéger et protéger les autres.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Laura Begley Bloom

<<< À lire également : Cinq parcs nationaux africains méconnus à visiter en 2021 >>>