Si vous aimez les SUV puissants et performants, assurément l’Audi RSQ8 attirera votre attention. De base, l’Audi Q8 a tout pour plaire, son design de SUV coupé ne laisse pas indifférent. Sûrement l’une des plus réussies de son marché, la version RS opte pour plus de sportivité et de démesure. 

 

Visuellement réussi, ce mastodonte de 2,3 tonnes impressionne même à l’arrêt. En face avant, la calandre semble démonstrative de sportivité, ses immenses entrées d’air permettent de refroidir l’énorme moteur V8 Biturbo de 600 ch. Les jantes de 23 pouces cachent un dispositif de freinage très impressionnant, l’un des plus grands du marché automobile. On y retrouve de gigantesques disques en carbone céramique de 430 mm de diamètre et des étriers de frein à 10 pistons, rien que ça ! 

 

Essai Audi RSQ8 600 ch SUV Cars Passion

Essai Audi RSQ8 600 ch SUV Cars Passion

 

De profil, le RS Q8 paraît poser très bas avec ses suspensions rabaissées ; le toit fuyant permet de dynamiser un design réussi sous tous les angles. À l’arrière, c’est aussi sport qu’à l’avant avec ses deux grosses sorties d’échappement intégrées au diffuseur en carbone. Sur nos routes, ce SUV déguisé en supercar se fait remarquer.

De nombreux ajouts en carbone viennent compléter le kit carrosserie. Esthétiquement la configuration est très belle avec sa teinte en argent reflet. Je suis partagé entre cette impression de démonstration de force et l’élégance d’un SUV de luxe. Le RS Q8 combine à merveille ces deux mondes. Les feux lumineux viennent sublimer le design et, de nuit, l’animation des feux matrix led laser font le show.

 

Essai en vidéo : Audi RS Q8 de 600 CH sur routes ouvertes

 

Essai Audi RSQ8 600 ch SUV Cars Passion

Essai Audi RSQ8 600 ch SUV Cars Passion

 

Au volant, c’est un peu Dr Jekyll et Mr Hyde. L’Audi RS Q8 provoque un trouble du comportement pour son conducteur. C’est grave docteur ? Pas vraiment, la seule difficulté est de garder son self-control. Surtout, n’activez pas les modes RS1 et RS2 au risque de vous envoyer dans un autre monde. Il faudra vous accrocher (surtout pour les passagers) tant les poussées sont fortes. Les accélérations impressionnent avec un joli 3,8 s pour atteindre les 100 km/h. La démonstration de force continue à 305 km/h, une vitesse maximale surprenante vu le gabarit du véhicule. Une prouesse de la part des équipes d’Audi Sport, capables de repousser les lois de la physique sur un tel véhicule.

 

Essai Audi RSQ8 600 ch SUV Cars Passion

Essai Audi RSQ8 600 ch SUV Cars Passion

 

Au sujet du comportement, stable à tous les niveaux, on remerciera l’électronique embarquée présente à tous les étages, notamment le contrôle dynamique du châssis, les roues arrière directrices et la transmission quattro avec différentiel sport qui permettra à ce SUV de faire quelques chrono sur routes de rallye. Une efficacité étonnante au vu du poids. Très peu de roulis, la facilité de conduite totalement déconcertante, bref du grand art !

 

Essai Audi RSQ8 600 ch SUV Cars Passion

Essai Audi RSQ8 600 ch SUV Cars Passion

 

Pour résumer, l’Audi RS Q8 m’a clairement étonné en tout point et dans le bon sens du terme. On aurait pu penser à un caprice de designers et de motoristes, mais c’est bien plus que cela. Il s’agit de démontrer pour le constructeur d’Ingolstadt son véritable savoir-faire en matière de technologie et de sportivité.

Assurément, l’Audi RS Q8 est un véhicule qui défie en tous points les lois de la physique. Dans un registre proche, je vous recommande de lire mon essai sur l’Audi RS6, un break aussi surpuissant que ce SUV, avec la même base moteur, un cran plus efficace, mais tout aussi attachant.

 

Essai Audi RSQ8 600 ch SUV Cars Passion

<<< À lire également : Audi RS6, le break ultime hors du temps  >>>