La nature intemporelle des voitures d’Aston Martin est intimement liée à celle de l’agent secret le plus célèbre du monde, James Bond. Une synergie aussi forte a apporté une valeur ajoutée substantielle aux deux.

Pour Aston Martin, cette valeur va au-delà du nombre de clients enthousiastes qui achètent les derniers modèles afin d’assouvir leurs envies de ressembler à James Bond. Cette valeur peut être mesurée avec précision dans le prix du marché des anciennes Aston Martin rendues célèbres par 007. En effet, la voiture de James Bond la plus célèbre (également la voiture la plus célèbre de toutes les franchises liées au cinéma ou à la télévision, selon de multiples enquêtes) est l’Aston Martin DB5 qui a été présentée pour la première fois dans le classique « Goldfinger » en 1964.


 

La valeur de l’Aston Martin DB5 en hausse

Moins de 900 Aston Martin DB5 originales ont été produites entre 1963 et 1965. Bien que ces modèles aient toujours été associés au célèbre agent secret, ce n’est qu’au cours des 20 dernières années que leur valeur marchande est montée en flèche. Cela car les fans de Bond se sont emparés des derniers exemplaires. Au début des années 2000, ces voitures se vendaient bien en dessous de 100 000 dollars. En 2020, elles peuvent facilement franchir la barre du million de dollars. Sauf si c’est l’une des rares Aston Martin DB5 originales des années 1960, dont l’une a été vendue l’année dernière pour 6,4 millions de dollars.

Si ce montant semble élevé pour une voiture de plus de 55 ans, Aston Martin a construit de nouvelles Aston Martin DB5 1965 pour environ la moitié de ce montant (soit environ 3,5 millions de dollars). Aujourd’hui, les 25 « Aston Martin DB5 Goldfinger Continuation » ont été vendues, dont la première a été achevée la semaine dernière.

 

Une toute nouvelle voiture de James Bond, avec des gadgets qui fonctionnent !

Les « 25 DB5 Goldfinger Continuation » seront peintes dans la même teinte argent que celle que la Q a fabriqué pour Bond, et toutes ces voitures comporteront des reproductions fonctionnelles des gadgets originaux de la DB5 de James Bond. Cela comprend un écran de fumée arrière, un système de déversement de carburant, des plaques d’immatriculation tournantes, de fausses mitrailleuses à l’avant, un bouclier arrière résistant aux balles, un faux déchire-pneu ainsi qu’un panneau de toit amovible pour le siège passager (afin d’éjecter les méchants indésirables).

De même, à l’intérieur, la cabine classique de la DB5 est complétée par un faux écran radar, un téléphone, un bouton sur le pommeau de vitesse, un accoudoir, un tableau de commandes sur la console centrale, un support de rangement des armes sous le siège ainsi qu’une télécommande pour l’activation de tous ces gadgets.

Aston
Source : Getty Images

Une voiture vintage digne de ce nom !

De même que les gadgets des voitures « DB5 Goldfinger Continuation » qui étaient assez avancés en 1965, la base mécanique de ces nouveaux exemplaires reste d’époque. Elles sont toutes dotées du même moteur à six cylindres de 4,0 litres (construit avec des triples carburateurs SU). Elles délivrent également toutes leurs 290 chevaux grâce à une boîte manuelle ZF à 5 vitesses. Cependant, étant donné l’aspect vintage de ces véhicules en matière de contrôle des émissions et d’équipement de sécurité des passagers, personne ne devrait être surpris d’apprendre qu’elles ne sont pas homologuées pour la route. Vous pouvez donc vous y asseoir et jouer avec les gadgets, mais vous ne pouvez pas les emmener sur la voie publique.

Toutefois, si vous faites partie des 25 clients (aujourd’hui 24) qui attendent que leur Aston Martin DB5 série Goldfinger Continuation sorte de l’usine de Newport Pagnell, vous faites partie d’un groupe d’élite. En effet, votre voiture est le fruit de 4 500 heures de construction manuelle, avec une attention particulière afin de recréer la voiture de cinéma la plus célèbre du monde.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Karl Brauer

<<< À lire également : BMW M5 Competition, Une Citadine Qui A Du Coffre >>>