Le Bitcoin aura franchi de nouveaux records en 2017, avec une croissance incroyable, de 760 € en début d’année à 5 300 € en octobre. Mais les sceptiques comme Ray Dalio, gestionnaire de hedge fund, et Jamie Dimon, PDG de JP Morgan, flairent une « bulle » et une « arnaque ». D’autres experts en investissement comme Tom Lee, ancien directeur de JP Morgan et stratégiste populaire de Wall Street, pensent que la valeur du Bitcoin va continuer à augmenter, probablement jusqu’à atteindre 46 000 € d’ici cinq ans.

D’après Chris Kline, co-fondateur et directeur des opérations de Bitcoin IRA, le Bitcoin sera le meilleur investissement à haut rendement de 2018, en allant bien au-delà de sa formidable croissance de 2017. Il nous explique pourquoi en cinq raisons.


  1. L’adoption du Bitcoin va exploser en 2018

Le Bitcoin est de plus en plus courant autour du globe.

En avril 2017, il est devenu une méthode de paiement officiellement reconnue au Japon. Aujourd’hui, plus de 260 000 magasins ou restaurant acceptent cette cryptomonnaie. L’adoption généralisée du Japon servira d’exemple à d’autres pays. Quand d’autres gouvernement se pencheront sur les cryptomonnaies, cette jurisprudence devrait avoir beaucoup d’influence.

Les volumes échangés à travers le monde augmentent également. Le volume de transaction a grimpé de 55 % en 2017, avec plus de 30 000 nouveaux portefeuilles créés chaque jour. Certaines rumeurs persistantes indiquent qu’Amazon pourrait bientôt lui aussi accepter le Bitcoin. Si c’était le cas, l’avancée des cryptomonnaies deviendrait inarrêtable.

  1. La surveillance et la régulation officielles vont inonder le marché d’argent institutionnel

On peut s’attendre en 2018 à une importante augmentation de la surveillance et de la régulation des cryptomonnaies et donc à ce que des institutions financières bien établies investissent des milliards dans cette nouvelle niche.

Des ETF comportant des Bitcoins devraient recevoir l’approbation de l’autorité américaine compétente (SEC) en 2018. Cela permettrait à des institutions financières majeures de commencer à investir dans ce domaine, et de proposer à leurs clients de nouveaux choix de placement. Les ETF ouvriraient le marché des Bitcoins à un bien plus grand nombre d’investisseurs, aujourd’hui mal à l’aise avec l’achat et le stockage sécurisé de cette monnaie.

En plus des ETF, la récente plateforme LedgerX est maintenant disponible pour échanger des options. Elle est enregistrée à la fois comme une plateforme d’échange et comme fournisseur de contrats à termes. tZero, une filiale de Overstock.com, a aussi récemment obtenu les autorisations nécessaires aux États-Unis pour proposer un système d’échange alternatif pour des actifs en blockchain.

Enfin, CME Group, partenaire stratégique de BitGo, a annoncé son intention de proposer des contrats à termes en Bitcoin au dernier trimestre 2017. La croissance des dérivés du Bitcoin est une nouvelle étape vers son institution en tant que monnaie. CME Group, leader en matière d’échanges d’options et de contrats à termes, est le dernier en lice à proposer des produits dérivés du Bitcoin.

Ces nouvelles entreprises, fortes de leurs autorisations gouvernementales, représentent le début d’un mouvement plus large vers une régulation et une sécurisation des échanges qui permettent aux plus grands organismes financiers de sauter le pas.

  1. La rupture du statu quo continue

Des technologies comme Uber, Airbnb et Alibaba ont bouleversé d’importants secteurs presque du jour au lendemain, et le Bitcoin est sur le point de faire de même avec le système monétaire.

La technologie de blockchain sur laquelle repose le Bitcoin est révolutionnaire et grandit rapidement. On compte aujourd’hui plus de 1 200 nouvelles cryptomonnaies disponibles sur le marché qui cherchent à résoudre des problèmes grâce à la technologie.

Ripple (XRP) va complètement changer la façon dont se passent les transactions d’un pays à un autre. Au lieu de combattre les blockchains, les banques commencent à travailler avec Ripple pour construire un nouveau système plus transparent. Dans la même veine révolutionnaire, la monnaie Civic utilise les blockchains pour vérifier et protéger les identités des entreprises et des particuliers. Civic rend le pouvoir aux individus pour protéger leur identité.

Et ce n’est que le début.

  1. On se méfie de Wall Street : les Blockchains sont le nouveau Messie

Le monde n’a pas oublié les subprimes qui ont conduit à la crise financière de 2008. Nous avons tous regardé, incrédules, comment nos impôts servaient à sauver les banques qui étaient responsables de cet effondrement des marchés. JP Morgan a ainsi reçu 13 milliards de dollars en plan de sauvetage, et Wells Fargo avait, plus récemment, créé une fraude à grande échelle de faux comptes aux noms de leurs clients pour booster artificiellement leur valeur en bourse.

Les établissements financiers ne peuvent plus faire confiance à Wall Street.

Le Bitcoin a été développé en 2009 après ces mauvaises pratiques et la crise qui avait suivi. À l’époque, transférer des fonds entre des parties demandait un intermédiaire, c’est-à-dire une banque ou un courtier. Avec le Bitcoin, en revanche, et sa nouvelle technologie de blockchain, cet intermédiaire était supprimé, et l’on avait un moyen de transférer de l’argent en sécurité directement, d’un individu à un autre. C’est un modèle transparent, et qui court-circuite les inévitables taxes ou échecs systématiques des banques traditionnelles.

Alors qu’un plus grand nombre d’entreprises reconnaît les applications du Bitcoin, nous devrions voir un changement de paradigme profond dans le paysage financier. Des règles qui avaient tenu des décennies, voire des siècles, devraient changer.

  1. L’accessibilité du Bitcoin va grandement augmenter

Aux débuts du Bitcoin, c’était seulement un système monétaire d’échanges entre individus, et il fallu beaucoup de travail, industriel et technologique, pour trouver comment acheter et stocker des Bitcoin de manière sûre.

Aujourd’hui, des sites comme Coinbase.com ont rendu le Bitcoin facile d’usage et d’accès pour tous. Ces sites proposent un guichet unique pour les cryptomonnaies : on peut facilement en acheter, en vendre, en échanger ou en stocker.

De grands distributeurs, comme Overstock et Expedia, acceptent maintenant le Bitcoin comme moyen de paiement, et plusieurs pays à travers le monde ont commencé à ouvrir les échanges en Bitcoin et à l’accepter comme monnaie officielle. L’entreprise BitcoinIRA.com permet ainsi aux investisseurs d’entreposer des Bitcoins sur leurs comptes d’épargne.

Ces cinq raisons forment ainsi un tournant majeur pour le Bitcoin en 2018, et les investisseurs entreprenants, prêts à parier sur une grande volatilité et à accepter des risques, pourront voir leurs gains exploser.