En pleine pandémie de coronavirus, le monde entier a comme principales préoccupations de soigner ses malades et d’endiguer le Covid-19. Mais que font les grandes fortunes pour nous aider ?

Il y a un an, l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris suscitait une grande émotion à travers le monde entier et entraînait une vague de dons sans précédent. Certains des hommes les plus riches de France s’étaient mobilisés pour participer au chantier de reconstruction de la cathédrale après la tragédie : François Pinault avait commencé par donner 100 millions d’euros, puis Bernard Arnault avait fait don de 200 millions d’euros. D’autres milliardaires et entreprises internationales avaient participé à la levée de fonds, pour atteindre un montant total de 900 millions d’euros.


Aujourd’hui, alors que le déconfinement est prévu pour dans moins d’un mois et que le pays devra se reconstruire et relancer son économie après une période de ralenti, les milliardaires et philanthropes peuvent-ils encore une fois venir au secours de la France ?

 

Les plus riches sont paralysés

Dan Corry, PDG du think tank britannique NPC, explique : « Lors des catastrophes précédentes, comme l’incendie de Notre-Dame, nous avons assisté à une effusion d’empathie qui n’était pas clairement dirigée ».

Même ressenti pour Mark Greer, directeur de la clientèle privée chez l’association britannique Charities Aid Foundation, face au coronavirus : « Ces derniers jours, mon équipe a reçu de nombreux appels de clients qui voulaient savoir ce qu’ils pouvaient et devraient faire ».

Le cabinet d’avocat Withersworldwide a fait le même constat. Alana Petraske, associée chargée de conseiller les philanthropes et les associations à but non lucratif, révèle : « Les personnes qui occupent des postes à responsabilité peuvent se sentir paralysées et ne pas savoir quoi faire, ni comment être utiles ». Elle raconte avoir reçu des questions du type : « À quelle organisation puis-je faire un don ? Quelles sont les banques alimentaires de mon quartier ? »

Depuis l’incendie de Notre-Dame, les philanthropes se font plus discrets sur leurs dons. En effet, les milliardaires avaient subi de lourdes critiques de la presse et du grand public, qui les accusaient de ne pas dépenser leur fortune autrement. Même chose pour Jeff Bezos, qui avait fait don de 690 000 $ à la lutte contre les incendies en Australie, donation considérée « insultante » car ne représentant que 0,00059 % de sa fortune totale.

 

Les milliardaires ont perdu 15 % de richesse

Même les philanthropes les mieux intentionnés réfléchissent aujourd’hui à deux fois avant de faire des dons. Le classement des milliardaires 2020 publié début avril démontre que 51 % de ces derniers ont vu leur fortune chuter ces douze derniers mois. Pour beaucoup, ce recul a eu lieu en mars, pendant la pandémie de Covid-19.

L’entreprise de benchmarking New World Wealth, qui étudie les plus grandes fortunes individuelles (en anglais High net worth individuals, ou HNWI), estime que leur fortune collective a chuté de 15 %. Selon les données compilées par Capgemini l’an dernier, cela signifie que les HNWI ont perdu environ 10 200 milliards de dollars.

Un rapport du Beacon Collaborative and Institute for Fundraising, publié le 14 avril, affirme : « Pour les personnes riches, gagner de l’argent est souvent lié à leur estime de soi et à leur sentiment d’appartenance, ce qui accentue également la peur de perdre de leur argent ».

En d’autres termes, si les gens perdent de l’argent, ils sont moins susceptibles de faire don de ce qu’il leur reste. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a plus d’argent à donner pour la lutte contre le coronavirus. La demande des organisations caritatives et multilatérales est insignifiante par rapport à la richesse privée totale : selon le Wellcome Trust, 8 milliards de dollars sont nécessaires pour un vaccin, ce qui représente seulement une fraction de la fortune totale des plus grands milliardaires de la planète.

À ce jour, 77 milliardaires ont fait des promesses de dons importantes pour lutter contre le coronavirus. Mais au total, 2 095 milliardaires figurent dans le classement Forbes, ils sont donc encore nombreux à ne pas être intervenus.

 

<<< À lire également : Classement Forbes 2020 : Qui Sont Les 10 Plus Jeunes Milliardaires Du Monde ? >>>