Selon le Baromètre 2021 de l’Attractivité des Métropoles françaises et de la résilience des territoires, publié par le cabinet Arthur Loyd, Bordeaux monte pour la première fois sur la 2ème marche du podium des Très Grandes Métropoles. Il aura fallu 5 ans à la capitale de la Nouvelle-Aquitaine pour souffler la 2ème place à Toulouse, sa rivale méridionale ! La ville s’affirme aujourd’hui dans le quart sud-ouest du pays, notamment grâce à une économie plus diversifiée que sa rivale de toujours.


Bien que Bordeaux ait subi, comme ses comparses, les effets de la crise économique, la ville démontre une formidable capacité de rebond. Signe de ce dynamisme, le département de la Gironde se place aujourd’hui en véritable locomotive de l’économie française, en dépassant son niveau d’emploi d’avant-crise : +14 300 emplois créés au 1er semestre 2021.

Bordeaux sait se montrer accueillante pour les entreprises, et propose une installation dans ses quartiers d’affaires à moindre coût, puisqu’elle conserve depuis plusieurs années le niveau de loyer des bureaux le plus compétitif en moyenne parmi les autres marchés régionaux de taille comparable (Lyon, Aix-Marseille, Lille,..).

Bénéficiant de la desserte LGV depuis 2017, ses liaisons ferroviaires lui confèrent indéniablement une attractivité supplémentaire par rapport à ses rivales, si bien qu’elle permet, tout comme Lyon, de rester à 2h de Paris et ses grands centres de décisions.

Si quelques faiblesses sont à noter dans la thématique Qualité de vie (dues au coût de l’immobilier résidentiel), Bordeaux propose une offre de soins dense grâce au grand nombre de médecins présents sur son territoire.

Enfin, dernière de sa catégorie concernant l’item de l’Innovation, Bordeaux a pourtant considérablement renforcé sa couverture en très haut débit par rapport à l’année précédente. La capacité d’innovation de la ville s’observe d’ailleurs par l’activité de ses startups : en 2020, malgré la crise, ces dernières ont levé 42 millions d’euros au cours de 29 opérations. Un score qui place Bordeaux au rang de 3ème métropole régionale en nombre de levées de fonds, ex-æquo avec Aix-Marseille.

 

<<< À lire également : Quelles sont les métropoles les plus attractives ? >>>