Dans la catégorie des breaks pour papas pressés, j’aimerais vous présenter la nouvelle Audi RS6. Nom de code pour les passionnés, la C8 se démarque des autres générations tant sur le style bodybuildé que sur les performances comparables à celles des plus rapides des supercars du moment. Une démonstration de force pour cette Audi A6 pas comme les autres. Je vous emmène dans cette aventure familiale et sportive, à contre-courant. Bienvenue à bord de cette auto devenue définitivement mythique.

 

Essai en vidéo : Audi RS6

 

Côté design, cette nouvelle génération d’Audi RS6 ne laisse sûrement pas indifférent. Ailes élargies, jantes de 23 pouces, calandres surdimensionnées, de profil ce break a de l’allure même à l’arrêt. Si le plaisir visuel est bien réel, l’arrière marque son appartenance aux rares breaks sportifs avec cet énorme diffuseur agrémenté de deux grosses sorties d’échappement. À noter la teinte carrosserie spécifique Bleu Navarre Mat, une option au catalogue Audi Exclusive où il est possible de personnaliser dans les moindres reflets le coloris de son véhicule, et je dois vous avouer que cette couleur l’habille merveilleusement bien.

 

Audi RS6 C8 2021 - essai Youtube

 

Clin d’œil au passé avec l’un des premiers breaks surpuissants. Retour en arrière dans les années 90 où déjà les motoristes et designers étaient piqués aux breaks survitaminés. À l’époque, les ingénieurs avaient donné ce coup de folie à la mythique Audi RS2. Une auto devenue rare, mais toujours autant passionnante. Si vous avez la chance d’en apercevoir une, faites simplement un vœu pour cette étoile (break) filante.

 

Audi RS6 C8 2021 - essai Youtube

Audi RS6 C8 2021 - essai Youtube

 

Le lien est fait, l’ADN sportif de cette RS6 n’est plus à démontrer surtout si vous vous décidez comme moi d’activer le mode de conduite le plus extrême, dénommé RS2. Un monde de performances, de superlatifs où la démonstration de force est impressionnante à tous les niveaux. Le chant du moteur V8 4.0L Biturbo flatte les tympans surtout avec l’échappement sport. Ainsi, au catalogue des sensations, les poussées sont lunaires avec un 0 à 100 km/h établi en 3,6 secondes tout juste le temps de reprendre sa respiration et d’atteindre les 200 km/h en 12 secondes. Il faut dire que le temps passe vite avec ce genre de bolide ; ce missile atteint les 305 km/h, des chiffres qui donnent le tournis. Une machine à remonter le temps, agile et surprenante d’efficacité même sur routes sinueuses. Les roues arrière directrices et le travail effectué sur le châssis font des miracles, autant de plaisir atteint avec une facilité déconcertante à son volant.

 

Audi RS6 C8 2021 - essai Youtube

 

Une petite pause s’impose, le temps de vous parler de cet intérieur qui, aux premières impressions, reste assez sobre pour une auto de 600 chevaux. Mais la qualité et les finitions Audi ne sont plus à démontrer. Les matériaux nobles employés comme l’alcantara, le cuir, l’aluminium viennent s’intégrer parfaitement à cet habitacle technologique. Les sièges sport RS à surpiqûres rouges offrent un excellent confort et un maintien exceptionnel. L’info-divertissement répond au doigt et à l’œil, tout est simple d’utilisation ; une ergonomie bien pensée.

 

Audi RS6 C8 2021 - essai Youtube

Audi RS6 C8 2021 - essai Youtube

 

On en oublierait presque qu’il s’agit d’un break, et le côté pratique pour la famille n’a pas été oublié. Ainsi, la place à l’arrière ne manque pas malgré le tunnel de transmission qui vient pénaliser la place du milieu. Idéal pour amener la petite famille en promenade, le coffre permet de contenir 565 litres de valises.

 

Audi RS6 C8 2021 - essai Youtube

 

Cette RS6 est à la fois technologique, confortable, pratique et radicalement performante. Une véritable supercar pour famille. L’avenir ne semble pas pour autant scellé tant les efforts du constructeur d’Ingolstadt se tournent sur l’hybridation et l’électrification de ses gammes même les plus sportives. La RS6 marque et marquera toujours autant son époque. 

 

Audi RS6 C8 2021 - essai Youtube

© Crédit photos @Tom_la_photo

 

<<< À lire également : L’Audi S3 Berline remet les pendules à l’heure >>>