Entre paysages envoûtants de bout du monde, lacs aux eaux sombres, châteaux romantiques, lochs majestueux et fjords déchiquetés, l’Ecosse est une destination idéale pour les amoureux de voyages culturels et d’activités de plein air. Suivez-nous dans les Highlands !

 

A la sortie de l’aéroport de Glasgow, la verdure s’impose de suite à la vue. Direction les Highlands jusqu’à Glencoe, en passant par Dumbarton, Inverarnan les Trossachs et le Loch Lomond , la première étape de ce voyage pas comme les autres.


Versants tapissés de bruyère, sombres eaux tourbeuses, forts en ruines et passé épique, le centre de l’Ecosse est la quintessence de ce pays.

 

ecosse

 

Visite au centre de l’Ecosse

Premier arrêt sur le loch Lomond, 37 km de long sur 8 km de large dans la région. Sans conteste l’un des plus beaux de l’Ecosse et la plus vaste étendue d’eau douce de cette contrée. Au détour d’un virage, une vallée entourée de montagnes appelée « Munros ».

Ici déjà, les paysages sauvages se succèdent sans âme qui vive. Nos yeux n’en finissent pas de se gorger de spectacles presque irréels !
Succession de forêts, de montagnes arrondies recouvertes de lichen, de roches, de landes de bruyère, le regard est époustouflé par l’environnement. Arrêt sur image et vue impressionnante du Ben Lomond au loin, montagne de 974 mètres de haut. L’envie est forte de chausser les bottes et de partir à l’aventure mais Glencoe nous attend ! Nous continuons en direction de Fort Williams par la route jalonnant montagnes ravinées par l’érosion et forêts de pins ou pâturages où paissent tranquillement des moutons. Puis arrivée sur une Vallée encaissée, encerclée de sommets de quelque 1 000 mètres, « Glencoe ».

C’est l’une des régions les plus sauvages d’Écosse, ses paysages alternant entre austérité, brutalité des massifs et aspect paisible des vallées et des villages comme Kinlochleven.

C’est aussi la Mecque de la randonnée et de l’escalade, renommés comme le Pap of Glencoe ou The Lost Valley. Un lieu incontournable pour les addicts de nature !

 

train

 

Enfin Glencoe notre première étape !

Si la rudesse des paysages de Glencoe constitue le décor parfait d’une histoire tourmentée, l’idéal reste de découvrir la vallée par temps un peu brumeux quand l’atmosphère a quelque chose de fantomatique. So Scottish !

Quant au manoir Glencoe, il a le charme des demeures ancestrales où le temps est immuable. Restauré par Lord Strathcona, un canadien très connu (né en Ecosse), il fit plusieurs dons importants dans son pays, et s’illustra en créant le régiment du corps blindé royal canadien. Il émigra ensuite en Ecosse en 1896 avec sa femme Isabella, achetant Glencoe House à Archibald Burns MacDonald. Il aménage alors même son propre lac, important des conifères et de la végétation de son pays d’origine afin de restituer un peu du Canada pour sa femme Isabella.

 

glencoe

 

Glencoe aujourd’hui

Racheté et restauré en 2011 par le nouveau propriétaire Roger Niemeyer, il abrite aujourd’hui 7 suites toutes différentes décorées dans un esprit chaleureux et cocooning. Ici le feu de cheminée est de mise !

Le must reste le dîner ainsi que le petit déjeuner servis dans votre suite à la lueur des chandelles, avec pour seul panorama la forêt avoisinante et le brouillard qui petit à petit drape les montagnes de sa brume humide. Imaginez votre salon agrémenté d’un bow-window ouvert sur la forêt et les montagnes alentour, un feu crépitant dans la cheminée, vous lové dans un canapé moelleux enfoui parmi des coussins, un verre à la main. Et une jolie table nappée éclairée aux chandelles attendant un repas servi à l’assiette, comme le petit déjeuner d’ailleurs ! 

Une envie de whisky, pas de souci, un bar de courtoisie est à disposition dans la chambre proposant pas moins de 6 marques différentes. Idem pour le vin. Il ne reste plus qu’à déguster et à profiter !

 

glencoe2

 

Décor romantique pour couples amoureux à Airds

Le lendemain direction Airds Hôtel dans la région de l’Argyll entre le Müller of Kintyre et Oban.
Ici ce sont des lacs grandioses, des petits villages pittoresques et la beauté de la côte Atlantique. Le loch devient bras de mer et les habitations se font rares. La région d’Argyll ne compte pas moins de 23 îles habitées et 7 réserves nationales. Largement de quoi se perdre durant quelques jours !

Quant à Oban, elle mérite une jolie visite, avec sa distillerie, son château de Dunollie ou de Dunstaffnage, son port où prendre le ferry pour visiter les îles Est. Au détour d’un chemin, enfin le petit village de Port Appin apparaît. La marée a fait son œuvre et la mer s’étant un peu retirée, la vase fait son apparition. Et au loin le Skalter Castle construit vers 1446 par Lord of Lorn, esseulé se dresse sur un petit îlot du Loch Laich. Un phare minuscule lui fait écho non loin. Il a été rendu célèbre par les Monty Python et leur film Sacré Graal.

 

airds

 

The Airds Hôtel, contrée du bout du monde

The Airds Hôtel dresse sa longue bâtisse en granit blanc et au toit en ardoise sur la petite route qui se transforme en cul de sac. Celle-ci sépare l’établissement de son jardin en bordure de la rive. Racheté il y a 13 ans par Shaun et Jenny Mckivragan, anciens Londoniens, ils sont venus s’expatrier dans ces contrées du bout du monde, après plusieurs séjours dans ce lieu, ayant eu le coup de foudre. 13 chambres sont réparties sur deux étages. Lumineuses, plafond bas, tentures en velours pastel créent une intimité propice à la nuit tombée, avec pour la plupart vue sur le loch. À l’entrée de la demeure, deux petits salons se prolongent l’un et l’autre avec un esprit plage, lattes blanches aux murs et cheminée pour l’un et esprit plus British pour l’autre avec ses canapés ou fauteuils imprimés ou à rayures, ses tables basses peintes et ses cadres anciens aux murs. Nous en profitons pour prendre un tea time, of course ! What else ?

oban

 

Poissons à l’honneur !

A la nuit tombée, nous dînons dans une petite salle où nappes blanches fond écho aux murs clairs et aux chaises en velours côtelé gris. Poissons, notamment le saumon sous toutes ses formes sont à l’honneur et nous ne nous faisons pas prier! Le regard à la nuit tombée embrasse le coucher du soleil sur le Phare et le Stalker Castle. Un doux moment paisible et serein, hors du temps qui nous entraîne loin de l’agitation du monde. Au petit matin, la mer s’est un peu retirée et le phare semble accessible à pied, nous donnant envie d’une balade à l’air pur ! Après un petit-déjeuner dans un silence apaisant, il est temps de reprendre la route et de monter vers le nord en direction d’Inverness.
Dans cette région, une foule d’activités s’offre au visiteur. Balade à vélos, visites des châteaux environnants, ferry ou bateau pour visiter les petites îles environnantes comme Mull, Tiree, Call ou la péninsule de Kyntyre.

hydravion

 

Mon avis :

Tous les établissements testés lors de ce voyage pas comme les autres ont été choisis dans la collection Connoisseurs, une véritable pépite pour tous ceux ou celles qui souhaitent voyager autrement.
L’Ecosse est telle qu’on se la représente dans notre imaginaire : une nature à perte de vue, des lacs et des lochs aux eaux sombres ou émeraudes, des forêts de pins à foison, des rivières et bras de mer bordant le littoral découpé, des contrastes de paysages incroyables, et des km sans rencontrer âme qui-vive ! Le tout avec un climat assez humide et pluvieux. Mais l’Ecosse sans la pluie n’est plus l’Ecosse !
Le périple que j’ai effectué de Glasgow au nord de l’Ecosse, se fait en 6 nuits pour bien profiter de chaque région et prendre son temps pour traverser le pays. Vous le découvrirez au fil des articles, car trop long en une seule fois.

unnamed

L’idéal : arriver par Glasgow et repartir par Edimbourg en louant une voiture, indispensable.
Ensuite, vérifier sur le guide Connoisseurs les relais que vous souhaitez faire en les choisissant parmi les régions que vous voulez visiter.
Chaque établissement, qui compte moins de 20 chambres, reflète l’esprit écossais et l’accueil est toujours irréprochable. Le confort est au rendez-vous avec des chambres douillettes et surtout une gastronomie à la hauteur. Le cadre est souvent romantique avec des vues incroyables sur des bras de mer comme ceux de Airds, Kinloch Lodge, Inver Lodge ou bien sur la nature comme Glencoe.
La route qui va dans les Highlands du Centre, de l’Ouest et du Nord traverse des paysages époustouflants, des lochs de toute beauté, des vallées sauvages, des montagnes pelées, des Landes de bruyère, un littoral battu par les vents et des petites îles se découpant au loin.
Surtout essayer le saumon, le haddock et les fruits de mer. Bien entendu l’agneau et le gibier sont aussi à l’honneur, grâce aux multitudes de pâturages et aux forêts denses et giboyeuses.
Quand au Tea Time, c’est toujours un bon moment, servi dans un cadre très british et cosy.
Pour aller à Lochinver je vous suggère à un moment de quitter la nationale pour prendre les chemins de traverse à travers Landes, lochs et montagnes.

Glencoe House
West Highlands
PH49 4HT
T. 01855 811179
www.glencoe-house.com

Airds hôtel
Port Appin
Argyll
PA38 4 DF
T. 01631730236
www.airds-hotel.com

Site de Connoisseurs :
www.luxuryscotland.co.uk

A savoir
L’Ecosse fait 441km du nord au sud et de 248 à 39 km de large
Elle fait approximativement 78 000 km ²
Elle compte plus de 800 îles dont une centaine d’habitées.