Clap de fin pour Baselworld, le plus grand salon d’horlogerie de la planète ? Ce dernier est tenu habituellement en Suisse chaque année depuis 1919, mais les grandes marques les plus attendues, comme Rolex et Chopard, se sont désistées de l’édition 2021, et il semblerait bien que l’événement soit en danger.

Cinq marques ont donc annoncé qu’elles ne seraient pas présente au salon en 2021, il s’agit de Rolex, Tudor, Patek Philippe, Chopard et Chanel, qui participeront à l’autre salon concurrent dans le domaine de l’horlogerie : Watches & Wonders, organisé à Genève par la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH). La prochaine édition est prévue pour avril 2021.

Cette décision fait suite au report de l’édition 2020 de Baselworld, qui devait initialement se tenir début mai, mais qui est repoussée à janvier 2021. Par ailleurs, des désaccords sont survenus entre les exposants et les organisateurs concernant les remboursements et les crédits pour l’édition reportée. Jean-Frédéric Dufour, PDG de Rolex, a déclaré : « Nous participons au salon Baselworld depuis 1939. Malheureusement, au vu l’évolution de l’événement et des récentes décisions prises par MCH Group, et malgré l’affection que nous avions pour ce salon, nous avons décidé de nous désister ».

Quelques heures après cette annonce, Baselworld a déclaré : « MCH Group [la société mère de Baselworld] conclut que cette décision était prévue depuis un certain temps et que les discussions concernant les dispositions financières pour l’annulation de Baselworld 2020 sont maintenant présentées comme un argument ». Les marques expliquent avoir contesté la date de report à janvier prochain, mais selon Baselworld « la nouvelle date a été définie en accord avec les principaux exposants ».

Dans un communiqué commun à Rolex et d’autres marques, Thierry Stern, président de Patek Philippe, annonce : « La décision de quitter Baselworld n’a pas été facile à prendre pour moi, puisque je représente la quatrième génération de la famille Stern à participer à cet événement historique. Mais la vie évolue constamment, les choses changent. Aujourd’hui, Patek Philippe n’est plus en phase avec la vision de Baselworld, il y a eu trop de discussions et de problèmes non résolus, la confiance n’est plus là. Nous devons pouvoir répondre aux attentes légitimes de nos détaillants, des clients et des journalistes du monde entier. Ils doivent pouvoir, une seule fois par an et à un seul endroit, découvrir les nouveautés présentées par les horlogers suisses, de la manière la plus professionnelle possible. C’est pourquoi, après diverses discussions avec Rolex et en accord avec les autres marques participantes, nous avons décidé de créer, ensemble, un événement unique à Genève, représentatif de notre savoir-faire ».

Karl-Friedrich Scheufele, co-président de Chopard, a déclaré : « La création de ce nouveau salon horloger à Genève, en parallèle à Watches & Wonders, nous permettra de mieux servir à la fois nos partenaires de l’industrie horlogère et nos clients. Le rapprochement de plusieurs grandes maisons nous permettra également de défendre intégralement les valeurs et les intérêts de l’horlogerie suisse ».

On ne sait encore rien de la position du groupe LVMH, dont les marques comme Zenith, Hublot, TAG Heuer et Bulgari sont traditionnellement présentes à Baselworld. Plusieurs autres marques, dont Breitling, Citizen, Seiko, Corum et les marques du groupe Swatch (Breguet, Omega, Longines, Blancpain, Glashütte entre autres) avaient déserté le salon de Baselworld ces dernières années. Jérôme Lambert a déclaré au nom de la FHH : « La Fondation de la Haute Horlogerie est ravie d’accueillir un nouveau salon qui renforcera l’événement historique Watches & Wonders à Genève l’année prochaine, au début du mois d’avril ».

 

<<< À lire également : Des Crus D’Exception Même Pour le Confinement ! >>>